À emporter, Audio, Musique d'ensemble

Nicola Porpora : Splendeurs crépusculaires

Plus de détails

Nicola Porpora (1686-1768) : Notturni per Defunti ; Nicola Fiorenza (1726-1764) : deux Sinfoniae. Monica Piccinini, soprano ; Romina Basso, alto. Ensemble corale La Stagione Armonica ; Dolce&Tempesta, direction : Stefano Demicheli. 1 CD Fuga Libera FUG 526. Code barre : 5-425005-575264. Notice de présentation en italien, français, anglais. Texte chanté en italien, anglais, français. Enregistré en novembre 2006 à l’église Saint-Léger d’Aymavilles. Durée : 69’21.

 

Le label Fuga Libera nous offre un très bel album de musique baroque italienne qui sort des sentiers battus. Compositeur et professeur de chant recherché (il eut Joseph Haydn et Farinelli parmi ses élèves), le Napolitain Porpora est représenté sur ce disque par ses magnifiques Nocturnes. La composition de ces partitions est malaisée à déterminer, mais les musicologues actuels en datent la rédaction entre 1739 et 1743, période remuée de la vie d’un compositeur qui parcourait alors l’Europe de cour en cour. La partition fut ensuite recyclée en 1760 par son auteur, alors qu’il était professeur au Conservatoire Notre-Dame de Lorette à Naples. La nouvelle partition fut exécutée lors des matines du jour des morts (2 novembre 1760). Chaque épisode de ces Nocturnes possède une écriture qui fait se succéder différentes parties expressives dans une variété virtuose de récitatifs, ariosos et arias. Très caractéristiques du goût baroque napolitain, ces pièces sont un ravissement sonore.

Stephano Aresi, le musicologue à la base de ce programme, propose ici une reconstitution de la messe de 1760. Entre les trois parties des Nocturnes, il a suggéré l’introduction de deux Sinfoniae pour instruments seuls de , un compositeur absolument méconnu. Au niveau interprétation, on se situe très haut. Les chanteuses Monica Piccinni et possèdent de très beaux timbres et une musicalité hors pair, alors que les chanteurs de La Stagione Armonica et les musiciens de Dolce&Tempesta livrent une prestation fruitée et luxuriante sous la direction inspirée du chef .

Ce bel objet montre la vitalité de la scène baroque italienne, animée avec grand talent par de jeunes musiciens et de jeunes ensembles qui prennent la relève de leurs glorieux aînés tels Fabio Biondi et Rinaldo Alessandrini.

(Visited 67 times, 1 visits today)

Plus de détails

Nicola Porpora (1686-1768) : Notturni per Defunti ; Nicola Fiorenza (1726-1764) : deux Sinfoniae. Monica Piccinini, soprano ; Romina Basso, alto. Ensemble corale La Stagione Armonica ; Dolce&Tempesta, direction : Stefano Demicheli. 1 CD Fuga Libera FUG 526. Code barre : 5-425005-575264. Notice de présentation en italien, français, anglais. Texte chanté en italien, anglais, français. Enregistré en novembre 2006 à l’église Saint-Léger d’Aymavilles. Durée : 69’21.

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.