Banniere-ClefsResmu-ok

Ballerina de Bertrand Normand : de toutes les ballerines

À emporter, Danse , DVD, DVD Danse

Ballerina. Film de Bertrand Normand. Montage image : Antonela Bevenja. Son : Sandrine Henchoz. Producteurs : Yann Brolli et Frédéric Podetti. 1 DVD Floris Films EDV 1807. Code barre : 3 760010555477. Enregistré à Saint-Pétersbourg. Menu et version en français. Format image : 4/3 PAL. Format son : DolbyStéréo. Zones : 2. Durée : 77 minutes (film) et 40 minutes (bonus)

 

Sorti auparavant au cinéma, Ballerina, désormais en DVD, est un film réalisé par Bertrand Normand s’intéressant à l’évolution des danseuses au Mariinsky. Le film évolue avec la même progression que certaines artistes connaissent, de l’École Vaganova où elles sont repérées, jusqu’au rare statut d’Étoile. Il s’agit d’un cliché simultané de plusieurs carrières qui s’entrecroisent ; on s’attarde sur la si douée Alina Somova, qui vient juste d’être engagée dans la compagnie, on reconnaît la jeune Evgenya Obraztsova qui commence dans ses premiers grands rôles, qui étend son répertoire, qui confirme son rang de danseuse internationale (toute fraîchement engagée aux Etats-Unis), et reprend la scène après plusieurs mois d’interruption à cause d’une grave blessure au pied.

Le film en lui-même se révèle peu important pour un habitué de la danse, et s’adresse plus aux néophytes qui désirent s’imprégner d’un climat, de la mentalité de la danse en Russie (tout du moins, un aspect non négligeable, avec des balletomanes et des professionnels de la danse qui en parlent assez précisément). En revanche, le DVD est fortement recommandé pour le bonus de 40 minutes, que nous trouvons plus informatif et avec de plus grandes portions de danse, par rapport au film principal, qui est plus dans l’émerveillement de l’art que dans un soin de pédagogie soignée ; évoque le passé glorieux du Mariinsky, tente d’exprimer l’intérêt qu’il trouve à chacune des danseuses de la maison, une fidèle spectatrice expose quelques pensées, et l’on est ému des improvisations de Lopatkina.

Loin des habitudes que prennent les réalisateurs de danse, voici un joli documentaire et une manière originale et peu commune de présenter la danse.

Banniere-ClefsResmu-ok

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.