À emporter, Audio, Musique de chambre et récital

Peeter Cornet, génial compositeur à la croisée des styles

Plus de détails

Peeter Cornet (ca. 1575-1633) : L’œuvre intégrale des 17 pièces pour orgue, Première mondiale sur orgues flamands du XVIIe siècle accordés au tempérament mésotonique. Arnaud Van de Cauter à l’orgue Van Belle 1696 – Decourcelle 2005 de Nielles-les-Ardres (France), et à l’orgue Bremser 1675 – Thomas 2007 de la Elzenveldkapel à Anvers (Belgique). 2 CDs Paraty 308. 107. Code barre 3576073081071. Enregistré en octobre 2008. Livret trilingue (français, anglais, néerlandais). Durée totale : 102’26’’

 

C’est en 1972 que l’organiste belge Jean Ferrard enregistra pour la première fois l’œuvre de sur l’orgue historique de Medemblick. Cet album, paru en microsillon chez Erato pour sa célèbre collection «l’encyclopédie de l’orgue EDO 233-4», permit alors au monde des mélomanes la découverte de ce compositeur d’exception. Depuis, quelques versions, souvent partielles, sont venues compléter une discographie encore bien timide au regard de la valeur de cet auteur. La présente parution propose une nouvelle intégrale de son œuvre, réalisée sur deux orgues historiques de tout premier plan, et dont l’esthétique correspond en tout point aux pièces proposées. Deux instruments magnifiquement restaurés par deux spécialistes du style de l’école flamande, et dont le son originel a été restitué, en particulier au travers d’une harmonie très colorée et d’un accord mésotonique, indispensables pour mettre en valeur l’écriture particulière de ces textes.

est sans nul doute l’un des plus grands de son temps, en ce début de XVIIe siècle, époque bénie des dieux, qui vit l’éclosion des plus grands livres d’orgue : Frescobaldi, Arauxo, Titelouze, Scheidt, sous l’ombre bienveillante de leur père, le génial Sweelinck. Organiste Bruxellois, Cornet, dont le nom même semblait le prédestiner à cet instrument, nous livre, parfois de manière fantasque, une œuvre d’orgue synthétisant les divers courants musicaux européens. Bruxelles étant déjà un centre culturel, les styles italien, ibérique et anglais s’y croisaient allègrement, et se retrouvent ici sous sa plume.

Une musique de contrastes, donc, de climats divers, qui se côtoient avec bonheur, rappelant le tiento espagnol, la toccata italienne, ou la fantaisie anglaise, dont il faut aller chercher l’origine chez Philips, voire Byrd.

Bruxellois lui-même, l’organiste parait entièrement familier à ces œuvres. On saisit d’emblée qu’il en exprime la quintessence, au travers d’un abord musicologique subtil : choix judicieux de registrations, touché résolument adapté au texte, doigtés «dits anciens» qui donnent tout le relief attendu, engendrant une fine et naturelle inégalisation du discours, groupant les notes par deux, révélant ainsi toute la rhétorique de l’expression baroque. On l’aura compris, cette version se hisse au plus haut niveau, soutenue par une prise de son très réussie, suffisamment rapprochée, pour ne rien laisser perdre de chaque détail de la musique et des couleurs de ces orgues d’exception.

Peeter Cornet sonne ici en gloire, pour nos oreilles et notre esprit largement contentés. Une pierre importante de l’édifice musical européen retrouve enfin sa place : indispensable.

(Visited 334 times, 1 visits today)

Plus de détails

Peeter Cornet (ca. 1575-1633) : L’œuvre intégrale des 17 pièces pour orgue, Première mondiale sur orgues flamands du XVIIe siècle accordés au tempérament mésotonique. Arnaud Van de Cauter à l’orgue Van Belle 1696 – Decourcelle 2005 de Nielles-les-Ardres (France), et à l’orgue Bremser 1675 – Thomas 2007 de la Elzenveldkapel à Anvers (Belgique). 2 CDs Paraty 308. 107. Code barre 3576073081071. Enregistré en octobre 2008. Livret trilingue (français, anglais, néerlandais). Durée totale : 102’26’’

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.