Rostropovitch : Compil’poil Anniversaire

À emporter, CD, Musique de chambre et récital, Musique symphonique

Mstislav Rostropovitch (né en 1927). Le violoncelle du siècle.
CD 1. J.-S. Bach (1685-1750) : Suite pour violoncelle seul n° 1 en sol majeur BWV 1007 ; Ludwig van Beethoven (1770-1827) : 12 Variations pour violoncelle et piano sur « Ein Mädchen oder Weibchen » op.66 ; Joseph Haydn (1732-1809) : Concerto pour violoncelle n° 1 en ut majeur Hob.VIIb (III. Allegro molto) ; Antonin Dvořák (1841-1904) : Concerto pour violoncelle en si mineur op.104 (II. Adagio ma non troppo) ; Camille Saint-Saëns (1835-1921) : Concerto pour violoncelle n° 1 en la mineur op.33 (I. Allegro non troppo) ; Robert Schumann (1810-1856) : Concerto pour violoncelle en la mineur op.129 (II. Langsam, III. Sehr lebhaft) ; Johannes Brahms (1833-1897) : Double Concerto pour violon et violoncelle en la mineur op.102 (III. Finale : vivace non troppo). Vasso Devetzi, piano ; Academy of St Martin-in-the-Fields, direction : Mstislav Rostropovitch ; Orchestre Philharmonique de Londres, direction : Carlo Maria Giulini ; Orchestre National de France, direction : Leonard Bernstein ; David Oïstrakh, violon ; Orchestre de Cleveland, direction : George Szell.
CD 2. Piotr Illitch Tchaikovski (1840-1893) : Variations sur un thème rococo op.33 ; Johannes Brahms : Sonate pour violoncelle et piano n° 2 en fa majeur op.99 (II. Adagio affetuoso) ; Serge Prokofiev (1891-1953) : Symphonie concertante pour violoncelle et orchestre en mi mineur op. 125 (III. Andante con moto-Allegro) ; Benjamin Britten (1916-1973) : Suite pour violoncelle seul n°1 en sol mineur op.72 (VI. Moto perpetuo e canta quatro) ; Henri Dutilleux (né en 1916) : Concerto pour violoncelle « Tout un monde lointain » (V. Hymne) ; Ludwig van Beethoven : Triple Concerto pour piano, violon et violoncelle en ut majeur op.56 (III. Rondo alla polacca) ; Heitor Villa-Lobos (1887-1959) : Bachianas brasileiras n°1 pour orchestre de violoncelles (II. Preludio) ; Igor Stravinsky (1882-1971) : Chanson russe (extrait de Mavra) ; Dimitri Chostakovitch (1906-1975) : Concerto pour violoncelle n°1 en mi bémol majeur op.107 (I. Allegretto) ; Nous étions ensemble (extrait des 7 Poèmes d’Alexandre Blok). Orchestre Symphonique de l’Etat d’URSS, direction : Gennady Rozhdestvensky ; Alexandre Dedyukhin, piano ; Royal Philharmonic Orchestra, direction : Sir Malcolm Sargent ; Orchestre de Paris, direction : Serge Baudo ; David Oïstrakh, violon ; Sviatoslav Richer, piano ; Orchestre Philharmonique de Berlin, direction : Herbert von Karajan ; Ensemble de violoncelles, direction : Mstislav Rostropovitch ; Galina Vichniesvskaïa, soprano ; Ulf Hoelscher, violon ; Vasso Devetzi, piano.
CD 3. Ernest Bloch (1880-1959) : Schelomo ; P.I. Tchaïkovsky : Berceuse op.16 n°1 ; Richard Strauss (1864-1949) : Sonate pour violoncelle et piano en fa majeur (Adagio ma non troppo) ; David Popper (1843-1913) : Danse des elfes ; Claude Debussy (1862-1918) : Minstrels (Préludes, I, 12) ; Clair de lune (Suite Bergamasque) ; Alexandre Scriabine (1873-1915/arrangement, Piatigorsky) : Etude op.8 n°11 ; Johannes Brahms : Double Concerto pour violon et violoncelle en la mineur, op.102 (I. Allegro) ; Richard Strauss : Don Quichotte – Finale : La mort de Don Quichotte. Orchestre National de France, direction : Leonard Bernstein ; Galina Vichnievskaïa, soprano ; Mstislav Rostropovitch, violoncelle ; Vasso Devetzi, piano ; Alexander Dedyukhin, piano ; Itzhak Perlman, violon ; Orchestre du Concertgebouw d’Amsterdam, direction : Bernard Haitink ; Orchestre Philharmonique de Berlin, direction : Herbert von Karajan. 3 CD EMI Classics 387149 2 7. Enregistré entre 1957 et 1997. Notice : français (minimaliste). Durée : 73’48’’ – 77’35’’ – 71’21’’.

 

Après tant de succès et une si riche carrière, le temps du bilan est arrivé pour . Désormais octogénaire, ayant rangé son violoncelle depuis 2005 et entrepris à son tour la direction orchestrale, les récompenses et la reconnaissance internationale s’accumulent sans cesse et viennent enrichir une renommée trônant à son zénith depuis de nombreuses décennies.

EMI Classics, pour fêter tout cela, propose un coffret de trois copieux CDs composés d’œuvres, intégrales ou partielles, jalonnant le fabuleux parcours de . Ces écoutes nous donnent l’occasion de retrouver les grands succès du violoncelliste ainsi que ses collaborations avec des artistes de tout premier plan.

Quel plaisir stimulant de retrouver « Rostro » donner toute son énergie dans le Schelomo d’, version très réussie en compagnie de l’Orchestre National de France sous la direction de . La Suite pour violoncelle seul n° 1 de J. -S. Bach prend un relief inattendu et introspectif avec le recul. Bien sûr, on retrouvera de nombreux extraits célèbres où le fougueux soliste donne libre cours à son style, un peu nu et dru parfois, mais tellement authentique et brillant. On pense aux concertos de Haydn, Dvorak, Saint-Saëns, Schumann mais aussi aux double et triple concertos de Brahms et de Beethoven, respectivement. La force, l’enthousiasme, une incontournable poésie virile l’habitent, certes, mais la pure virtuosité ne l’effraie pas davantage, comme en témoigne son interprétation de la Danse des Elfes de ou encore celle du Concerto pour violoncelle n° 1 de .

Un tel foisonnement d’idées, d’audaces et de talent rend cette anthologie inestimable pour découvrir Rostropovitch mais plus encore pour faire connaissance avec un grand nombre de partitions majeures modernes sinon contemporaines. Peut être une priorité pour le mélomane curieux et avide de découvertes, assuré de trouver maints trésors dont on ne se lasse jamais. Ebouriffant et unique, « Slava » est assurément un musicien d’exception. Qu’importent les superlatifs dont on l’affuble, cette anthologie remplacera avantageusement toutes les formules et caractérisera au mieux un des plus grands et attachants musiciens du XXe siècle.

Banniere-ClefsResmu-ok

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.