Mot-clef : Nicholas Angelich

Palmarès des Victoires de la Musique Classique 2019

Les Victoires de la Musique Classique 2019, diffusées sur France 3 et France Musique le 13 février depuis la Seine Musicale, étaient présentées pour cette nouvelle édition par Judith Chaine et Leila Kaddour. Les lauréats de cette 26e édition sont : Catégorie soliste instrumental  Nicholas Angelich, piano Catégorie artiste lyrique Stéphane Degout, baryton Catégorie révélation, soliste instrumental Thibaut Garcia, guitare Catégorie révélation, artiste lyrique Eléonore Pancrazi, mezzo-soprano Catégorie compositeur Guillaume Connesson, Les Horizons perdus, pour violon et orchestre (Gérard Billaudot Éditeur) Catégorie ...

Nommés aux Victoires de la Musique Classique 2019

On connait à présent la liste des nommés aux prochaines Victoires de la Musique Classique 2019, qui seront diffusées sur France 3 et France Musique le 13 février, depuis la Seine Musicale.  Catégorie soliste instrumental Nicholas Angelich, piano Bertrand Chamayou, piano Jean-Guihen Queyras, violoncelle Catégorie artiste lyrique Stéphane Degout, baryton Elsa Dreisig, soprano Sandrine Piau, soprano Catégorie révélation, soliste instrumental Théo Fouchenneret, piano Thibaut Garcia, guitare Alexandre Kantorow, piano Catégorie révélation, artiste lyrique Ambroisine Bré, mezzo-soprano Eléonore Pancrazi, mezzo-soprano Guilhem Worms, baryton basse Catégorie compositeur Benjamin Attahir, Adh-Dhohr, ...
rachmaninov osborne.

Études-tableaux de Rachmaninov transcendantes par Steven Osborne

Le pianiste écossais Steven Osborne nous propose une splendide version  des Etudes-tableaux de Sergueï Rachmaninov, extraordinaire à la fois par le respect absolu du texte et par la totale appropriation de l’univers poétique du compositeur par l'interprète. Depuis une bonne vingtaine d’années, l’écossais Steven Osborne nous a gratifié d’une petite quarantaine d’enregistrements pour Hyperion, son éditeur exclusif, avec une prodigieuse constance qualitative. Il a touché à tous les genres (solo, quatre ...
andris_poga_photo_Marc_Jinot

Andris Poga et Nicholas Angelich dans le rare 4e de Rachmaninov

Trois jours après Aix-en-Provence, Andris Poga est à Paris avec "son" orchestre de Lettonie et maintient cette fois au programme le rare Concerto n°4 de Rachmaninov, avec Nicholas Angelich. En cette année de célébration du centenaire de la création de l’État de Lettonie, l’Orchestre symphonique national de Lettonie, que dirige Andris Poga depuis 2013, ne pouvait pas ne pas ouvrir la soirée par Pēteris Vasks – « le » grand compositeur letton actuel. Sa Musica Appassionata, poème ...
sokhiev

Sokhiev, Angelich et l’Orchestre du Capitole électrisent la Philharmonie

En cette soirée printanière, alors que le ciel de Paris gronde depuis une semaine d'une suite ininterrompue d'orages, la température monte dans une grande salle Pierre Boulez bondée, où le public va de surprise en bonheur d'écoute, galvanisé par la puissance que développent l'Orchestre national du Capitole et son chef Tugan Sokhiev. La surprise d'abord : Quasi lento. Avec son autorité naturelle, Tugan Sokhiev impose à l'orchestre et, partant, à toute ...
Disque

Triple concerto et trio de Beethoven passionnants autour d’Anne Gastinel

Les artistes de ces enregistrements réalisés en Allemagne nous offrent deux lectures du Beethoven trentenaire où se côtoient, avec élégance et détermination, la frénésie et la mélancolie dont était si friand le Maître de Bonn. Beethoven travailla sur le Triple Concerto pour piano, violon, violoncelle et orchestre pendant les années 1803-1804, alors que la création publique, à Vienne, attendit 1808. Le compositeur concrétisa là son souhait de façonner un nouveau cadre ...
FESTIVAL DE PAQUES 2018. 08/04/2018. PHOTO CAROLINE DOUTRE

À Aix, le Festival de Pâques trouve son rythme de croisière

Pour sa 6e édition, le Festival de Pâques d'Aix-en-Provence a su attirer un public très nombreux, impatient de retrouver des affiches inédites et une programmation tout aussi intelligente qu'originale. Notre première soirée débute sous le signe de l'émotion avec l'Adagio de Barber. Épidermique, mais pas seulement, le thème célèbre figure parmi les morceaux préférés du 7e Art. Rabâché pour certains, il n'en demeure pas moins d'une beauté saisissante : sa mélancolie ...
À Évian, Ein deutsches Requiem dépouillé

À Évian, Ein deutsches Requiem dépouillé

Dans le cadre inspirant du théâtre de La Grange au Lac d’Évian, la version à deux pianos du Deutsches Requiem de Johannes Brahms trouve un reliquaire idéal à l’expression du sacré. Comme lors de sa représentation à la Philharmonie de Paris en juin 2015, les Rencontres musicales d’Évian ont programmé ce Deutsches Requiem de Brahms dans la version avec l’accompagnement de deux pianos qu’il offrit à Clara Schumann avant d’être arrangée ...
Nicholas Angelich

Nicholas Angelich entre classicisme viennois et suggestivité brahmsienne

Pour son dernier récital à la Philharmonie de Paris, Nicholas Angelich nous gratifie d’un programme aussi copieux qu’ambitieux et exigeant. Il éclaire d'une façon singulière, par une somptueuse mise en perspective, la filiation du concept de variation depuis Haydn jusqu'à Brahms. Entre ces deux pôles, place à Beethoven avec sa célèbre et vaste Sonate Waldstein. Les variations en fa mineur Hob.XVII/6, que Joseph Haydn a malicieusement sous-titrées « un piccolo divertimento » ...
Nicholas-Angelich-cJean-François-Leclercq-Erato5707780d6cf23-1024x991

Renaud Capuçon et Nicholas Angelich jouent Brahms à la Philharmonie

Dans leur répertoire de prédilection, Renaud Capuçon et Nicholas Angelich ont proposé une interprétation éminemment romantique des sonates avec violon de Brahms. Les trois sonates pour piano et violon, toutes parcourues par une voix bien reconnaissable par-delà leurs différences, constituent des œuvres riches et complexes à aborder. Malgré des passages flamboyants et virtuoses, l’émotion est intérieure, presque cachée parfois, tant les lignes musicales peuvent être dépouillées. Le style des deux interprètes ...
chung_orange_2015

Vibrant hommage à Myung-Whun Chung au Théâtre antique d’Orange

Après quinze saisons de bons et loyaux services à la tête du « Philhar », l’Orchestre philharmonique de Radio France, le chef coréen Myung-Whun Chung s’apprête en 2015 à partir vers de nouveaux horizons. Pour fêter l’événement eut lieu un concert-hommage au Théâtre antique d’Orange le 10 juillet dernier. Grâce à un temps estival clément, à un public conquis d’avance, à un environnement merveilleux, la soirée pouvait se dérouler sous les meilleurs auspices. ...
toronto,_roy_thomson_hall,_november_21st_2014,___vladimir_kervorkov_(3)

A Aix, un festival de Pâques riche en émotions

En quatre ans, le Festival de Pâques à Aix-en-Provence est devenu un rendez-vous incontournable du paysage musical. Outre la diversité et la qualité du programme proposé, il permet des rencontres inédites, des moments rares de partage au plus haut niveau. Retour sur un dernier week-end particulièrement riche en émotion. Concert quasiment à guichets fermés pour la venue de la violoniste Anne-Sophie Mutter le samedi 2 avril 2016. A ses côtés, l'ensemble ...
Pascal-Rophe_scale_762_366

Pascal Rophé, plein cap sur l’avenir

Depuis la saison 2014-2015, Pascal Rophé est le directeur musical de l’Orchestre national des Pays de la Loire. Le chef français y développe des projets afin de rendre l’orchestre indispensable sur la scène musicale. Il revient sur les initiatives et les faits marquants de son travail avec cet orchestre qui parcourt sans relâche sa région à la rencontre de ses publics. « L’Orchestre national des Pays de La Loire doit se ...
539w

Leonard Slatkin et Nicholas Angelich à l’Auditorium de Lyon

Sous la baguette de Leonard Slatkin, l’Orchestre National de Lyon était à l’affiche de l’Auditorium de Lyon avec le pianiste Nicholas Angelich remplaçant de Hélène Grimaud, souffrante, dans le répertoire brahmsien, un univers vers lequel ses affinités le ramènent constamment. La première partie fut inversée et débute ainsi par le Cycle des gris de Bruno Mantovani, une commande du Fonds d'Action de la Sacem dans laquelle il s'est attaché à écrire ...
20141025 Evelyne Berezovsky

La bonne forme de la nouvelle génération au Pianoscope

Ils s’appellent Alexandre Kantorow, Evelyne Berezovsky, Rémi Geniet, Sasha Grynyuk. Ils ont entre 17 ans et 31 ans. Si leurs expériences sont variables en tant que concertistes, ils ont tous un talent mature qui s’affirme. En assistant à nos deux premiers récitals, les 24 et 25 octobre à l’Auditorium Rostropovitch, cette réalité s’impose déjà. Dans le premier concert, Alexandre Kantorow, né en 1997, joue trois œuvres de grands maîtres arrangées par deux ...
photo_1408265864

Nicholas Angelich joue Liszt à la Roque d’Anthéron

Au fil des décennies, le Festival de Piano de la Roque d’Anthéron a su s’imposer comme un rendez- vous incontournable du paysage musical en France mais aussi à l'étranger. En effet, nombreux sont les festivaliers qui n’hésitent pas à venir de très loin pour entendre les meilleurs de la profession dans un cadre, il est vrai, enchanteur. Le pianiste Nicolas Angelich était à l’affiche de cette 34e édition en ce samedi ...
Karine Deshayes2

Les Forces Majeures, nouvel orchestre au Festival du Haut Limousin

A Villefavard, petit village de 150 âmes, perdu au beau milieu de la campagne de Limousin, il existe un lieu, ancienne ferme transformée voilà une douzaine d’années en une salle de concert de 300 places, aujourd’hui réputée pour son excellente acoustique et comme l’un des meilleurs studios d’enregistrement. Un endroit idéal pour un travail en immersion totale, et c’est en profitant de ce cadre qu’un orchestre est né : Les Forces ...
ARGERICH AND FRIENDS 22122013 Julien Mignot - Salle Pleyel e

Concerto en Steinway and Bach autour de Martha Argerich

On ne sait si c'est un festival Bach, de piano ou de pianistes que nous proposait la Salle Pleyel en ces deux très douces soirées d'automne, puisque pas moins de quinze pianistes allaient se relayer pour jouer les concertos pour un, deux, trois et quatre claviers de Bach. Réunis autour de Martha Argerich, qui elle-même n'intervenait que dans le concerto pour quatre claviers BWV 1065 qui concluait chacune des deux soirées, ...
Annette Dasch / Mozart

Rentrée beethovenienne pour La Monnaie de Bruxelles

Pour son premier concert d’abonnement au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, l’Orchestre symphonique de La Monnaie proposait une belle soirée Beethoven sous la direction de Jérémie Rhorer, l’un des piliers des saisons du théâtre bruxellois. Le programme se permettait même, au milieu de tubes, d’offrir une rareté : l’intégrale de la musique de scène d’Egmont de Beethoven dont le sujet s’avérait éminemment  local avec l’histoire tragique du comte d’Egmont, personnage de l’Histoire ...
nicholas angelich  ©stephane de Bourgies

Récital Nicholas Angelich : ascétisme et éclat

La saison 2012-13 du « piano aux Champs-Elysées » s’est refermée dans une rare intensité avec le récital de Nicholas Angelich. « Soliste instrumental de l’année » aux Victoires de la Musique Classique de cette année, le pianiste américain renforce plus que jamais sa place dans le paysage musical français. Et ce récital l’a montré, avec notamment des œuvres de Ravel. Au début de la première parie, dans Miroirs et les Valses nobles et sentimentales, ...
Press shots for Gabriel Prokofiev.

Un vent frais sur la baie de Somme

Festival de Saint-Riquier, 15, 16, 17-VII-2011. Après avoir organisé les journées Chopin l’année dernière, deux jeunes musiciens, la pianiste Sandra Moubarak et le violoncelliste Anthony Leroy apportent un vent frais et nouveau, en tant que directeurs artistiques pour l’ensemble du festival de Saint-Riquier. Placée sous le signe du « temps », cette 27e édition est répartie sur trois axes : la musique, la littérature et la philosophie des sciences. Ainsi, des musiciens et ...
Ciccolini, Angelich : l’élève et son maître

Ciccolini, Angelich : l’élève et son maître

Festival Musique en Côte Basque Rien n’était plus naturel pour les organisateurs du festival Musique en Côte Basque que d’offrir une large scène au grand pianiste Aldo Ciccolini, qui accompagne ce festival depuis avant même sa création. C’est ainsi qu’il a fait une fois de plus chavirer le public lors du concert du 50e anniversaire en l’église de Saint-Jean-de-Luz avec deux nocturnes op. 48, une Tarentelle op. 43, trois Marzurkas (op. ...
Verbier, la musique en altitude

Verbier, la musique en altitude

Verbier Festival 2010 La dix-septième édition du Festival suisse de Verbier continue de donner le «la» européen en terme d’innovations et de programmations. Loin de se contenter d’une affiche en tous points unique et exceptionnelle (260 artistes passent par Verbier pendant la durée de la manifestation), le festival va directement à la rencontre des publics. Amateurs, jeunes musiciens, enfants, profanes, passionnés, les différents aspects de la programmation se déploient à travers la ...
Quel programme ! Mais gare à la monotonie …

Quel programme! Mais gare à la monotonie …

Voilà un concert au programme bien copieux comme on en n’entend plus tellement aujourd’hui, où il est courant de «se contenter» des quatre vingt minutes de la Symphonie n°6 de Mahler pour remplir une soirée. Mais point cette fois où rien moins que le Concerto «L’Empereur» nous était offert en première partie. Généreux certes, des chefs-d’œuvre surement, mais en choisissant un tel programme, les interprètes prenaient le risque d’épuiser leur auditoire, ...
Nous aimons le Printemps ! I

Nous aimons le Printemps ! I

Printemps des Arts de Monte-Carlo A la question - Aimez-vous le Printemps ? - largement diffusée dans les rues de Monaco en ces temps de Festival, notre réponse est oui ; et même sous l’humidité des embruns marins qui ternissaient un peu l’atmosphère de ce premier week-end du Printemps des Arts. Durant trois semaines (du 15 mars au 6 avril) d’une intense activité festivalière, Marc Monnet qui boucle sa septième saison de directeur artistique ...
Du Brahms engagé

Du Brahms engagé par les Capuçon

Un an, jour pour jour, après leur grand succès à la Salle Pleyel, les frères Capuçon et ses amis récidivent pour une grande aventure dans la musique de chambre de Brahms. Au programme cette année : trois Trios pour piano et cordes (op. 87, 101 et 8), et les quatre Quintettes (à cordes op. 88 et op. 111, avec clarinette op. 115 et avec piano op. 34), répartis en trois concerts. Le ...
Anti climax toute !

Marc Albrecht, anti-climax toute !

Orchestre Philharmonique de Strasbourg Voilà un programme plein d’énergie, de relief, puissamment expressif, du moins c’est ce qu’on croyait avant le concert de ce soir où les interprètes nous ont quelque peu surpris par une vision personnelle et originale, assez différente des canons habituels. Le plus surprenant, voire déstabilisant, a été le Concerto pour piano n°1 de Brahms qui avait perdu presque tout aspect héroïque, grandiose, survolté, contrasté, au profit d’une lenteur, ...
vladimir_jurowski

Plus intéressant que passionnant

London Philharmonic Orchestra Excepté qu’elles sont toutes deux en si, et encore pas le même, on ne voit pas bien ce qui rapproche les deux œuvres inscrites au concert ce soir. Mais pour curieuse qu’elle soit, cette programmation n’en est pas moins consistante, et la venue du London Philharmonic, plus rare sous nos contrées que son cousin le London Symphony, intéressante. Et de fait, ce concert, de fort bon niveau, s’est ...
Nicolas Angelich, l’effet perdure !

Nicolas Angelich, l’effet perdure !

Nicholas Angelich ne cesse de s’affirmer comme l’un des plus fins pianistes du moment et il était logique que dans le cadre de son contrat discographique avec Virgin, la firme lui offre un premier enregistrement concertant. La barre est placée très haut avec ce concerto n°1 de Brahms dont la discographie est barrée par de nombreuses et légendaires références anciennes et modernes. Mais cet opus de Brahms est tout compte ...
Un pianiste d’une réelle classe

La classe de Nicholas Angelich

Pour son dernier concert symphonique de la saison, l’Opéra de Marseille proposait une programmation de choix avec la présence du pianiste Nicolas Angelich. Né aux Etats-Unis mais formé à Paris, il est, en effet, considéré comme l’un des plus brillants représentants de notre école de piano et fait partie du cercle fermé des concertistes qui ont également développé une carrière à l’étranger. Avant de l’entendre dans son répertoire de prédilection ...