Danse , La Scène, Spectacles Danse

Tous en Scène pour le Cabaret des signes

Plus de détails

Paris, Studio Le Regard du Cygne. 15-II-2008. Odile Azagury, cie Les Clandestins : Cabaret des signes. Avec Hélène Benabbad, Christian Bourigault, Christine Corday, Jacquette de Bussac, Bruno Dizien, Ninon Fachard, Laurent Falguieras, Didier Gauduchon, Giselle Gréau, Victorine Lucas, Lidia Martinez, Ivan Mérat Barboff, François Pain, Jean-François Pauvros, Nathalie Pernette, Evelyne Mékhitarian, Jasmina Prolic, Patrick Roger, Sidonie Rochon, Véronique Ros de la Grange, Kathy Roulaud, Sylvie Seidmann, Pauline Simon, Andréa Sitter, Denis Taffanel, Julie Trouverie, Maki Watanabe et Évelyne Mékhitarian, Karen Bayol, assistants du projet.

Près d’une trentaine d’artistes, chorégraphes, danseurs, musiciens, plasticiens, électroacousticiens, costumiers…ont répondu au généreux appel d’ pour ce Cabaret des Signes. Il s’agissait en effet de remplir au maximum l’exigu et charmant espace du Studio Le Regard du Cygne, dans le XXe arrondissement parisien, d’une folle envie de création. Solos, duos, trios, performances en tout genre se suivent d’abord, puis s’additionnent et se superposent sur scène, sollicitant tous les sens du spectateur.

Tantôt drôles, tantôt poétiques, recourant à la musique ou à la parole, ces morceaux de danse se donnent à voir sans artifices. La mise en scène, assurée par , vise simplement à laisser à chaque artiste l’espace nécessaire pour s’exprimer, pour être vu. Les quelques éléments de décor se déplacent aisément, découpant la scène ou l’agrandissant au gré des séquences qui se succèdent. Au fil du spectacle, cependant, les artistes qui sont déjà passés réapparaissent, traçant un fil rouge de la création, encourageant de leur présence les artistes qui rejoignent le plateau. Dans la séquence finale, vêtus de noir, tous les artistes envahiront l’espace du studio, s’alignant le long du mur en agitant des papiers pliés, puis esquissant un corps de ballet contemporain du plus bel effet.

Lancé comme un mot d’ordre politique, en réaction aux discours qui voudraient qu’il y ait trop d’artistes en France, ce projet de rassemblement devient une rencontre tendre et ludique, où domine avant tout le plaisir d’être et de danser ensemble.

Crédit photographique : Denis Taffanel © DR

Plus de détails

Paris, Studio Le Regard du Cygne. 15-II-2008. Odile Azagury, cie Les Clandestins : Cabaret des signes. Avec Hélène Benabbad, Christian Bourigault, Christine Corday, Jacquette de Bussac, Bruno Dizien, Ninon Fachard, Laurent Falguieras, Didier Gauduchon, Giselle Gréau, Victorine Lucas, Lidia Martinez, Ivan Mérat Barboff, François Pain, Jean-François Pauvros, Nathalie Pernette, Evelyne Mékhitarian, Jasmina Prolic, Patrick Roger, Sidonie Rochon, Véronique Ros de la Grange, Kathy Roulaud, Sylvie Seidmann, Pauline Simon, Andréa Sitter, Denis Taffanel, Julie Trouverie, Maki Watanabe et Évelyne Mékhitarian, Karen Bayol, assistants du projet.

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.