À emporter, CD, Musique d'ensemble

Vivaldi : Couleurs et chatoiements des violons

Plus de détails

Antonio Vivaldi (1678-1741), Concerti a Quattro violini de l’Estro Amonico : Concerto a quattro en si mineur op. 3 n° 10 RV 580. Concerto a quattro en fa majeur op. 3 n°7 RV 567. Concerto a quattro en si bemol majeur RV 553. Concerto a tre violini en fa majeur RV 551. Concerto a quattro violini en ré majeur op. 3 RV 549. Concerto a quattro en mi mineur op. 3 n°4 RV 550. Sthéphanie Pfister, David Plantier, Eva Borhi, Helena Zemanova, Leila Schayegh, violons. Peter Barczi, Martine Schnorhk, altos. Gaetano Nasillo, Hendrike ter Brugge : violoncelles. Michaël Chanu, contrebasse. Andrea Marchiol, clavecin. Shizuko Noiri, théorbe. Ensemble 415, direction et violon. Chiara Banchini. 1 CD Réf. Zig-Zag Territoires ZZT070902. Code barre : 3 760009 2915553. Enregistrement à Toulouse, chapelle Saint-Jean-Baptiste du 27 au 30 septembre 2006. Notice bilingue en français/anglais. Durée : 54’01’’

 

Pouvait–il y avoir plus belle façon, plus d’élégance pour Zig-Zag Territoires que de fêter ses 10 ans avec une des premières artistes de renommée internationales à lui avoir fait confiance. Chiara Bianchini est pour l’école du violon baroque l’une de ces interprètes pour qui l’authenticité ne doit compromettre ni le plaisir, ni l’émotion et encore moins le droit à la liberté d’interprétation. Défiant encore les évidences, grâce aux talents de et de l’, Zig-Zag Territoires nous offrent le luxe de nous démontrer qu’ peut encore nous réserver bien des surprises.

Et si dans l’interview qui accompagne ce livret, Chiara Bianchini admet que « Vivaldi me paraît bien inégal », elle ne s’en tient pas là car « certaines de ces œuvres inconnues s’avèrent offrir de magnifiques surprises ». Recherchant dans « la verve vivaldienne » « couleurs », mais également un « espace de liberté ».

Une prise de son remarquable, nous permet de percevoir dans cette musique une joie de vivre sublimée par des interprètes inspirés. Le lyrisme de l’, leur folle virtuosité, les merveilleuses couleurs de leur palette musicale, donnent une clarté rayonnante à cet enregistrement.

Considéré comme « le recueil musical imprimé le plus influent de la première moitié du XVIIIe siècle », L’Estro Armonico, se nourrit d’une écriture d’une grande complexité, offrant non seulement à ses interprètes une mise en valeur de leur virtuosité, mais un espace de liberté scénique : échos, division spatiale d’une même phrase et contrastes… La belle pureté des lignes mélodiques, la présence délicate des autres instruments, clavecin, théorbe, luth (au son cristallin) tout contribue à nous faire percevoir cette Venise pour un temps cité de la virtuosité du violon ou le prete rosso n’hésitait pas à offrir à son immense talent, des œuvres purs instants de plaisir.

Chiara Bianchini et ses élèves offrent ainsi à Zig-Zag Territoires, le meilleur de la fête, un anniversaire au goût et chatoiements subtils du verre vénitien.

Plus de détails

Antonio Vivaldi (1678-1741), Concerti a Quattro violini de l’Estro Amonico : Concerto a quattro en si mineur op. 3 n° 10 RV 580. Concerto a quattro en fa majeur op. 3 n°7 RV 567. Concerto a quattro en si bemol majeur RV 553. Concerto a tre violini en fa majeur RV 551. Concerto a quattro violini en ré majeur op. 3 RV 549. Concerto a quattro en mi mineur op. 3 n°4 RV 550. Sthéphanie Pfister, David Plantier, Eva Borhi, Helena Zemanova, Leila Schayegh, violons. Peter Barczi, Martine Schnorhk, altos. Gaetano Nasillo, Hendrike ter Brugge : violoncelles. Michaël Chanu, contrebasse. Andrea Marchiol, clavecin. Shizuko Noiri, théorbe. Ensemble 415, direction et violon. Chiara Banchini. 1 CD Réf. Zig-Zag Territoires ZZT070902. Code barre : 3 760009 2915553. Enregistrement à Toulouse, chapelle Saint-Jean-Baptiste du 27 au 30 septembre 2006. Notice bilingue en français/anglais. Durée : 54’01’’

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.