À emporter, DVD, DVD Musique, Opéra

Cadmus à Hermione, comment pourrais-je vivre sans vous ?

Plus de détails

Jean-Baptiste Lully (1632-1687) : Cadmus et Hermione. Mise en scène : Benjamin Lazar ; Chorégraphie : Gudrun Skamletz ; Scénographie  : Adeline Caron ; Costumes : Alain Blanchot ; Lumières : Christophe Naillet. Avec : André Morsch, Cadmus ; Claire Lefilliâtre, Hermione ; Arnaud Marzorati, Arbas/Pan ; Jean-François Lombard, Nourrice/Dieu champêtre ; Isabelle Druet, Charite/Mélisse ; Arnaud Richard, Draco/Mars ; Camille Poul, L’Amour/Pales ; David Ghilardi, Le Soleil/Premier Prince Tirien ; Geoffroy Buffière, Le Grand Sacrificateur/Jupiter  ; Romain Champion, Premier Africain/L’Envie ; Vincent Vantyghem, Second Prince Tirien ; Luanda Siqueira, Junon/Aglante ; EugénieWarnier, Pallas ; Anthony Lopapa, Second Africain ; Jerœn Bredelwold, Echion ; Elodie Fonnard, L’Hymen  ; Hélène Richer, Vénus ; Danseurs, Chœur et Orchestre du Poème Harmonique, Chef de chœur, Daniel Bargier ; Direction artistique et musicale : Vincent Dumestre. Réalisateur : Martin Fraudrau. 1 DVD Alpha 701 ; Code : 3 760014 197017 ; Enregistré à Paris au Théâtre de l’Opéra Comique en janvier 2008. Notes en français et anglais ; Toutes zones ; Sous Titres en français, anglais, italien, espagnol, néerlandais, japonais ; Format image : NTSC ; Format audio : stéréo/dolby digital 5. 1 ; Durée 2 h 03’.

 

Les Clefs ResMusica

Le succès de cette première tragédie composée par Lully, recréée à l’Opéra Comique début 2008 a été absolument spectaculaire. Ceci prouve les effets d’après coup de ce que certains nomment la « résurrection de Lully », avec un certain Atys. Mais il s’agit ici de tout autre chose. Que de progrès ont été accomplis depuis ! , le directeur artistique de ce projet a réuni autour de lui une équipe de virtuoses tous plus doués les uns que les autres et choisis avec art, qui ont eu bien raison de lui faire totalement confiance.

Nous détaillerons tout cela du mieux possible, mais il faut d’emblée parler du miracle Dumestre. Sa direction est tout simplement la plus belle qui ait jamais été proposée pour une tragédie de Lully. L’élégance et l’ampleur du geste permettent une respiration, une souplesse et une énergie moelleuse jamais entendue jusqu’à ce jour. L’élasticité et le rebondi sont constants offrant une liberté d’expression aux chanteurs et aux musiciens qui peuvent ainsi donner le meilleur d’eux même. Jamais la moindre dureté dans les fameux rythmes pointés, jamais de sécheresse ou de sautillement. Le phrasé est admirablement varié, les contre-chants et contretemps toujours pleins d’allant et souvent pleins d’humour. L’hédonisme de cette direction offre un bonheur extrême aux musiciens et au public. L’orchestre est d’une grande richesse et d’une variété de couleurs très étonnante. Théorbes et guitares soutiennent particulièrement souplement le continuo. Même des cornemuses apporteront leur note exotique. C’est prodigieux comme une sensation vertigineuse est présente à l’écoute et à la vision de ce DVD, capable de rendre la scène présente chez soi. Les voix sont toutes patiemment et admirablement choisies et la grande beauté des chanteurs donne une homogénéité rarissime au plateau. Le moindre petit rôle est offert à des artistes tous très beaux.

Dès les premières images de scène, la caméra s’attarde sur des visages rayonnants. La prise de vue permettra tout du long de boire la beauté des attitudes, des gestes et des regards des personnages. Les costumes sont si somptueux que le regard est happé par tant de beauté. En fait il existe une telle osmose entre la vue et l’ouïe que la joie devient ivresse. Tout est subtilement assorti. Des détails comme les plumes des coiffures ou la paille des pagnes donnent lieu à d’infinies nuances de couleurs et des bruissements légers très sensuels. Claire Leffiliâtre et sont un couple de héros comblés des dieux. Grâce, élégance, beauté, ils ont TOUT. Leur chant et leur jeu (quel jeu de mains !) sont à la fois d’un naturel confondant et d’une virtuosité extrême. Mais tous les nombreux personnages sont admirablement campés et il faudrait tous les citer. Les chœurs sont superbes scéniquement et musicalement et les ballets d’une très grande variété. Ce spectacle total est un tout admirablement ciselé dans le moindre détail. La mise en scène de achève, après le succès du Bourgeois Gentilhomme, de prouver sa suprématie dans sa recréation de la gestuelle baroque associée à une prononciation française restituée. Les idées fusent avec beaucoup d’humour. Pas un seul instant l’ennui ne risque de s’inviter. Les ballets proposés par Gudrun Skamletz sont des splendeurs d’invention. Les maquillages et les lumières magnifient la théâtralité des personnages. Un mot sur les superbes décors et les machineries recrées grâce au CMBV qui nous font percevoir la splendeur du grand siècle. La beauté de cette captation vidéo est si intense qu’une fois la lecture terminée l’envie de la revoir ne vous lâche plus.

Le plus beau DVD musical depuis très longtemps !

Hermione est Harmonie, donc laissons le dernier mot à Cadmus : « Hermione, comment pourrais-je vivre sans vous ! »

Plus de détails

Jean-Baptiste Lully (1632-1687) : Cadmus et Hermione. Mise en scène : Benjamin Lazar ; Chorégraphie : Gudrun Skamletz ; Scénographie  : Adeline Caron ; Costumes : Alain Blanchot ; Lumières : Christophe Naillet. Avec : André Morsch, Cadmus ; Claire Lefilliâtre, Hermione ; Arnaud Marzorati, Arbas/Pan ; Jean-François Lombard, Nourrice/Dieu champêtre ; Isabelle Druet, Charite/Mélisse ; Arnaud Richard, Draco/Mars ; Camille Poul, L’Amour/Pales ; David Ghilardi, Le Soleil/Premier Prince Tirien ; Geoffroy Buffière, Le Grand Sacrificateur/Jupiter  ; Romain Champion, Premier Africain/L’Envie ; Vincent Vantyghem, Second Prince Tirien ; Luanda Siqueira, Junon/Aglante ; EugénieWarnier, Pallas ; Anthony Lopapa, Second Africain ; Jerœn Bredelwold, Echion ; Elodie Fonnard, L’Hymen  ; Hélène Richer, Vénus ; Danseurs, Chœur et Orchestre du Poème Harmonique, Chef de chœur, Daniel Bargier ; Direction artistique et musicale : Vincent Dumestre. Réalisateur : Martin Fraudrau. 1 DVD Alpha 701 ; Code : 3 760014 197017 ; Enregistré à Paris au Théâtre de l’Opéra Comique en janvier 2008. Notes en français et anglais ; Toutes zones ; Sous Titres en français, anglais, italien, espagnol, néerlandais, japonais ; Format image : NTSC ; Format audio : stéréo/dolby digital 5. 1 ; Durée 2 h 03’.

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.