Plus de détails

Ruperto Chapi (1851-1909) : Carceleras (Las hijas del Zebedeo) ; Canción de Pastora : « Te quiero » et Preludio (La Patria chica). Pablo Luna (1879-1942) : Canción española : « De España vengo » (El Niño judio) ; Intermedio (La Picara molinera). Gerónimo Giménez (1852-1923) : Romanza de la Tempranica : « Sierras de Granada » (La Tempranica) ; Preludio (La Torre del oro) ; Manuel Fernández-Caballero (1835-1906) : Romanza de Angelita (Château Margaux) ; Balada y alborada : « Noche pura y serena » (El Señor Joaquim) ; Francisco Asenjo Barbieri (1823-1894) : Canción de Paloma : « Como nací en la calle de la Paloma » (El Barberillo de Lavapiés) ; Jesús Guridi (1886-1961) : Melodia de las flores : « Goizeko eguzki argiak » (Mirentxu) ; Gerónimo Giménez / Manuel Nieto (1844-1915) : « Me Ilaman la primarosa » (El Barbero de Sevilla). Noëmi Nadelmann, soprano. Württembergische Philharmonie Reutlingen, direction : Thomas Herzog. 1 CD Genuin. Réf. : GEN 86071. Enregistré au Studio de la Wuerttemberg Philharmonie Reutlingen, les 19-20 mai 2006. DDD. Notice : bilingue (anglais-allemand). Durée : 63’30

 

Véritable drame lyrique défini par l’alternance de déclamation et de chant, le répertoire de la zarzuela contient de véritables joyaux et bien sûr aussi de moins remarquables. Pour ce qui est de la présente livraison l’éditeur a choisi une sélection d’arias et quelques pages purement orchestrales.

Détachées de leur contexte théâtral populaire et vivant, les arias enregistrées perdent de leur saveur hispanique ainsi qu’une part de leur spontanéité. Sans doute pourra-t-on le regretter. En revanche, les qualités vocales de la soprano , originaire de Zurich, les hissent en direction des grands classiques d’Europe Centrale. Cette impression est renforcée par certaines partitions un peu rigides et retenues (Romanza de la Tempanica, par exemple). Mais n’exagérons pas cependant. A l’écoute de Balada y Alborada de Fernández-Caballero extrait de El Seňor Joaquim, nous voici plongés dans l’ambiance authentique de la zarzuela dont les origines remontent aux XVIe et XVIIe siècles.

Le Wuertemberg Philharmonic Reutlingen (Fondation philharmonique de Reutlingen, ville du Bad-Wurttemberg, Allemagne) et le chef suisse d’origine hongroise essaient d’amoindrir une évidente et encombrante rigidité germanique peu compatible avec la sensualité ibérique dégagée par ce genre musical. Ils n’y parviennent que partiellement sans qu’il soit justifié de critiquer la qualité technique de leur jeu. Bien au contraire. Ainsi rendent-ils agréable l’écoute de pages instrumentales comme l’Intermedio de Luna (La Picara Molinera) ou le Preludio de Giménez (La Torre del oro). Pour découvrir le monde de la zarzuela, sa spiritualité, sa comédie, son ironie, sa profondeur… mieux vaut commencer par l’écoute intégrale d’une œuvre de , , Tomas Breton ou … pour n’en citer que quelques-uns.

(Visited 93 times, 1 visits today)

Plus de détails

Ruperto Chapi (1851-1909) : Carceleras (Las hijas del Zebedeo) ; Canción de Pastora : « Te quiero » et Preludio (La Patria chica). Pablo Luna (1879-1942) : Canción española : « De España vengo » (El Niño judio) ; Intermedio (La Picara molinera). Gerónimo Giménez (1852-1923) : Romanza de la Tempranica : « Sierras de Granada » (La Tempranica) ; Preludio (La Torre del oro) ; Manuel Fernández-Caballero (1835-1906) : Romanza de Angelita (Château Margaux) ; Balada y alborada : « Noche pura y serena » (El Señor Joaquim) ; Francisco Asenjo Barbieri (1823-1894) : Canción de Paloma : « Como nací en la calle de la Paloma » (El Barberillo de Lavapiés) ; Jesús Guridi (1886-1961) : Melodia de las flores : « Goizeko eguzki argiak » (Mirentxu) ; Gerónimo Giménez / Manuel Nieto (1844-1915) : « Me Ilaman la primarosa » (El Barbero de Sevilla). Noëmi Nadelmann, soprano. Württembergische Philharmonie Reutlingen, direction : Thomas Herzog. 1 CD Genuin. Réf. : GEN 86071. Enregistré au Studio de la Wuerttemberg Philharmonie Reutlingen, les 19-20 mai 2006. DDD. Notice : bilingue (anglais-allemand). Durée : 63’30

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.