Banniere-ClefsResmu-ok

Bill T. Jones : Solos

À emporter, Danse , DVD, DVD Danse

Bill T. Jones : Solos. Chorégraphie : Bill T. Jones. Un film de Son : Antoine Rodet. Montage : Arnaud Petitet. Avec Bill T. Jones. Réalisation : Don Kent et Chrstian Dumais-Lvowski. 1 DVD Bel Air Classiques 2008 EDV 1681 BAC039. Code barre : 3760115300392. Enregistré au Centre National de la Danse, Pantin en 2004 et 2006. Langue : anglais. Sous-titres : français. Format image : 16/9 ; 9 HTSC. Format son : PCM stereo. Zone : 0. Durée : 52 minutes.

 

Après un étonnant générique filmé sur les marches devant le Centre National de la Danse, à Pantin, ce film présente trois courts solos du danseur et chorégraphe américain , suivi d’un passionnant documentaire.

Dans le solo Ionisation, sur une musique d’Edgar Varèse, joue de sa musculature puissante et précise sur un rythme presque africain. Impressionnant ! Dans Chaconne, extraite de la Partita en ré mineur pour violon seul de Bach, il démontre tout son talent d’interprète exceptionnel dans un émouvant solo, plein d’intensité et de recueillement. Les jeux de lumières attisent les contrastes, tandis que le solo se termine par un doigt accusateur. Enfin, la célèbre chanson Tea for two donne lieu à un solo sentimental, plus léger filmé dans un solo baigné de lumière naturelle.

Le documentaire qui suit, intitulé «L’homme qui danse», entremêle interviews de Bill T. Jones, masterclasses et extraits et commentaires des trois solos précédemment filmés. Ce film offre la parole forte d’un homme engagé, à la fois danseur et intellectuel, qui revendique sa place dans la grande communauté de la danse.

Banniere-ClefsResmu-ok

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.