À emporter, Audio, Musique de chambre et récital

My Tunes… les favoris d’un grand violoncelliste

Plus de détails

Edward Elgar (1857-1934) : Salut d’amour, op. 12 (arr. Manfred Grafe) ; Piotr I. Tchaïkovski (1840-1893) : Nocturne (d’après op. 19 n° 4), Mélodie, op. 42 n° 3 (arr. Manfred Grafe), Andante cantabile (d’après op. 11) ; Ernest Bloch (1880-1959) : Prière ; Carl Davidoff (1838-1889) : At the fountain, op. 20 n° 2 (arr. Manfred Grafe) ; Richard Wagner (1813-1883) : Der Engel (d’après les Wesendonck-Lieder) ; Antonin Dvořák (1841-1904) : Rondo en sol mineur, op. 94 ; Max Bruch (1838-1920) : Kol Nodrei, op. 47 ; Jean-Sébastien Bach (1685-1750) : Cantate BWV 82 n° 1 “Ich habe genug”, Cantate BWV 82 n° 5 “Ich freue mich auf meinen Tod” ; Henry Mancini (1924-1994) : Moon River (arr. Manfred Grafe). Jan Vogler, violoncelle. Dresdner Kapellsolisten : Direction  : Helmut Branny. 1CD Sony Code barre : 886970559522. Enregistré Lukaskirche Dresden, 23-26 octobre 2006. Notice trilingue (français, anglais, allemand). Durée : 57’09

 

C’est désormais une tradition bien installée dans le paysage musical enregistré. Nos artistes aiment nous faire partager leurs coups de cœur, leurs souvenirs et les étapes de leur parcours, personnel ou musical. Le violoncelliste n’échappe pas au mouvement et nous régale tant par son jeu que par sa sélection.

L’éditeur Sony rassemble des pièces venues de tous les horizons du classique, très connues et en tout cas d’écoute aisée et agréable. Pour l’essentiel le programme se compose de transcriptions et d’arrangements ainsi que de quelques pièces originellement conçues pour le violoncelle. Les Solistes de la chapelle de Dresde et leur chef Helmut Branny servent avec engagement ces courtes musiques et, il faut le préciser, s’arrangent pour mettre en valeur l’excellent soliste allemand (installé aux Etats-Unis).

L’enregistrement lui-même concoure également à élever davantage encore le jeu du violoncelle. Défèrent et attentif, souvent porté par une ferveur communicatrice, joue un instrument au timbre grave et pénétrant, réalisant une véritable alchimie sonore tout au service de partitions recueillies, sans faste ni bondissement excessifs. Le Kol Nidrei de par sa sincérité et sa portée œcuménique donne le ton et allie une humilité et une humanité qui ne saurait laisser longtemps indifférent. Prière de Ernst Bloch véhicule sans doute des valeurs analogues et mérite les mêmes éloges.

Bien sûr, on ne pouvait oublier un Salut d’amour d’Elgar, doucereux et théâtral à souhait, non plus que le Nocturne bien aimé de Tchaïkovski. Wagner et l’un de ses Wesendonck-Lieder (L’Ange) dépare un peu tant il paraît vain et peu contributif de le délocaliser de la sorte. Mais c’est néanmoins bien joué.

Le reste du programme prodigue solennité et retenue… il flattera les facultés d’écoute du mélomane sensible et sensibilisé. Malgré l’absence de réelle surprise quant à la sélection elle-même, ce CD vaut largement par le jeu seigneurial de Jan Vogler.

(Visited 95 times, 1 visits today)

Plus de détails

Edward Elgar (1857-1934) : Salut d’amour, op. 12 (arr. Manfred Grafe) ; Piotr I. Tchaïkovski (1840-1893) : Nocturne (d’après op. 19 n° 4), Mélodie, op. 42 n° 3 (arr. Manfred Grafe), Andante cantabile (d’après op. 11) ; Ernest Bloch (1880-1959) : Prière ; Carl Davidoff (1838-1889) : At the fountain, op. 20 n° 2 (arr. Manfred Grafe) ; Richard Wagner (1813-1883) : Der Engel (d’après les Wesendonck-Lieder) ; Antonin Dvořák (1841-1904) : Rondo en sol mineur, op. 94 ; Max Bruch (1838-1920) : Kol Nodrei, op. 47 ; Jean-Sébastien Bach (1685-1750) : Cantate BWV 82 n° 1 “Ich habe genug”, Cantate BWV 82 n° 5 “Ich freue mich auf meinen Tod” ; Henry Mancini (1924-1994) : Moon River (arr. Manfred Grafe). Jan Vogler, violoncelle. Dresdner Kapellsolisten : Direction  : Helmut Branny. 1CD Sony Code barre : 886970559522. Enregistré Lukaskirche Dresden, 23-26 octobre 2006. Notice trilingue (français, anglais, allemand). Durée : 57’09

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.