Danse , La Scène, Spectacles Danse

*MELK PROD. goes to New Orleans : casting d’enfer

Plus de détails

Paris. Théâtre de la Bastille. 05-XII-07. Sur une idée de Marco Berrettini : *MELK PROD. gœs to New Orleans. Conception et interprétation : Marco Berrettini, Jean-Paul Bourel, Carine Charaire, Bruno Faucher, Chiara Gallerani, Samuel Pajand, Gianfranco Poddighe. Directeur technique et lumières : Bruno Faucher. Bande son et régie : Samuel Pajand et *Melk Prod. Costumes : *Melk Prod.

Les interprètes de nous proposent un voyage touristique et culturel à la Nouvelle Orléans, au cours duquel le spectateur partage la vie du groupe, hésitant entre club de jazz ou de folk pour passer la soirée, ou entre prendre un café et manger un beignet. Après BLESSED de Meg Stuart, accueilli en octobre dans ce même théâtre, vision esthétique et misérabiliste des conséquences de l’ouragan Katrina sur la Louisiane, ce voyage impressionniste où tout devient musique touche différemment.

Une vaste table de jeu et quelques chaises à tout faire plantent le décor de ce spectacle qui commence comme « Casino » et finit par un ballet de masques. Il suit un fil rouge musical qui puise aux sources de la musique noire (les chants d’esclaves), en passant par l’accent cajun ou les gospels des églises baptistes. Ce défilé chorégraphié réserve une série de scènes hautement comiques inspirées de situations vécues par ces touristes pas comme les autres. La visite d’une plantation donne lieu à une version accélérée d’» Autant en emporte le vent », une ballade en bateau dans le bayou réserve son lot de touristes à casquettes et T-shirt Italia, tandis que la messe baptiste offre son plus beau rôle à en prédicateur illuminé.

Délirante et déjantée, *Melk Prod. est une compagnie caméléon qui ne se prend jamais au sérieux et assume le côté bricolé de ses créations. Malgré quelques baisses de rythme, et une écriture toujours à la limite de l’improvisation, cette pièce au casting d’enfer offre de grands moments, comme la recette des aubergines a la parmiggiana version rock ou la chanson « Dans le mini van » interprété version casserole au banjo par une fille maquillée en mini short et talons hauts.

Crédits photographiques : Isabelle Meister

Plus de détails

Paris. Théâtre de la Bastille. 05-XII-07. Sur une idée de Marco Berrettini : *MELK PROD. gœs to New Orleans. Conception et interprétation : Marco Berrettini, Jean-Paul Bourel, Carine Charaire, Bruno Faucher, Chiara Gallerani, Samuel Pajand, Gianfranco Poddighe. Directeur technique et lumières : Bruno Faucher. Bande son et régie : Samuel Pajand et *Melk Prod. Costumes : *Melk Prod.

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.