Audio, Musique symphonique, Parutions

Redécouvrez Mendelssohn avec Emmanuel Krivine !

Plus de détails

Felix Mendelssohn-Bartholdy (1809-1847) : Symphonies n°4 « Italienne » et n°5 « Réformation ». Orchestre La chambre philharmonique, direction : Emmanuel Krivine. 1 CD Naïve V 5069. Enregistré en juillet 2006 à l’Opéra-Bastille. Notice bilingue en français et en anglais. Durée : 54’13’’.

 

Les Clefs ResMusica

est un cas à part au sein de la première génération romantique car il semble avoir tout simplement réalisé ce que portait son prénom : avoir eu du bonheur.

Issu d’une bonne famille, musicien, musicologue, chef d’orchestre et compositeur extrêmement précoce, il se fait très rapidement un nom non seulement en Allemagne, sa patrie, mais également dans toute l’Europe qu’il parcourt et où il côtoie les plus grands : monarques, écrivains et artistes.

On lui doit une quinzaine de « petites » symphonies pour cordes ainsi que cinq « grandes » symphonies pour orchestre. Les débuts de ces dernières œuvres furent plus que chaotiques puisque leur numérotation traditionnelle ne correspond pas à l’ordre dans lequel elles ont été composées : en fonction des propres jugements du compositeur sur sa musique ainsi que de l’accueil plus ou moins réservé fait à ses œuvres, Mendelssohn remit plusieurs fois ses partitions dans les tiroirs pour ne les ressortir et ne les éditer que bien plus tard. Ainsi les œuvres de ce CD sont en fait les Symphonies n°2 et n°3 sans oublier le fait que la Symphonie Italienne est postérieure à la Réformation.

Cette dernière a été écrite pour célébrer le trois-centième anniversaire de la Confession d’Augsbourg, manifeste du protestantisme naissant, écrite par Luther. La Symphonie Italienne, quant à elle, date de 1833 et est consécutive à un séjour en Italie effectué deux ans auparavant.

Ces œuvres sont tout bonnement magnifiques – Mendelssohn fut un maître de l’orchestration en général et de l’écriture des vents en particulier – et l’interprétation de menée par est de tout premier plan. Cet ensemble existe depuis 2004 et rassemble des musiciens – une quarantaine – issus des meilleures formations européennes. Cela sonne et cela sonne formidablement bien. Ces partitions orchestrales très connues bénéficient ici d’un très revigorant coup de jeune et on prend un immense plaisir à les redécouvrir, étant parfois surpris par des détails qui nous avaient échappés à l’écoute des précédentes versions. Cet enregistrement est une véritable réussite et on ne peut que très chaudement le recommander.

(Visited 96 times, 1 visits today)

Plus de détails

Felix Mendelssohn-Bartholdy (1809-1847) : Symphonies n°4 « Italienne » et n°5 « Réformation ». Orchestre La chambre philharmonique, direction : Emmanuel Krivine. 1 CD Naïve V 5069. Enregistré en juillet 2006 à l’Opéra-Bastille. Notice bilingue en français et en anglais. Durée : 54’13’’.

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.