À emporter, CD

Nicolas Angelich, l’effet perdure !

Plus de détails

Johannes Brahms (1833-1897) : concerto pour piano n°1 en ré mineur ; Danses hongroises pour piano à quatre mains (sélection). Nicholas Angelich et Frank Braley, piano ; Orchestre symphonique de la radio de Francfort, direction : Paavo Järvi. 1 Cd Virgin. Référence et code barre : 50999 518998 2 0. Enregistré en 2007 à Francfort (Concerto) et Paris (Danses hongroises). Notice de présentation en : anglais, français et allemand. Durée : 74’20

 

ne cesse de s’affirmer comme l’un des plus fins pianistes du moment et il était logique que dans le cadre de son contrat discographique avec Virgin, la firme lui offre un premier enregistrement concertant. La barre est placée très haut avec ce concerto n°1 de Brahms dont la discographie est barrée par de nombreuses et légendaires références anciennes et modernes. Mais cet opus de Brahms est tout compte fait un choix logique tant ce compositeur est au cœur du travail discographique du virtuose.

Connu pour ses interprétations revigorées de Beethoven et même Tchaïkovski, frappe d’emblée par un ton imposant, puissamment charpenté et même très retenu. L’entrée du soliste produit l’impression d’une grande maîtrise et d’une impressionnante puissance du toucher. Ce mouvement est idéalement traversé de jets de lumières entrecoupés de passages nuageux et ténébreux. Le second mouvement est décanté avec naturel et efficacité alors que le Rondo final emporte tout dans un élan mythique et conquérant. Dans des tempi assez lents, cet enregistrement s’affirme avec Freire/Chailly (Decca) et Buchbinder/Harnoncourt comme une nouvelle référence.

La sélection de danses hongroises, complète avec générosité, cet album. Rejoint par , séduit par la fluidité, la finesse et l’intelligence du propos.

Le tout propose un ensemble cohérent et de haut niveau, on est juste un peu dubitatif devant la prise de son présentable mais avare de chaleur et de rondeur.

Plus de détails

Johannes Brahms (1833-1897) : concerto pour piano n°1 en ré mineur ; Danses hongroises pour piano à quatre mains (sélection). Nicholas Angelich et Frank Braley, piano ; Orchestre symphonique de la radio de Francfort, direction : Paavo Järvi. 1 Cd Virgin. Référence et code barre : 50999 518998 2 0. Enregistré en 2007 à Francfort (Concerto) et Paris (Danses hongroises). Notice de présentation en : anglais, français et allemand. Durée : 74’20

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-clefdor1-aveclogo

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.