À emporter, Audio, Musique symphonique

Helvétie musicale, le Schoeck des cultures

Plus de détails

Othmar Schoeck (1886-1957) : l’œuvre pour chœur. Martin Homrich, ténor ; Ralf Lukas, baryton-basse ; Steffen Schleiermacher, Justus Zeyen, piano ; Frank Zimpel, orgue ; Bernd Angerhöfer, tuba ; Eckart Wiegräbe, Lutz Grützmann, Fernando Günther, trombones ; Gerd Schenker, Sven Pauli, percussions. Choeur et Orchestre symphonique de la Radio de Leipzig (MDR), direction : Mario Venzago & Howard Arman. 1 CD Claves 50-2701. Code barre 7-619931-270128. enregistré aux studios de la MDR de Leipzig en décembre 2006 et janvier 2007. Notice trilingue (allemand, anglais, français), biographies des artistes en allemand, textes originaux allemands traduits en anglais. Durée totale : 74’46

 

Les Clefs ResMusica

Qui est  ? Compositeur majeur de la vie musicale suisse du XXe siècle, il est, dans nos contrées francophones, masqué par son compatriote Frank Martin. De temps en temps remis au goût du jour (le Festival de Lucerne a produit et enregistré deux de ses opéras, Venus d’après la Vénus d’Ille de Prosper Mérimée et Penthesilea d’après Heinrich von Kleist) cet album voit, pour la première fois enregistré, l’ensemble de son œuvre chorale.

Du chromatisme tendu de son esthétique de jeunesse avec Der Postillon jusqu’au post-romantisme tardif de Vision en passant par l’écriture moderne de Trommelschläge ou de la Kantate, Schœck a régulièrement écrit pour chœur, une formation musicale qu’il n’appréciait guère pourtant, en raison du conformisme et du conservatisme de ces ensembles.

L’œuvre d’Othmar Schœck mérite d’être connue au-delà du Jura. , amateur de randonnées musicales en dehors des sentiers battus, défend avec conviction les imposantes fresques chorales de son compatriote (quand il écrit avec orchestre, Schœck ne donne pas dans la demi-mesure), relayé par Howard Arman dans les pièces a capella ou avec clavier. Et c’est là que se situe la deuxième découverte de ce CD : le chœur et l’orchestre de la Mitteldeutschen Runfunks de Leipzig. Si on sait que chaque radio allemande possède ses propres forces musicales, celles du centre de l’Allemagne n’avaient pas encore franchi le Rhin. A l’audition, elles se hissent au niveau de leurs homologues de Freiburg & Baden-Baden, Francfort, Munich, Cologne, Berlin ou Hambourg. Un tel répertoire inconnu et pourtant magnifique servi par des interprètes d’une telle qualité, on en souhaiterait plus souvent.

Plus de détails

Othmar Schoeck (1886-1957) : l’œuvre pour chœur. Martin Homrich, ténor ; Ralf Lukas, baryton-basse ; Steffen Schleiermacher, Justus Zeyen, piano ; Frank Zimpel, orgue ; Bernd Angerhöfer, tuba ; Eckart Wiegräbe, Lutz Grützmann, Fernando Günther, trombones ; Gerd Schenker, Sven Pauli, percussions. Choeur et Orchestre symphonique de la Radio de Leipzig (MDR), direction : Mario Venzago & Howard Arman. 1 CD Claves 50-2701. Code barre 7-619931-270128. enregistré aux studios de la MDR de Leipzig en décembre 2006 et janvier 2007. Notice trilingue (allemand, anglais, français), biographies des artistes en allemand, textes originaux allemands traduits en anglais. Durée totale : 74’46

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.