À emporter, CD, Musique symphonique

Dennis Russell Davies dirige Anton Bruckner

Plus de détails

Anton Bruckner (1824-1896) : Symphonie n° 2 en ut mineur A93 (deuxième version de 1877). Orchestre Bruckner de Linz, direction Dennis Russell Davies. 1 CD Arte Nova Classics 882876 88883 2. Enregistré en concert le 22 février 2005 dans la Salle Bruckner de Linz (Autriche). Notice bilingue (allemand, anglais). Durée : 59’05’’

 

Non, l’œuvre d’ ne mérite aucunement d’être passée au tamis d’orchestres ténus, limpides et invertébrés, pas davantage d’ailleurs que d’être confiée à des chefs baroqueux dont le talent réel ne justifie nullement de défigurer l’œuvre puissante et massive du maître autrichien.

De récentes espérances au piètre résultat commençaient à faire vaciller nos certitudes. Mais par bonheur, avec l’, nous retrouvons le vrai visage d’un créateur dont la singularité extrême se doit d’être totalement respectée. Pour le diriger, le label Arte Nova a fait appel à , chef d’orchestre américain né en 1944. Parmi ses nombreuses activités en lien avec la musique germano-autrichienne, nous retiendrons son travail régulier à l’Opéra de Stuttgart (1978-1987), son passage à l’Opéra de Bonn (1987-1990), et sa direction du Vaisseau fantôme de Wagner à Bayreuth en 1978. En 1995, il revient à la tête de l’Orchestre de chambre de Stuttgart, et l’année suivante il dirige l’Orchestre symphonique de la Radio autrichienne, à Vienne.

De plus, il a été professeur de direction orchestrale au Mozarteum de Salzbourg. Fin 2002, il dirige à l’Opéra de Linz et est nommé directeur musical de l’. Avec un tel bagage, rien de plus légitime que son rapprochement avec la musique d’. Précédé par une fabuleuse réputation de chef inspiré et éclectique, il galvanise l’orchestre autrichien et intègre intimement la symphonie brucknérienne, en cisèle finement tous les dédales et, laissant de côté les us et les abus rhétoriques de certains, aborde ce répertoire sainement, c’est à dire prioritairement soucieux de servir un des piliers majeurs du genre symphonique à nul autre pareil.

Certes la Symphonie n° 2 en do mineur ne jouit pas de la reconnaissance universelle de la Septième en mi majeur, par exemple, cependant elle contient nombre de pages merveilleuses et inoubliables que embrasse et illustre à l’égal de ses plus grands devanciers sans toutefois détrôner les inégalables inspirations d’Eugen Jochum chez DG en 1966 et chez EMI en 1980. L’orchestre de Linz, fondé en 1903, connaît et aime depuis longtemps les symphonies du solitaire de Saint Florian qu’il présente régulièrement à son public dans l’esprit d’une fidèle et authentique tradition qui en assure et assume la pérennité.

Plus de détails

Anton Bruckner (1824-1896) : Symphonie n° 2 en ut mineur A93 (deuxième version de 1877). Orchestre Bruckner de Linz, direction Dennis Russell Davies. 1 CD Arte Nova Classics 882876 88883 2. Enregistré en concert le 22 février 2005 dans la Salle Bruckner de Linz (Autriche). Notice bilingue (allemand, anglais). Durée : 59’05’’

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.