Danse , La Scène, Spectacles Danse

Good Morning, Mr Gershwin : Yes, we can !

Plus de détails

Paris. Théâtre national de Chaillot. 09-I-2009. José Montalvo et Dominique Hervieu : Good Morning, Mr. Gershwin. Chorégraphie : José Montalvo et Dominique Hervieu. Scénographie et conception vidéo : José Montalvo. Musique : George Gershwin. Costumes : Dominique Hervieu. Lumière : Vincent Paoli. Créé avec et interprété par Mansour Abdessadok, Warren Adien, Arthur Benhamou, Franz Cadiche, Katia Charmeaux, Emeline Colonna, Nicolas Fayol, Blaise Kouakou, Mélanie Lomoff, Christelle Nazarin, Sabine Novel, P. Lock, Karla Pollux, Priska, Alex Tuy.

Le tandem / recycle sa mise en scène de Porgy and Bess pour l’Opéra de Lyon en mai dernier et en fait un véritable hommage à l’éclectisme musical de .

Si la dernière demi-heure du spectacle est une reprise inspirée des grands moments de Porgy and Bess, monté en mai 2008 à l’Opéra de Lyon, la première partie de Good Morning, Mr. Gershwin offre un sympathique medley des partitions emblématiques du compositeur américain. Dans cet hommage au répertoire de Broadway et aux cabarets noirs de Harlem, le style hip-hop prisé par le duo de chorégraphes entre tout particulièrement en résonance avec les ragtimes et les accents jazzy de Gershwin. Energie, dynamisme et efficacité sont au programme de cette première partie, tandis que certains duos tentent de ressusciter les couples mythiques de danseurs croisés dans les comédies musicales d’avant-guerre.

Comme à l’accoutumée dans les spectacles du tandem Montalvo/Hervieu, l’espace scénique est divisé en deux bandeaux, composés du plateau et d’un écran vidéo géant risquant de le cannibaliser à tout moment. use en effet de la vidéo comme d’un gros plan qui permet de mettre en valeur ses interprètes dans des incrustations ou des décors insolites. Il a ainsi imaginé de plonger ses danseurs, nus ou habillés, dans une piscine et de les filmer tout sourire, nageant vers le spectateur. Saisissant ! Sur le plateau, en revanche, rien de nouveau sous le soleil. Malgré une compagnie tonique et largement renouvelée, l’écriture chorégraphique pratique la juxtaposition de solos déconnectés les uns des autres, refuse les relations interpersonnelles et délaisse la complexité des ensembles, qui offriraient pourtant une plus grande richesse scénique. Le tout au service d’un message universel et consensuel : une ode au métissage et à la différence pleine de fantaisie et de bonne humeur.

Les deux chorégraphes sont, en revanche, beaucoup plus inspirés dans la transposition de leur mise en scène de Porgy and Bess. Mélancolique et grave, cette partie cohérente et intelligente offre une puissance visuelle et émotionnelle indéniable. José Montalvo n’hésite pas à se servir d’une image en noir et blanc du premier décor de Porgy and Bess, pour le Alvin Ailey Theater à New York et à y incruster ses propres danseurs en couleurs. Du mythique Summertime, incarné par le visage en larmes d’un bébé noir au finale, où les 14 interprètes se déhanchent sur I got rythm, la compagnie se met véritablement au service de la partition. Avec beaucoup de créativité, José Montalvo profite de cette remarquable partition pour retracer la lutte des noirs américains pour leurs droits civiques tout au long du XXème siècle. Depuis la création du spectacle, Barack Obama a été élu président des Etats-Unis d’Amérique. Yes, we can ?

Crédit photographique : © Laurent Philippe/CCN de Créteil

Plus de détails

Paris. Théâtre national de Chaillot. 09-I-2009. José Montalvo et Dominique Hervieu : Good Morning, Mr. Gershwin. Chorégraphie : José Montalvo et Dominique Hervieu. Scénographie et conception vidéo : José Montalvo. Musique : George Gershwin. Costumes : Dominique Hervieu. Lumière : Vincent Paoli. Créé avec et interprété par Mansour Abdessadok, Warren Adien, Arthur Benhamou, Franz Cadiche, Katia Charmeaux, Emeline Colonna, Nicolas Fayol, Blaise Kouakou, Mélanie Lomoff, Christelle Nazarin, Sabine Novel, P. Lock, Karla Pollux, Priska, Alex Tuy.

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.