À emporter, Audio, Musique de chambre et récital

La voce nel violino – Ce que le violon doit à la voix

Plus de détails

La voce nel violino. Œuvres de G. Paolo Cima, G. Marco Uccelini, G. Battista Fontana, Claudio Monteverdi, Richardo Rognono, Dario Castello, Carlo Gesualdo di Venosa, Giovanni Bassano, Girolamo Frescobaldi, G. Antonio Pandolfi Mealli, F. Maria Veracini. Alessandro Tampieri, violon, luth ; Margret Köll, double harpe « a tre registri » ; Riccardo Doni, clavecin et orgue ; Alessandro Palmeri, violoncelle ; Maria Cristina Vasi, alto « in scordatura » ; Enrico Onofri, violon, « violino piccolo » et direction. 1 CD Zig Zag Territoires ZZT071102. Code barre 3760009291591. Enregistré le 20, 21 et 22 juillet 2006 à l’Oratorio di Santa Croce, Mondovi (Cuneo, Italie). Livret bilingue français – anglais. Durée : 60’31’’

 

Au XVIIe siècle, le violon s’émancipe. Socialement, d’instrument du pauvre il devient même attribut de l’ange consolateur sous le pinceau d’un (1595) ou du Guerchin (1620). Musicalement, les compositeurs lui accordent une place de plus en plus importante et des virtuoses se révèlent et lui consacrent leurs écrits. Et si son ambitus le dédie en premier lieu à doubler la voix, il explore en ce début du XVIIe siècle l’ensemble de son potentiel technique dans des pièces de bravoure qui lui sont spécialement dédiées. Sous un titre évocateur, « La voix dans le violon », ces dernières sont présentées ici par , ancien premier violon de la Capella Reial (Jordi Savall) et du Giardino Armonico, à la tête de l’ensemble Imaginarium qu’il a lui-même fondé.

Parcours intellectuel autant que musical, le disque se distingue par le raffinement et la richesse d’un répertoire qui n’a d’égal que sa virtuosité. La juxtaposition de pièces où le violon apparaît comme un prolongement de la voix (Monteverdi, Gesualdo, Frescobaldi) et de compositions où prennent naissance une écriture spécifiquement instrumentale (Pandolfi, Fontana, Castello), permet de comparer la manière dont les qualités de l’instrument sont successivement appréciées. A un siècle de distance, la dernière œuvre (Veracini) est un écho à cette « dette ancienne qui lie le violon à la voix » et conclue avec intelligence et quasi nostalgie un voyage musical à grande influence vénitienne.

Les qualités techniques de l’enregistrement, sobriété et équilibre, privilégient le soliste dans ses envolées éblouissantes mais maintiennent une grande présence de l’accompagnement. Tributaire d’une recherche musicologique autant capable de sublimer le propos que l’amoindrir, l’interprétation est précise et particulièrement brillante.

La couverture originale du disque et la clarté du livret, sont un plaisir visuel non négligeable pour un enregistrement thématique cohérent et unique qui, d’emblée, semble combler un vide.

(Visited 97 times, 1 visits today)

Plus de détails

La voce nel violino. Œuvres de G. Paolo Cima, G. Marco Uccelini, G. Battista Fontana, Claudio Monteverdi, Richardo Rognono, Dario Castello, Carlo Gesualdo di Venosa, Giovanni Bassano, Girolamo Frescobaldi, G. Antonio Pandolfi Mealli, F. Maria Veracini. Alessandro Tampieri, violon, luth ; Margret Köll, double harpe « a tre registri » ; Riccardo Doni, clavecin et orgue ; Alessandro Palmeri, violoncelle ; Maria Cristina Vasi, alto « in scordatura » ; Enrico Onofri, violon, « violino piccolo » et direction. 1 CD Zig Zag Territoires ZZT071102. Code barre 3760009291591. Enregistré le 20, 21 et 22 juillet 2006 à l’Oratorio di Santa Croce, Mondovi (Cuneo, Italie). Livret bilingue français – anglais. Durée : 60’31’’

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.