Plus de détails

Amor Profano ; Airs d’opéras d’Antonio Vivaldi (1678-1741). Simone Kermes, soprano ; Venice Baroque Orchestra ; Dir. Andrea Marcon. 1 CD Archiv Produktion 4776618. Code Barre : 0 28947 76618 6. Enregistré en novembre 2006. Beau texte de présentation et traduction des airs en anglais, allemand et français. Durée 71’36’’.

 

Impossible de résister au charme de cet enregistrement. Et d’ailleurs pourquoi le tenter ?  est bien connue dans les œuvres du prêtre roux. Après un enregistrement intégral grisant et un CD : Amor saccro, nous pouvions nous attendre à être séduit. Le mot est faible ici tant le bonheur musical est gigantesque. Pas seulement vocal, mais musical, car la superbe cantatrice et le bouillonnant chef sont des complices attentifs à construire un programme d’une intelligence et d’une séduction rare. Il n’y pas moins de cinq airs enregistrés ici en première mondiale ! Déjà Cecilia Bartoli nous avait éblouie dans son « Viva Vivaldi ! ». Ce présent récital rivalise avec cet album d’antan et dans les airs communs, agitata da due venti, a des qualités parfois encore plus grandes que sa consœur au niveau de la pureté du style et de la beauté de la voix. La précision des vocalises étant surnaturelle pour les deux divas.

Impossible de tout détailler. Une telle perfection, un tel feu, une telle jouissance sonore sont communicatifs. Vivaldi est vraiment un gigantesque compositeur qui dans des airs infiniment variés met en lumière toutes les possibilités expressives d’une voix. Simone Kermes a une longue voix de soprano avec des graves et des aigus faciles et timbrés. La voix est homogène sur toute la tessiture sans aucune faille. Les couleurs et les nuances sont confondantes, quand tant de sopranos se contenteraient de la simple beauté d’un tel timbre pour séduire. Ici l’appui sur le texte et la compréhension des situations dramatiques apportent une intelligence bienvenue dans ces airs dont la virtuosité débridée risquerait de frôler la caricature. Rien de tel ici, notre plaisir est immense même dans des cadences survoltées toutes baignées de musicalité. Quelle folie dans les reprisse ! Mais aussi quel humour lors des cadences avec la trompette de Gabriele Cassone dans « Combatta un gentil cor ».

On ne peut pas parler de simple accompagnement par Le Venice Baroque Orchestra tant les instrumentistes sont brillants et engagés. La direction d’ est toute en énergie et en souplesse féline. Il existe une véritable osmose entre tous ces magnifiques artistes et la diva de feu.

Voici sans conteste le plus grand récital de soprano depuis très longtemps !!! À connaître absolument par tous. Par ceux qui aiment la voix, ceux qui aiment la musique, ceux qui aiment découvrir des œuvres nouvelles et même ceux qui veulent savoir si l’opéra leur plaira. Un pur chef-d’œuvre, absolument incontournable.

Plus de détails

Amor Profano ; Airs d’opéras d’Antonio Vivaldi (1678-1741). Simone Kermes, soprano ; Venice Baroque Orchestra ; Dir. Andrea Marcon. 1 CD Archiv Produktion 4776618. Code Barre : 0 28947 76618 6. Enregistré en novembre 2006. Beau texte de présentation et traduction des airs en anglais, allemand et français. Durée 71’36’’.

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.