À emporter, Documentaire, Musique de chambre et récital, Vidéo, Vidéo Musique

Hommage à Daniel Roth, grand monsieur de l’orgue

Plus de détails

Daniel Roth (né en 1942) joue le grand orgue Aristide Cavaillé-Coll de l’église Saint-Sulpice à Paris. Johann Sebastian Bach : fugue en ut mineur BWV 575, choral « liebster Jesu » BWV 731, Camille Saint-Saëns : fantaisie en mi bémol, Charles-Marie Widor : scherzo de la symphonie n° 4 op. 13. Daniel Roth : petite rhapsodie sur une chanson alsacienne. Reportage sur l’orgue de Saint-Sulpice à Paris, présentation des différents mélanges de jeux, Interview dans le salon Widor, à la maison et dans Paris, cours d’interprétation. 1 DVD + 1 CD Organpromotion (pas de référence ni de code barre). Enregistré en 2007, dialogues en allemand, sous titrage en anglais et français. Pochette trilingue français/allemand/anglais. Temps total : DVD : 110’. CD 50’.

 

Brillant hommage à , grand organiste français, titulaire depuis 1985 de l’orgue de Saint-Sulpice à Paris, défenseur des orgues Cavaillé-Coll. Cet artiste n’a cessé tout au long de sa vie d’artiste de magnifier ces grands instruments symphoniques, édifiés par le plus grand facteur d’orgue du XIXe siècle. Né en Alsace, c’est grâce à Albert Schweitzer qu’il aura la vocation de l’orgue. Devenu organiste confirmé, il a été titulaire du grand orgue du Sacré-Cœur de Paris avant d’être nommé à Saint-Sulpice, tribune prestigieuse qui connu Widor et Dupré.

Ce DVD nous permet de rencontrer qui nous invite à sa tribune, et sa console d’orgue unique au monde : 5 claviers entourés des tirants de jeux rangés en amphithéâtre, le tout dans son parfait état d’origine. Grâce à cet artiste cet instrument est préservé, entretenu, il sait le faire rayonner et sonner merveilleusement pour notre plus grand plaisir. Les images du DVD, soutenues par un son exemplaire parlent d’elles même : vue en plongée sur les claviers, parfois avec caméra au poing, suivent en détail le jeu de l’organiste. Manier cette énorme machine orgue de 102 jeux avant autant d’habileté et de décontraction est assez confondant. Tout semble simple et pourtant dénote là, un art immensément maîtrisé. Le programme est varié de Bach à Roth, avec en plus sur le CD audio associé dans le même album et reprenant les plages musicales du DVD, quelques bonus, dont des improvisations captés en direct lors d’offices, et des démonstrations de jeux parmi les plus caractéristiques.

Nous voyons aussi l’artiste dans le fameux salon Widor, qui se trouve à l’arrière de l’orgue, ou le maître est interviewé sur sa carrière de musicien. Autre séquence au domicile parisien de l’artiste, et magnifique démonstration des jeux aux claviers de Saint-Sulpice, dont le but pédagogique est précieux. On voit même une trop courte, mais captivante séquence où Daniel Roth fait travailler un élève sur le prélude de la suite de Maurice Duruflé.

Remercions nos amis allemands d’avoir produit ce document exceptionnel, à la gloire de Cavaillé-Coll, que tout le monde de l’orgue étranger nous envie, traduit dans toute son authenticité par un brillant ambassadeur de l’orgue, toujours prêt à accueillir à sa tribune quiconque se passionne pour l’orgue et ses mystères.

(Visited 712 times, 1 visits today)

Plus de détails

Daniel Roth (né en 1942) joue le grand orgue Aristide Cavaillé-Coll de l’église Saint-Sulpice à Paris. Johann Sebastian Bach : fugue en ut mineur BWV 575, choral « liebster Jesu » BWV 731, Camille Saint-Saëns : fantaisie en mi bémol, Charles-Marie Widor : scherzo de la symphonie n° 4 op. 13. Daniel Roth : petite rhapsodie sur une chanson alsacienne. Reportage sur l’orgue de Saint-Sulpice à Paris, présentation des différents mélanges de jeux, Interview dans le salon Widor, à la maison et dans Paris, cours d’interprétation. 1 DVD + 1 CD Organpromotion (pas de référence ni de code barre). Enregistré en 2007, dialogues en allemand, sous titrage en anglais et français. Pochette trilingue français/allemand/anglais. Temps total : DVD : 110’. CD 50’.

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.