Plus de détails

Gabriel Fauré (1845-1924) : Quatuor avec piano n° 1 en ut mineur op. 15 ; Ernest Chausson (1855-1899) : Quatuor avec piano en la majeur op. 30. Quatuor Gabriel : François Sochard, violon ; Marc Desmons, alto ; Renaud Guieu, violoncelle ; Yoko Kaneko, piano. 1 CD M•A Recordings. Ref. : MAJ-505. Code barre : 7 39978 50502 5. Enregistré en avril 2007 au Tokyo Bunka Kaikan. Notice bilingue (anglais / français). 68’36

 

Les Clefs ResMusica

Que ceux qui ne jurent que par la musique de chambre de l’école viennoise, celle de Beethoven ou de Schumann, et s’agacent de la fameuse élégance de la musique de chambre française ouvrent l’oreille. Les deux superbes quatuors pour pianos de Fauré et Chausson ont de quoi les émoustiller. Le couplage sur un disque n’est d’ailleurs pas inédit, puisqu’il a été retenu par le Quatuor Schumann, pour un disque Aeon.

Le quatuor de Fauré, compte parmi ses premières pièces maîtresses et fait partie de ses œuvres de jeunesse. Il n’a pas encore 35 ans lors de sa composition en 1879. Le quatuor de Chausson est une œuvre de maturité, composée à 43 ans en 1898, un an avant la mort du compositeur dans un malheureux accident de bicyclette. Pour cela et en raison du tempérament propre des deux musiciens, Chausson étant habité de doutes, Fauré fait preuve d’une énergie et d’une mâle assurance communicatives, particulièrement dans les premiers et derniers mouvements, où les arpèges et les accords du piano se succèdent sans trêve, sans toutefois renoncer à la clarté bien française, mélange particulièrement heureux. Le scherzo du second mouvement, très remarqué lors de la création de l’œuvre en 1880, est sautillant, léger et rêveur. Il apporte un contrepoint bienvenu au lyrisme de l’allegro initial. Si Chausson considérait avoir écrit une « œuvre folâtre et très facile », son quatuor est en réalité plus tendu que celui de Fauré, notamment dans son dernier mouvement, et humainement plus riche de sous-entendus. Ce n’est pas une musique exhibitionniste, les confidences s’offrent sous les phrases qui s’estompent. Parce qu’elle est plus secrète, les Gabriel ont eu raison de lui préférer le Quatuor n°1 de Fauré en ouverture du disque.

Quatuor français fondé en 1988 par , pianiste formée à Tokyo puis au Conservatoire de Paris, le (…Fauré) fait merveille dans ce répertoire. Le plus impressionnant peut-être est la manière dont le piano se fond avec ses partenaires, et parvient à la fois à apporter la brillance, la force solaire de l’école viennoise et les sonorités liquides de l’impressionnisme musical français. Le meilleur exemple en est les nombreux arpèges au piano qui parcourent le quatuor de Fauré. Ils sont ici des arches de lyrisme, et non l’égrenage de marches d’escaliers qu’il peut facilement devenir. La prise de son faite en enregistrement de concert – ce qui donne un surcroît inimitable d’urgence et de vie – parachève la réussite de cette interprétation : spacieuse, elle est fidèle à l’intention des interprètes d’être à la fois individualisés dans leurs sonorités et de n’être qu’un tout dans leur jeu. Ne vous fiez pas à la pochette trompeuse par son esthétique froide de cité engloutie, cette musique et ses interprètes inspirés sont pleins de jeunesse et de vie, de lumière et de poésie.

(Visited 278 times, 1 visits today)

Plus de détails

Gabriel Fauré (1845-1924) : Quatuor avec piano n° 1 en ut mineur op. 15 ; Ernest Chausson (1855-1899) : Quatuor avec piano en la majeur op. 30. Quatuor Gabriel : François Sochard, violon ; Marc Desmons, alto ; Renaud Guieu, violoncelle ; Yoko Kaneko, piano. 1 CD M•A Recordings. Ref. : MAJ-505. Code barre : 7 39978 50502 5. Enregistré en avril 2007 au Tokyo Bunka Kaikan. Notice bilingue (anglais / français). 68’36

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.