Mot-clef : Romina Basso

Jeanine De Bique photo: Marco Borggreve

Rodelinda au Théâtre des Champs-Élysées : Jeanine De Bique magistrale

Après un passage par Lille et Caen, cette Rodelinda unanimement acclamée fait escale au Théâtre des Champs-Élysées, malheureusement en version de concert. Jeanine De Bique avait à l'époque fait sensation, et il est vrai que cette soprano sensible et racée tient du miracle. La voix, sombre, est capiteuse, souple en même temps, tout à fait à même de rendre justice aux nombreux traits d'agilité qui émaillent son rôle, et ses trilles ...
Scarlatti

Enfin un opéra d’Alessandro Scarlatti

Des 114 opéras d’Alessandro Scarlatti, seule La Griselda semble avoir jusqu’à présent connu les honneurs de l’enregistrement discographique, même si Daniella Barcellona nous a gratifiés récemment d’un excellent disque d’extraits. C’est dire que cette nouvelle réalisation, qui nous arrive tout droit de Norvège, vient combler un trou béant dans la production lyrique d’une période finalement peu connue de l’opéra baroque, celle qui se situe à mi-chemin entre l’opéra vénitien finissant et ...
Jommelli (sacred music)

Musique sacrée de Jommelli par le Ghislieri Choir & Consort

Pour tous ceux qui ne connaissaient pas la musique sacrée de Jommelli, ce CD apportera la preuve éclatante du talent et de la versatilité d’un compositeur né et mort près de Naples, mais dont l’essentiel de la carrière se déroula à Stuttgart, Vienne, Rome ainsi que dans la plupart des grandes villes italiennes. Ce programme, composé de pièces chorales écrites pour deux églises romaines autour de 1751, séduira en effet autant ...
Karina Gauvain (c) DR

Rodelinda brille au Théâtre des Champs-Elysées

Avec Giulio Cesare et Tamerlano, Rodelinda fait partie des trois grands chefs-d’œuvre écrits coup sur coup par un Haendel touché par la grâce de l'inspiration et par la présence de vedettes italiennes comme la capricieuse Cuzzoni ou l'incroyable castrat Senesino. Même si l'opéra ne jouis plus de sa popularité d’antan, il a récemment été donné au Metropolitan de New York avec une distribution prestigieuse dont Renée Fleming et vient de ...
SONY DSC

A Beaune, la sage folie d’Orlando

Seconde participation remarquée du chef italien Federico Maria Sardelli et de son ensemble Modo Antiquo au festival international de musique baroque de Beaune 2012. En effet, suite à la défection du chef espagnol Eduardo Lopez Banzo, ils avaient pris en charge l'opéra Agrippina de Haendel avec plus ou moins de bonheur. Davantage préparé, l’orchestre revient dynamisé par un chef décidé à donner vie à un projet pour lequel il s’est énormément investi ...
: Il Complesso Barocco et le Néoclassicisme

Il Complesso Barocco et le Néoclassicisme

Premier volet du cycle de concerts «Néoclassicisme», Alan Curtis et Il Complesso Barocco ont ravi l’Auditorium du Louvre dans un programme en triptyque composé de pièces religieuses de Leonardo Leo, Pergolèse et Jacommelli. Dans le Salve Regina de Leonardo Leo, le timbre délicat et subtil de Roberta Invernizzi illumine ce surprenant kaléidoscope musical, débutant dans la suavité que procure la compassion maternelle et l’espoir de la miséricorde divine, puis s’animant dans ...
Un rendez-vous raté, hélas…

Tolomeo Re d’Egitto, un rendez-vous raté, hélas…

L’actualité du disque est parfois riche en étonnements. Après la découverte d’un opéra rare dans une version de référence merveilleusement enregistrée du Caro Sassone, voilà une autre rareté qui ouvre beaucoup de questions et laisse des regrets. Tolomeo Re d’Egitto suit de quelques mois Riccardo Primo créé pour le couronnement de Charles III. Le King’s Théâtre dans lequel Haendel avait donné nombre de ses chefs-d’œuvre depuis 9 ans était à l’agonie ...
Fabio Biondi et Europa Galante

Fabio Biondi et Europa Galante jouent Bajazet

Même si les grands opéras de Vivaldi sont désormais accessibles en CD, les occasions d’entendre ces ouvrages en live sont particulièrement rares, autant à la scène qu’au concert. C’est ainsi qu’on saluera tout particulièrement l’initiative de Fabio Biondi et de son ensemble Europa Galante de faire entendre à leur public ce Bajazet, opéra pasticcio créé par le Nuovo Teatro dell’Academia de Vérone durant le carnaval de 1735. Le livret qui ...
Splendeurs crépusculaires

Nicola Porpora : Splendeurs crépusculaires

Le label Fuga Libera nous offre un très bel album de musique baroque italienne qui sort des sentiers battus. Compositeur et professeur de chant recherché (il eut Joseph Haydn et Farinelli parmi ses élèves), le Napolitain Porpora est représenté sur ce disque par ses magnifiques Nocturnes. La composition de ces partitions est malaisée à déterminer, mais les musicologues actuels en datent la rédaction entre 1739 et 1743, période remuée de ...
Le festival William Kentridge ?

Il Ritorno d’Ulisse, le festival William Kentridge ?

Pour la fin de son mandat à La Monnaie, Bernard Foccroulle nous propose deux reprises de deux spectacles scénographiés par l’artiste William Kentridge. Dans quelques semaines, ce Ritorno d’Ulisse sera suivi de la Flûte enchantée de Mozart. L’histoire de ce spectacle monteverdien est connue. Monté en 1998 dans le cadre d’une collaboration avec le Kunstenfestivaldesarts (Kfda pour les initiés), ce retour d’Ulysse marquait l’affirmation en Europe de William Kentridge dont ...
Bajazet

Bajazet par Fabio Biondi à Montpellier

Festival de Radio France et Montpellier 2006 Le Festival de Radio-France et Montpellier, pour son édition 2006, réservait une part importante à la musique ancienne. En ouverture du festival était donnée la résurrection de Sémélé de Marin Marais par le Concert Spirituel, puis la cantate Alexander-Fest de Haendel dans sa révision par Mozart, en attendant Amadigi di Gaula en version de concert. Seul opéra baroque mis en scène, Bajazet était attendu ...
L’harmonie des nations

L’harmonie des nations à la Folle Journée de Nantes

La Folle Journée du 25 au 29 janvier 2006 Qu’il pleuve, qu’il vente ou qu’il neige, chaque année, fin janvier, dés 9 heures, une foule compacte se presse aux portes du Palais des congrès de Nantes. Toutes ses salles transformées en auditoriums sont prises d’assaut. Pendant cinq jours, les concerts d’une durée maximale d’une heure se succèdent tout au long de la journée dans une même générosité. Le hall bourdonne de ...