À emporter, CD, Musique de chambre et récital

Transformations de Bach par David Bismuth

Plus de détails

Johann Sebastian Bach (1685-1750) / Franz Liszt (1811-1886) : Prélude et Fugue en la mineur BWV 543 ; Bach / Camille Saint-Saëns (1835-1921) : Ouverture, Cantate « Wir danken dir, Gott » BWV 29 ; Bach / Wilhelm Kempff (1895-1991) : « Siciliano », Sonate n° 2 BWV 1031 ; Choralvorspiel « Ich ruf zu dir, Herr Jesu Christ » BWV 639 ; Robert Schumann (1810-1856) : Fugue n° 2 sur le thème de B. A. C. H. op. 60 « vif » ; Bach / Ferruccio Busoni (1866-1924) : « Adagio », Toccata, Adagio et Fugue en ut majeur BWV 564 ; « Chaconne », Partita n° 2 en ré mineur BWV 1004 ; Bach / Karol Beffa (né en 1973) : Aria « Erbarme dich mein Gott », Passion selon Saint Matthieu BWV 244 ; Bach / Alexander Siloti (1863-1945) : Prélude en si mineur, arrangement du Prélude en mi mineur BWV 855a ; Heitor Villa-Lobos (1887-1959) : « Aria (cantiga) », Bachianas Brasileiras n° 4. David Bismuth, piano. 1 CD AmeSon ASCP0815 ; code barre 3 760087 530155 ; enregistré au Temple Saint-Pierre les 15, 16 et 17 septembre 2008 ; Livret bilingue : français et anglais. Durée totale : 54’35’’.

 

Depuis la mort de Bach jusqu’à nos jours, chacun a tenté de s’approprier la musique du Cantor ! Mais avant que nos contemporains n’aient essayé d’apprivoiser ses œuvres, la musique classique en a donné de multiples exemples, transformant ses pièces en œuvres à part entière. Ainsi Bach devient un autre, tout en conservant ses traits.

change de visage en fonction du style de chaque transcripteur, adoptant le romantisme fougueux de Schumann, la sensibilité entre-deux-siècles de Siloti, ou la délicatesse ascétique de Kempff. Plus étonnant, il se lance franchement dans la grandiloquence symphonique de Saint-Saëns et de Busoni. Il exploite au maximum l’épaisseur sonore par une utilisation efficace de la pédale. La partition originale de Villa-Lobos prend également des couleurs éclatantes grâce à son interprétation dynamique.

Non seulement il joue ces transcriptions, mais il se prête lui-même au jeu : le pianiste a réduit la Fugue de Schumann composée sur trois portées – la troisième étant destinée au pédalier de l’orgue. Il y prend «quelques libertés, des coupes et des arrangements personnels», comme le précise dans le livret. , formé à Nice puis à Paris avec Anne Queffélec, Catherine Collard, Brigitte Engerer et Monique Deschaussées affirme ses choix audacieux, comme il l’a déjà fait sur ses disques précédents, notamment en enregistrant une sonate de Paul Dukas.

Plus de détails

Johann Sebastian Bach (1685-1750) / Franz Liszt (1811-1886) : Prélude et Fugue en la mineur BWV 543 ; Bach / Camille Saint-Saëns (1835-1921) : Ouverture, Cantate « Wir danken dir, Gott » BWV 29 ; Bach / Wilhelm Kempff (1895-1991) : « Siciliano », Sonate n° 2 BWV 1031 ; Choralvorspiel « Ich ruf zu dir, Herr Jesu Christ » BWV 639 ; Robert Schumann (1810-1856) : Fugue n° 2 sur le thème de B. A. C. H. op. 60 « vif » ; Bach / Ferruccio Busoni (1866-1924) : « Adagio », Toccata, Adagio et Fugue en ut majeur BWV 564 ; « Chaconne », Partita n° 2 en ré mineur BWV 1004 ; Bach / Karol Beffa (né en 1973) : Aria « Erbarme dich mein Gott », Passion selon Saint Matthieu BWV 244 ; Bach / Alexander Siloti (1863-1945) : Prélude en si mineur, arrangement du Prélude en mi mineur BWV 855a ; Heitor Villa-Lobos (1887-1959) : « Aria (cantiga) », Bachianas Brasileiras n° 4. David Bismuth, piano. 1 CD AmeSon ASCP0815 ; code barre 3 760087 530155 ; enregistré au Temple Saint-Pierre les 15, 16 et 17 septembre 2008 ; Livret bilingue : français et anglais. Durée totale : 54’35’’.

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.