À emporter, CD, Musique d'ensemble

Bach par Bruno Cocset, entre défi d’interprétation et recueillement envoûtant

Plus de détails

Johann Sebastian Bach (1685-1750). Sonates BWV 1027 en sol majeur ; BWV 1028 en ré majeur ; BWV 1029 en sol mineur. Chorals BWV 645 ; BWV 649 ; BWV 659 ; BWV 711 & Trios BWV 528a 2 clavier et pédale, andante ; 583 a clavier et pédale, adagio. Les Basses Réunies. Bruno Cocset : Alto, ténor et basse de violon. Bertrand Cuiller : clavecin et orgue positif. Richard Myron, Contrebasse. 1 CD Alpha. Réf 139. Code barre : 3 76014 191398. Enregistrement à Pampigny (Suisse) du 2 au 6 avril 2007. Notice en français, anglais, allemand. Durée : 58’28’’

 

Les Clefs ResMusica

Composant le programme de ce disque autour de trois sonates de précédées d’un choral et suivi d’un trio, nous livre par le beau livret de ce CD la clé d’interprétation de ses choix. Des instruments rares et précieux, dont les sonorités envoûtantes semblent émaner du tableau qui illustre son choix le plus flamboyant, un alto «Bettera». Cet instrument apporte une clarté, une lumière au sombre recueillement qui règne ici et la virtuosité d’interprétation nous le révèle pleinement dans les trios. Mais qui s’appuie plus que jamais sur l’idée essentielle de ces œuvres, la Trinité, fait de ses choix musicaux un triptyque et utilise également deux autres instruments tout aussi rares, un ténor de violon et une basse de violon «alla bastarda».

L’archet de recherche et nous offre la poésie du mouvement, la souplesse, l’éloquence d’un phrasé. Mais «l’engagement physique», selon ses propres mots dans la sonate BWV 1029, y est aussi indispensable pour faire vibrer la basse de violon, avec toute l’âpreté, l’exaltation et la sensualité, devant nous rendre perceptible le combat incessant de l’être humain et sa quête fervente d’une réponse.

Accompagné par au clavecin ou à l’orgue, à l’interprétation murmurante et d’une rare délicatesse et par à la contrebasse ardente, Bruno Cocset nous offre ici un très bel enregistrement d’œuvres connues, mais dont la beauté claire-obscure nous semble ici suivre les formes d’une lumière incertaine et fragile, menacée de toute part, mais qui ne cesse de s’élever dans la noirceur de la nuit.

L’ample prise de son nous livre une pâte sonore d’une belle richesse et le livret, comme toujours chez Alpha, est une réussite magnifique dont l’illustration ne pouvait être mieux choisie.

Plus de détails

Johann Sebastian Bach (1685-1750). Sonates BWV 1027 en sol majeur ; BWV 1028 en ré majeur ; BWV 1029 en sol mineur. Chorals BWV 645 ; BWV 649 ; BWV 659 ; BWV 711 & Trios BWV 528a 2 clavier et pédale, andante ; 583 a clavier et pédale, adagio. Les Basses Réunies. Bruno Cocset : Alto, ténor et basse de violon. Bertrand Cuiller : clavecin et orgue positif. Richard Myron, Contrebasse. 1 CD Alpha. Réf 139. Code barre : 3 76014 191398. Enregistrement à Pampigny (Suisse) du 2 au 6 avril 2007. Notice en français, anglais, allemand. Durée : 58’28’’

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.