À emporter, Audio, Musique symphonique

Une douceur débridée, mais des audaces modérées

Plus de détails

Gabriel Pierné (1863-1937) : Sonate pour violoncelle et piano ; Pièces pour violoncelle et piano (Caprice – Expansion) ; Trio pour violon, violoncelle et piano ; Sonate pour flûte et piano ; Voyage au pays du Tendre ; Variations libres et finale ; Trois pièces en trio ; Introduction et variations ; Impromptu et caprice. Haoxing Liang, violon ; Kris Landsverk, alto ; Aleksander Khramouchin & Vincent Gérin, violoncelle ; Markus Brönnimann, flûte ; Catherine Beynon, harpe. Quatuor de saxophones de Luxembourg. Christian Ivaldi, piano. 2 CD Timpani 2 C 1111. Notice de présentation en français et en anglais. Durée : 2h24’31’’.

 

Après un premier volume en deux CD, Timpani édite la suite de l’enregistrement intégral de la musique de chambre de , avec les solistes de l’, sous la direction artistique de . Le texte de Jacques Tchamkerten, L’architecte charmeur, proposé dans le livret pour présenter les œuvres, détaille les ressorts de l’écriture de Pierné, avec assez de précision pour donner une idée concrète de sa subtilité. Si des constructions complexes servent spontanément une humeur fantaisiste, c’est que l’art de Pierné est aussi rigoureux et travaillé qu’il veut libérer des couleurs prudemment douces, c’est-à-dire anarchiques.

En n’insistant pas trop sur la clarté de leurs timbres (néanmoins notable), les solistes de l’ offrent à ces œuvres toute la finesse qu’elles donnent à pignocher. Aussi, malgré l’appel de la chronologie qui happe souvent une intégrale, il peut être frustrant pour l’auditeur de voir les deux CD séparer les œuvres : la harpe, la flûte et, qui plus est, le quatuor de saxophones étant comme enfermé dans le deuxième CD, alors que le premier a les couleurs, nettement plus constantes, des seuls violon, violoncelle et piano. Mais il faut reconnaître à chacune des instrumentations d’amener les musiciens à des résolutions spécifiques. Le Caprice pour violoncelle et piano (en ouverture du premier disque) trouve des caractères qui n’en finissent de s’ajuster à des phrases d’ampleur régulière et proportionnellement expansive. Néanmoins, le Trio avec piano (CD 1, plages 4 à 6) ne se laisse pas ranger dans les exigences de grande forme que pourrait emporter sa durée (plus de 40 minutes), chaque moment reçoit des musiciens une attention singulière, avec ce qu’il faut de fiction pour ce faire.

Dans le deuxième disque (le n°4, dans l’intégrale), la diversité des couleurs est aménagée avec goût, si ce n’est une afféterie que le bouillonnement propre à chaque œuvre ne manque d’estomper. L’Introduction et variations sur un thème populaire, pour quatuor de saxophones arrive à cumuler des accents de Debussy et de Scott Bradley, au point d’être aussi excitant que couvert, alors que le Voyage au pays du Tendre, pour flûte, harpe et cordes, renforce l’ambivalence en passant d’un climat enchanteur à des couleurs inquiétantes, rien d’effrayantes pourtant. Pour qui s’incommoderait de la modération affectant les audaces de Pierné, le charme des couleurs peut aussi passer pour un peu trop français. A moins d’une écoute franchement plus imagée, vivement sollicitée par ce double disque.

(Visited 144 times, 1 visits today)

Plus de détails

Gabriel Pierné (1863-1937) : Sonate pour violoncelle et piano ; Pièces pour violoncelle et piano (Caprice – Expansion) ; Trio pour violon, violoncelle et piano ; Sonate pour flûte et piano ; Voyage au pays du Tendre ; Variations libres et finale ; Trois pièces en trio ; Introduction et variations ; Impromptu et caprice. Haoxing Liang, violon ; Kris Landsverk, alto ; Aleksander Khramouchin & Vincent Gérin, violoncelle ; Markus Brönnimann, flûte ; Catherine Beynon, harpe. Quatuor de saxophones de Luxembourg. Christian Ivaldi, piano. 2 CD Timpani 2 C 1111. Notice de présentation en français et en anglais. Durée : 2h24’31’’.

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.