À emporter, Documentaire, Musique symphonique, Vidéo, Vidéo Musique

Recommandé pour mieux connaître Mariss Jansons

Plus de détails

Béla Bartόk (1881-1945) : Le Mandarin Merveilleux, suite de concert  ; répétition et exécution. Orchestre Philharmonique d’Oslo, direction : Mariss Jansons. Réalisateur : Morten Thomte. 1 DVD Arthaus Musik 100 318, code barre 0728003189. Enregistré au Olso Concert Hall, Olso, Août 1997. Sous-titrage en français, allemand, espagnol. Zone 2 et 5. Durée : 55’00.

 

Ce DVD nous permet de remonter le temps de dix années en arrière, au moment ou était le chef de l’Orchestre Philharmonique d’Oslo. Ce fut là le premier poste de directeur que ce natif de Lettonie, fils d’un chef d’orchestre et d’une cantatrice, formé principalement à Leningrad, occupa dans ce qu’on appelait encore « l’occident », puisque le mur de Berlin n’était pas encore tombé lors de sa nomination en 1979. Il restera à Oslo jusqu’en 2000, pour devenir une des plus sûres baguettes de sa génération, occupant aujourd’hui des postes importants comme celui de chef du Concertgebouw d’Amsterdam, sans doute un des deux plus prestigieux postes d’Europe avec la Philharmonie de Berlin, la Philharmonie de Vienne ayant quant à elle décidé de se passer de chef permanant après Furtwängler. Il est aussi directeur de l’excellent Symphonieorchester des Bayerischen Rundfunks, un des tout meilleurs orchestres d’Allemagne.

Ce DVD fort classique et un peu court (55’) est composé de deux parties : un documentaire montrant la répétition de la suite d’orchestre extraite du ballet Le Mandarin Merveilleux de Bartόk, et l’exécution de cette même suite. Comme souvent, le mélomane passionné peut rester sur sa faim devant ce type de programme, mais reconnaissons que le documentaire est un bon exemple d’un produit classique mais très bien fait, où tout ce qui est dit ou montré est intéressant, même si on en aimerait encore plus. On y voit chef et orchestre au travail, sur des passages « faciles » mais aussi butant sur des parties « tricky » comme le dit Jansons lui-même à ses musiciens, dans un anglais très compréhensible (et sous-titré en français). Et on y découvre également que certains instruments ne servent pas seulement à faire de la musique mais peuvent s’avérer utiles en cas de démangeaison dorsale. Le montage du documentaire alterne scènes de répétition (les plus nombreuses), commentaires de en voix off et quelques interviews de musiciens de l’orchestre. Remarquons au passage que tous parlent exclusivement anglais y compris pendant les répétitions.

Ceux qui connaissent le Jansons d’aujourd’hui reconnaîtront sans peine le même style de direction, fait d’élégance sans ostentation, d’un sens dramatique et narratif évident, illustré ici par les propos du chef expliquant à ses musiciens le contenu du ballet de Bartόk mais aussi de simplicité, clarté et précision du geste, ici très bien filmé. On remarque aussi l’engagement physique du chef, à un moment littéralement en nage, expliquant en voix off que son corps produit trop d’adrénaline, l’empêchant parfois de trouver le repos, anecdote d’autant plus significative quand on sait qu’à peine un an avant cet enregistrement, Jansons était victime d’un malaise cardiaque alors qu’il dirigeait ce même orchestre. L’exécution de la suite d’orchestre assez bien enregistrée (son PCM stéréo exclusivement), avec un orchestre remarquable, est excellente, dommage qu’elle ne dure qu’à peine 20’.

Un DVD un peu court, à l’image impeccable (format 4/3), précise et lumineuse, à conseiller sans réserve pour connaître un peu mieux un des meilleurs chefs d’aujourd’hui.

(Visited 79 times, 1 visits today)

Plus de détails

Béla Bartόk (1881-1945) : Le Mandarin Merveilleux, suite de concert  ; répétition et exécution. Orchestre Philharmonique d’Oslo, direction : Mariss Jansons. Réalisateur : Morten Thomte. 1 DVD Arthaus Musik 100 318, code barre 0728003189. Enregistré au Olso Concert Hall, Olso, Août 1997. Sous-titrage en français, allemand, espagnol. Zone 2 et 5. Durée : 55’00.

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.