bandeau RES MUSICA

Bizarre, bizarre et encore plus bizarre …

Concerts, La Scène, Musique d'ensemble

Bruxelles. Halles de Schaerbeek. 18-IV-2008. Mauro Lanza (né en 1975) : Descrizione del diluvio. Vidéo : Paolo Pachini. Neue Vocalisten Stuttgart ; Percussions de Strasbourg.

Ars Musica

Dans le cadre du Festival Ars musica et en co-production avec La Monnaie, les halles de Schaerbeek accueillaient l’étape belge d’un curieux spectacle multimédia inspiré par Leonardo da Vinci. Avec un peu de recul, on se serait cru aux grandes heures des expérimentations des années 1960 : public placé au milieu des musiciens, volonté de faire une œuvre d’art totale, avant-gardisme revendiqué, recours à des moyens « tendances ». Cela étant boursouflé par la pédanterie de son programme, cette « réalisation » peine à s’imposer.

Jeune compositeur en résidence à la Villa Médicis, n’a pas particulièrement de vision musicale, et la machine tourne à vide. Pourtant, servi par des interprètes archi-luxueux dont les légendaires , le compositeur ne sait strictement rien en faire. La débauche de bruit, succédant à des plages plus calmes, mais le tout avec une étonnante fatuité à la limite de l’auditivement supportable.

Le seul bonheur résidait dans la vidéo de , avec de superbes images, en dépit de nombreuses images faciles comme ces « Playmobils partouseurs » des dernières vingt minutes.

Au bout d’une grosse (et parfois longue) heure, le public a réagit avec la plus grande timidité. Certes, La Monnaie, ni Ars Musica, ne peuvent être tenus responsables de l’échec de cette vaste co-production, mais autant de moyens, autant de luxe, pour un si petit résultat, cela laisse assez perplexe !

Crédit photographique : Théâtre Royal de La Monnaie.

Banniere-ClefsResmu-ok

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.