À emporter, CD, Musique de chambre et récital

La réunion des genres selon Raphaël Imbert

Plus de détails

Bach/Coltrane. J. S Bach (1685-1750) : Divers extraits des BWV 542/232/227/170/45/ ; Art de la fugue. John Coltrane (1926-1967) arrangements sur des airs de Bach. Raphaël Imbert, saxophone, clarinette basse, direction ; André Rossi, orgue. Jean Luc Di Fraya, percussion, voix ; Michel Péres, contrebasse ; Quatuor Manfred : Marie Béreau, Luigi Vecchioni, violons ; Vinciane Béranger, alto ; Christian Wolf, violoncelle ; Gérard Lesne, contre ténor. 1 CD Zig-Zag Territoires ZZT080101. Code barre : 3 760009291614. Enregistrement juillet 2007 à l’église Saint-André de Bouc-Bel-Air (13). Notice français-anglais. Durée totale : 74’48’’

 

Les Clefs ResMusica

En début d’année 2007, nous avions été enthousiastes sur le précédent disque de Newtopia Project et pour cause. Ce musicien abouti, n’est pas en manque de recherches de rapprochement des cultures et des genres. Aussi ce nouvel opus nous offre son ingéniosité à débrider les idées reçues. Ainsi certains instruments trouvent le droit de cœxister dans des lieux et des genres dit « sacrés ».

Le mariage d’un saxophone et d’un quatuor à corde sur l’Art de la Fugue n’est pas seulement original, c’est génial. Et vous n’êtes pas au bout de vos surprises quand un percussionniste, un orgue rentrent dans la danse. L’alliance J. S Bach avec John Coltrane s’est imposée tout simplement car pour , « Coltrane est le jazzman le plus mystique de toute l’histoire du Jazz ».

Tous les thèmes ont été choisis de façon analytique, musicologique, et émotionnelle pour nous donner une nouvelle vision de la musique qui n’est pas si hermétique. Par exemple, ce sont les jazzmen qui imposent le thème « He nevuh said a mumbalin’word » – anonyme du XIXe siècle – au quatuor à corde mené de main de maître par les Manfred et quand entame le texte, il est impossible de ne pas avoir la chair de poule.

C’est donc une promenade de deux siècles sur des thèmes musicaux religieux qui vous sont proposés de façon très recherchée pour nous donner les clefs du langage universel de la musique. Vous pourriez dire, mais il y a aussi qui a ouvert les portes de la mixité des genres ! Bien sur pas de soucis, cela ne vous empêchera pas de découvrir le grand talent de Raphaël Imbert pour vous aventurer sur des chemins non encore identifiés par vos « GPS » ou autres classifications qui doivent à tout prix être codifiés.

Tous les musiciens sont exceptionnels et ont partagé cette idée de sortir des sentiers battus avec une ouverture d’esprit qui nous donne le regret ne pas avoir été présents pour l’entendre en direct. Heureusement ce disque existe.

Plus de détails

Bach/Coltrane. J. S Bach (1685-1750) : Divers extraits des BWV 542/232/227/170/45/ ; Art de la fugue. John Coltrane (1926-1967) arrangements sur des airs de Bach. Raphaël Imbert, saxophone, clarinette basse, direction ; André Rossi, orgue. Jean Luc Di Fraya, percussion, voix ; Michel Péres, contrebasse ; Quatuor Manfred : Marie Béreau, Luigi Vecchioni, violons ; Vinciane Béranger, alto ; Christian Wolf, violoncelle ; Gérard Lesne, contre ténor. 1 CD Zig-Zag Territoires ZZT080101. Code barre : 3 760009291614. Enregistrement juillet 2007 à l’église Saint-André de Bouc-Bel-Air (13). Notice français-anglais. Durée totale : 74’48’’

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.