À emporter, CD, Musique d'ensemble

Albinoni : L’impalpable intensité de la vie

Plus de détails

Tomaso Albinoni (1671-1751). Sinfoniea Cinque, op. 2 : Sonata n. 2 do majeur ; Sonata n. 6 sol mineur ; Sonata n. 4 do mineur ; Sonata n. 5 sib majeur ; Sonata n. 1 sol majeur ; Sonata n. 3 la majeur. Ensemble 415. Direction et violon : Chiara Banchini. 1 CD Zig Zag Territoires Sablé. Collection Sablé 30 ans. Réf : ZZT090202. Code barre : 3 760009 291966. Enregistrement à Paris IX° à l’église allemande du 26 au 30 mai 2008. Notice en français, anglais. Durée : 70’58’’

 

Qui pourrait imaginer, que , qui ne doit sa postérité qu’à un adagio sirupeux, qui d’ailleurs n’est pas de lui, a pu nous laisser de tels trésors, plus qu’injustement tombés dans l’oubli ?

Ce compositeur nous a laissé tant d’œuvres passées inaperçues qu’il fallait pour ce violoniste marchand de cartes à jouer, la plus rayonnante de toutes les violonistes baroques, , et son , pour lui permettre de nous atteindre en plein cœur, et ainsi nous montrer que la gloire faite à cet Adagio, certes injustement attaché à son nom, permettait au moins de maintenir le brillant d’un musicien de génie. Et la musique de ce «dilettante di musica» nous fait percevoir l’âme de Venise. Cette âme que nous croyons connaître, mais que jamais aucun carnaval contemporain ne pourra faire vibrer, comme ces milliers de reflets légers et envoûtants, nous invitant à la sensualité du moment.

et l’ nous offre de redécouvrir , dans ce CD, par 6 sonates caractéristiques du nouveau concerto venexiano, «alliant maîtrise de l’écriture et fantaisie créatrice décomplexée». Et d’emblée, nous percevons dans l’alliance des couleurs instrumentales, tout un monde où la joie de vivre dilipendait un héritage afin de vaincre l’idée obsédante d’une mort qui ravage tout. Le dialogue entre les instruments est d’une telle délicatesse, d’une telle virtuosité que tout semble virevolter, entraînant dans un mouvement ascendant le sentiment de l’intensité de la vie. Le théorbe d’Evangelina Mascardi apporte des nuances dont la légèreté n’est qu’apparence, et dont le doigté léger de l’instrumentiste semble écouler le temps. Les mouvements des archets sont d’une telle souplesse, que pinceaux ils dessinent des étoffes en mouvements, ils peignent des tableaux à la lumière irisée, nous invitant par leurs caresses, dans le secret des palais, à se laisser séduire par l’impalpable intensité de ce feu qui dévore avec gourmandise l’instant présent.

Chiara Banchini et l’Ensemble 415 ressuscitent à travers ces six sonates, une Venise éternelle qui nous étourdit, tout en nous abandonnant et en nous enivrant à sa mélancolie comme dans les mouvements Grave-Adagio et adagio de la Sonate n°1. L’âme de la Venise de Casanova trouve ici sa source. Elle est plus séduisante et provocante que vous n’auriez pu l’imaginer avant d’entendre ces œuvres d’Albinoni interprétées avec une telle émotion. Plus jamais après cela, sa flamme vive et sensible ne cessera de vous hanter.

Le livret élégant mais court vous donnera envie de poursuivre cette redécouverte, tandis que la prise de son claire donne à l’écoute de ce CD toute sa luminosité intemporelle. Cet enregistrement réhabilite le génie d’un musicien, dont on ne connaît souvent que le nom. Grâce à des artistes sensibles et talentueux, le public peut enfin le rencontrer.

Lire l’entretien que Chiara Banchini nous a accordé en 2009 pour la sortie du disque Albinoni chez Zig-Zag Territoires

Plus de détails

Tomaso Albinoni (1671-1751). Sinfoniea Cinque, op. 2 : Sonata n. 2 do majeur ; Sonata n. 6 sol mineur ; Sonata n. 4 do mineur ; Sonata n. 5 sib majeur ; Sonata n. 1 sol majeur ; Sonata n. 3 la majeur. Ensemble 415. Direction et violon : Chiara Banchini. 1 CD Zig Zag Territoires Sablé. Collection Sablé 30 ans. Réf : ZZT090202. Code barre : 3 760009 291966. Enregistrement à Paris IX° à l’église allemande du 26 au 30 mai 2008. Notice en français, anglais. Durée : 70’58’’

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.