À emporter, Audio, Musique symphonique

Claude Delangle sous le signe du soleil

Plus de détails

Jacques Ibert (1890-1962) : Concerto da Camera. Henri Tomasi (1901-1972) : Concerto pour saxophone alto et orchestre. Maurice Ravel (1875-1937) : Pavane pour une infante défunte (transcription pour saxophone et orchestre de Tami Nodaira). Paule Maurice (1910-1955) : Tableaux de Provence, suite pour saxophone et orchestre. Florent Schmitt (1870-1958) : Légende op. 66. Darius Milhaud (1892-1974) : Scaramouche, Op. 165c. Claude Delangle, saxophone ; Orchestre symphonique de Singapour, direction : Lan Shui. 1 CD BIS Records. Référence CD-1357. Enregistré en août 2004 au Victoria Concert Hall de Singapour. Notice de présentation en anglais, allemand et français. Code barre : 7 318590 013571. Durée : 73:49

 

Les Clefs ResMusica

untitledAprès un exceptionnel disque de pièces pour trombone et orchestre par Christian Lindberg, l’une des stars de son catalogue, le label BIS récidive avec un disque de pièces concertantes françaises pour saxophone et orchestre par la pointure du saxophone classique actuel : accompagné par l’ ! En découvrant la pochette, le commentateur s’étonne de constater qu’il faut trouver un orchestre asiatique et un label suédois pour enregistrer des pièces rares de compositeurs français non moins rares alors que depuis le départ de Michel Plasson de l’orchestre du capitole de Toulouse, on cherche en vain des titres de musique française rare dans la discographie des phalanges hexagonales.

Centré autour de la première moitié du XXe siècle, ce programme méditerranéen rend hommage aux climats des bords de cette mer qui symbolisent « un certain bien-être, une joie de vivre éclairée de soleil et de couleurs », comme l’écrit la belle notice de présentation, la musique française de cette époque reflétant de manière idéale ces teintes méridionales. Les instrumentistes et les amateurs de l’instrument retrouveront avec bonheur les classiques du genre : l’exquis concerto da camera du radieux , le superbe concerto de Tomasi dont le néo-classicisme assumé flirte parfois aux frontières du jazz, quelque part entre Gershwin et Kurt Weill et le brio du Scaramouche de . Plus rares sont les Tableaux de Provence de la compositrice , aux climats subtils et à l’orchestration des plus élaborées, mais l’une des merveilles de ce programme réside dans la Légende de . L’intimisme de l’atmosphère et les arabesques des mélodies exploitent au mieux les possibilités de l’instrument.

Concertiste recherché par les plus grands orchestres, professeur de saxophone au Conservatoire de Paris et infatigable chercheur qui repousse avec la complicité de la manufacture Selmer les limites techniques de son instrument, est un guide absolument parfait dans ce voyage lumineux. Sa sonorité ample et chaleureuse illustre à merveille ce programme aussi rare que chatoyant. L’orchestre de Singapour offre de belles couleurs sous la baguette inspirée de son chef Lan Shiu. Un bonheur pour les jours où le temps estival peine à s’imposer.

(Visited 85 times, 1 visits today)

Plus de détails

Jacques Ibert (1890-1962) : Concerto da Camera. Henri Tomasi (1901-1972) : Concerto pour saxophone alto et orchestre. Maurice Ravel (1875-1937) : Pavane pour une infante défunte (transcription pour saxophone et orchestre de Tami Nodaira). Paule Maurice (1910-1955) : Tableaux de Provence, suite pour saxophone et orchestre. Florent Schmitt (1870-1958) : Légende op. 66. Darius Milhaud (1892-1974) : Scaramouche, Op. 165c. Claude Delangle, saxophone ; Orchestre symphonique de Singapour, direction : Lan Shui. 1 CD BIS Records. Référence CD-1357. Enregistré en août 2004 au Victoria Concert Hall de Singapour. Notice de présentation en anglais, allemand et français. Code barre : 7 318590 013571. Durée : 73:49

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.