Plus de détails

Anton Bruckner (1824-1896) : Symphonie n° 8. World Philharmonic Orchestra, direction : Carlo Maria Giulini. Enregistré au Konserthuset, Stockholm, le 8 décembre 1985. Réalisation : Aarno Cronvall. 1 DVD Euroarts 2051368. Pas de sous-titrage. Format image 4 / 3 ; Zone : 0. Durée : 94’

 

Cette catégorie d’enregistrement trouve difficilement sa place idéale entre la perfection reproductible du studio et la spontanéité du concert organisé par une phalange exceptionnelle. Heureusement, la figure centrale, outre bien évidemment le chef-d’œuvre impérissable d’, est bien celle du chef italien .

Figure artistique immense, étrangère à toute banalité, pleine de tact et de sentiments musicalement exprimés. Figure également de l’homme inspiré, transporté et manifestement sublimé autant par l’œuvre elle-même que par son propre destin. Giulini, alors âgé de 74 ans, dirige sans partition, souvent les yeux fermés, un vaste World Philharmonic Orchestra, muni des meilleures intentions.

Constituée d’excellents musiciens venus du monde entier cette phalange souffre malgré tout d’une certaine absence d’homogénéité et certains pupitres (les cuivres en l’occurrence) manquent de précision et d’unité. Le concert donné à Stockholm le 8 décembre 1985 a manifestement retenu toute l’attention du public. Il en sera de même pour ceux qui visionneront ce magnifique témoignage artistique dont les défaillances mineures sus-citées ne rendent que plus humaines la représentation.

N’oublions toutefois pas l’œuvre elle-même, immense structure due à l’étrange et fascinant compositeur que fut . Profondément religieux, retiré de la vie sociale, fasciné par Richard Wagner, parfois se rapprochant de la naïveté absolue, il parvient, telle une cathédrale sonore pointant vers les cieux, à organiser à partir de quelques thèmes, mélodies et rythmes, à structurer, à la gloire de Dieu, un arc-en-ciel de foi, de ferveur et de puissance.

Un témoignage inestimable et émouvant (Giulini est décédé en 2005) quoique moins fini et inoubliable que les enregistrements qu’en fit Eugen Jochum à la tête de la Staatkapelle de Dresde (EMI, 1976) et plus encore de l’Orchestre Philharmonique de Berlin (DG, 1964).

(Visited 297 times, 1 visits today)

Plus de détails

Anton Bruckner (1824-1896) : Symphonie n° 8. World Philharmonic Orchestra, direction : Carlo Maria Giulini. Enregistré au Konserthuset, Stockholm, le 8 décembre 1985. Réalisation : Aarno Cronvall. 1 DVD Euroarts 2051368. Pas de sous-titrage. Format image 4 / 3 ; Zone : 0. Durée : 94’

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.