À emporter, DVD, DVD Musique, Opéra

Une «Flûte enchantée» enchanteresse à Garnier

Plus de détails

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) : Die Zauberflöte. Mise en scène : Benno Besson. Décors et costumes : Jean-Marc Stehlé. Lumière : André Diot. Avec : Piotr Beczala, Tamino ; Dorothea Röschmann, Pamina ; Detlef Roth, Papageno ; Matti Salminen, Sarastro ; Desirée Rancatore, Königin der Nacht ; Wolfgang Schöne, Sprecher ; Cécile Perrin, Erste Dame ; Helene Schneiderman, Zweite Dame ; Hélène Perraguin, Dritte Dame ; Gaële Le Roi, Papagena ; Uwe Peper, Monostatos ; Solisten des Tölzer Knabenchors, Die drei Knaben ; Bjarni Thor Kristinsson, Erster Priester/Zweiter geharnischter Mann ; Wilfried Gahmlich, Zweiter Priester ; Robert Künzli, Zweiter geharnischter Mann. Chœurs de l’Opéra National de Paris (chef de chœur : David Levi). Orchestre de l’Opéra National de Paris, direction : Iván Fischer. Réalisation : François Roussillon. Enregistré en janvier 2001 au Palais Garnier. Sous-titrage en anglais, allemand, français, italien et espagnol. 1 DVD, TDK DVWW-OPMFP. Code-barre 824121 002374. Zone 0. Durée : 2h38’.

 

Les Clefs ResMusica

Ce DVD est le reflet de la mise en scène de la Flûte enchantée réalisée en 2001 au Palais Garnier par le regretté . C’est ainsi avec un immense plaisir que l’on retrouve ce spectacle enchanteur et ses images envoûtantes tirées tout droit du conte de fée, auxquelles les superbes éclairages d’ confèrent un aspect littéralement magique. Si certains costumes peuvent paraître un rien douteux, comme par exemple le turban de Tamino ou la robe à paniers de Pamina, on n’est pas prêt d’oublier la superbe robe bleue de la reine de la nuit, toile qui se gonfle pour s’envoler dans les airs ou bien pour aspirer le personnage maléfique dans les profondeurs nocturnes. Les scènes situées en extérieur, notamment celles qui montrent la forêt, sont d’une beauté plastique à couper le souffle.

La distribution réunie pour ce spectacle avoisine l’idéal. Piotr Beczala est ainsi un Tamino jeune et vaillant, à la voix riche et bien timbrée même si son chant manque quelque peu de subtilité. Sa Pamina, , est lumineuse à souhait et son timbre pur et cristallin rappelle de temps à autres celui de la regrettée Teresa Stich-Randall. Désirée Rancatore vocalise à la perfection, mais sa voix est un peu trop légère pour le rôle. , en revanche, est absolument à sa place en Sarastro. Une mention spéciale également pour la prestation de en Papageno, un mélange d’élégance, de jeunesse et de spontanéité comme on en voit rarement dans le rôle. La ravissante Gaële Le Roy lui donne une très belle réplique en Papagena.

L’orchestre et les chœurs de l’Opéra de Paris s’acquittent de leur tâche à la perfection, même si on peut penser que la baquette d’ accuse par moments quelques lourdeurs qui s’accordent mal avec l’esprit de la mise en scène.

Plus de détails

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) : Die Zauberflöte. Mise en scène : Benno Besson. Décors et costumes : Jean-Marc Stehlé. Lumière : André Diot. Avec : Piotr Beczala, Tamino ; Dorothea Röschmann, Pamina ; Detlef Roth, Papageno ; Matti Salminen, Sarastro ; Desirée Rancatore, Königin der Nacht ; Wolfgang Schöne, Sprecher ; Cécile Perrin, Erste Dame ; Helene Schneiderman, Zweite Dame ; Hélène Perraguin, Dritte Dame ; Gaële Le Roi, Papagena ; Uwe Peper, Monostatos ; Solisten des Tölzer Knabenchors, Die drei Knaben ; Bjarni Thor Kristinsson, Erster Priester/Zweiter geharnischter Mann ; Wilfried Gahmlich, Zweiter Priester ; Robert Künzli, Zweiter geharnischter Mann. Chœurs de l’Opéra National de Paris (chef de chœur : David Levi). Orchestre de l’Opéra National de Paris, direction : Iván Fischer. Réalisation : François Roussillon. Enregistré en janvier 2001 au Palais Garnier. Sous-titrage en anglais, allemand, français, italien et espagnol. 1 DVD, TDK DVWW-OPMFP. Code-barre 824121 002374. Zone 0. Durée : 2h38’.

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.