À emporter, Audio, Musique de chambre et récital

Panorama de la flûte du premier XXe siècle en France

Plus de détails

3Promenades, œuvres de Gabriel Fauré (1845 – 1924)  : Fantaisie op. 79, Claude Debussy (1862 – 1918) : Syrinx et Prélude à l’après-midi d’un faune, Charles-Marie Widor (1844 – 1937) : Suite op. 34, Francis Poulenc (1899 – 1963) : Sonate pour flûte et piano, Philippe Gaubert (1879 – 1941) : Fantaisie, Olivier Messian (1908 – 1992) : Le Merle noir, André Jolivet (1905 – 1974) : Chant de Linos. Vincent Lucas (flûte traversière) et Emmanuel Strosser (piano). 1 CD Indesens IND009, code barre : 376003989329. Notice bilingue en français et en anglais. Durée : 70’55’’.

 

Sous l’impulsion conjuguée d’un flûtiste hors pair, Paul Taffanel (1844 – 1908) et d’un facteur du même niveau, Louis-Esprit Lot (1807 – 1896), la flûte traversière a bénéficié depuis la fin du XIXe siècle d’une bonne quantité d’œuvres destinées à mettre en valeur et l’instrument et son musicien, de la part des plus importants compositeurs français d’alors. C’est ainsi que pendant près d’un siècle, de Gabriel Fauré à Olivier Messian, les plus grands noms ont ainsi contribué à enrichir – avec des partitions majeures – le répertoire de cet instrument métallique toujours classé dans les « bois » de l’orchestre à cause de son mode de production du son (embouchure en biseau).

C’est donc une belle collection de « tubes » de la flûte qui nous est proposée ici par Vincent Lucas, qui occupe actuellement le poste de « flûte principale » à l’Orchestre de Paris et le pianiste Emmanuel Strosser. On y retrouve notamment le Syrinx de Claude Debussy, la Sonate de Francis Poulenc et le Merle noir d’Olivier Messian, œuvres très connues et jouées ici de manière impeccable. S’ajoutent à ce programme le Prélude à l’après-midi d’un faune du même Debussy dans une version flûte et piano qui n’est pas inintéressante ainsi que des pièces diverses qui s’écoutent aussi assez agréablement (mais oui, Charles-Marie Widor n’a pas écrit que la Toccata pour orgue) mais qui ne resteront pas forcément dans toutes les mémoires.

Pour tenter de le caractériser, on peut dire que cet album possède le défaut de ses qualités. Ces dernières résident dans le choix du répertoire qui nous fait entendre de belles pièces écrites pour la flûte, très bien interprétées par Vincent Lucas et son accompagnateur de première classe, Emmanuel Strosser. Quant au (petit) défaut, c’est peut-être justement la trop grande unité de style d’écriture appliqué à la flûte : en allant un peu vite, on entendrait presque continuellement les mêmes trilles, arpèges, glissandi et autres procédés d’écriture très (trop) souvent associés à cet instrument d’une pièce à l’autre. Un petit Varèse (Density 21. 5) n’aurait pas nuit. Mais c’est là le propre des récitals et ne boudons pas notre plaisir car la mariée n’est pas trop belle et cet album est vraiment excellent.

(Visited 314 times, 1 visits today)

Plus de détails

3Promenades, œuvres de Gabriel Fauré (1845 – 1924)  : Fantaisie op. 79, Claude Debussy (1862 – 1918) : Syrinx et Prélude à l’après-midi d’un faune, Charles-Marie Widor (1844 – 1937) : Suite op. 34, Francis Poulenc (1899 – 1963) : Sonate pour flûte et piano, Philippe Gaubert (1879 – 1941) : Fantaisie, Olivier Messian (1908 – 1992) : Le Merle noir, André Jolivet (1905 – 1974) : Chant de Linos. Vincent Lucas (flûte traversière) et Emmanuel Strosser (piano). 1 CD Indesens IND009, code barre : 376003989329. Notice bilingue en français et en anglais. Durée : 70’55’’.

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.