Concerts, La Scène, Musique symphonique

En hommage à Mstislav Rostropovitch

Plus de détails

Paris. Salle Pleyel. 24-V-2007. Dimitri Chostakovitch (1906-1975) : Concerto pour violoncelle et orchestre n°1 en mi bémol majeur op. 107  ; Henri Dutilleux (né en 1916) : Concerto pour violoncelle » Tout un monde lointain ». Tatjana Vassilieva, violoncelle ; Xavier Phillips, violoncelle. Orchestre de Paris, direction : Ronald Zollman.

Tatjana Vassilieva

L’ a offert au public parisien, en cette fin d’après-midi du jeudi 24 mai, un concert exceptionnel et gratuit, afin d’honorer la mémoire du grand violoncelliste décédé le 27 avril dernier, un mois tout juste après avoir fêté son 80ème anniversaire. Ce concert a été donné en plus de la programmation habituelle, entre les concerts d’abonnement du mercredi et du jeudi soir qui ont eu lieu normalement. Georges-François Hirsch, le Directeur Général de l’Orchestre, a fait une brève introduction rappelant les années de fructueuse collaboration entre « Slava » et l’, jusqu’aux derniers concerts données en novembre 2006 (avec Tatjana Vassilieva et Cédric Tiberghien) à l’occasion du centenaire de la naissance de . A cette époque, le violoncelliste n’officiait déjà plus qu’en tant que chef d’orchestre, ayant abandonné l’archet depuis 2005.

Les deux œuvres choisies pour cet hommage étaient, parmi les multiples possibles, tout à fait exemplaires et représentatives de la place de Rostropovitch dans le XXe siècle. Place dans l’histoire de la musique, mais aussi dans l’Histoire tout court. En ce sens, le Concerto pour violoncelle et orchestre n°1 de Chostakovitch, sans doute plus que toute autre, en est le double symbole, d’abord du siècle et de l’histoire contemporaine de la Russie, ensuite de la relation unique qui lia un interprète, aux ressources sans limites, à un compositeur portant dans sa chair comme dans son œuvre les stigmates des vicissitudes de l’Empire soviétique. Que ce soit en tant que violoncelliste, d’ailleurs créateur et dédicataire des deux concertos, ou comme chef d’orchestre dirigeant les symphonies ou chef d’opéra (rappelons l’exemplaire Lady Macbeth de Mzensk), Rostropovitch a toujours été un ardent défenseur et propagateur de l’œuvre de Chostakovitch. Jusqu’à ces fameux concerts anniversaires de 2006, où, entre autres, fut joué le même Concerto n°1 avec la même soliste, , Grand Prix du concours Rostropovitch en 2001, la boucle étant ainsi bouclée.

Autre œuvre contemporaine importante dont Rostropovitch fut le créateur, le Concerto pour violoncelle » Tout un monde lointain » d’, interprété ce soir par , également lauréat du concours Rostropovitch, troisième prix ex æquo avec Anne Gastinel en 1990. On renverra le lecteur vers l’article Le serviteur de la création pour mieux comprendre le rôle considérable qu’a joué Rostropovitch dans toute la musique pour violoncelle de la deuxième moitié du XXe siècle. Comme de coutume, le compositeur était présent pour cet hommage à son interprète créateur, tout comme l’ami de longue date Etienne Vatelot, et sans doute bien d’autres amis ou admirateurs, célèbres ou anonymes, qui se sont retrouvés ensemble pour commémorer, en musique, le souvenir d’un des plus grands et attachants personnages du XXe siècle musical.

Crédit photographique : © DR

(Visited 180 times, 1 visits today)

Plus de détails

Paris. Salle Pleyel. 24-V-2007. Dimitri Chostakovitch (1906-1975) : Concerto pour violoncelle et orchestre n°1 en mi bémol majeur op. 107  ; Henri Dutilleux (né en 1916) : Concerto pour violoncelle » Tout un monde lointain ». Tatjana Vassilieva, violoncelle ; Xavier Phillips, violoncelle. Orchestre de Paris, direction : Ronald Zollman.

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.