Audio, Musique symphonique, Parutions

Gustav Holst par Richard Hickox

Plus de détails

Gustav Holst (1874-1934) : The Perfect Fool, suite de ballet op. 39 ; The Golden Goose op. 45 n°1 ; The Lure ; The Morning of the Year op. 45 n°2. Joyful Company of Singers (chef de chœur : Peter Broadbent). BBC National Orchestra of Wales, direction : Richard Hickox. 1 SACD Chandos CHSA 5069. Code barre : 0 95115 50692. Notice trilingue (anglais, allemand et français). Texte chanté en anglais. Durée : 67’42’’

 

Les Clefs ResMusica

«Ne connaître de Holst que Les Planètes, c’est pratiquement ne pas le connaître», c’est par cette affirmation que débute la notice de présentation de cet album. Confiée au regretté , cette galette est envisagée comme le volume n°1 d’une anthologie de l’œuvre pour orchestre de , malheureusement, le chef, immense serviteur de la musique anglaise, n’a pas eu la joie de finaliser ce beau projet.

Holst était fasciné par la scène. Malgré l’écriture d’une vingtaine de pièces, seule deux partitions ne sont pas restées en marge du répertoire : l’opéra Savitri et la musique de ballet : The Perfect Fool. Brillant orchestrateur et mélodiste de talent, Holst a presque toujours buté sur des livrets et des arguments d’une incroyable naïveté. Ainsi, The Lure narre l’histoire de papillons de nuits qui dansent autour de la flamme d’une bougie…Fort heureusement la musique, basée en partie sur une mélodie populaire du Northumberland est fignolée avec vivacité et fine énergie.

The Perfect Fool est tiré d’un opéra maladroitement conçu comme une satire du Parsifal wagnérien. Cette œuvre s’ouvrait par cette musique de ballet orchestrée avec l’efficacité et la puissance mélodique des Planètes. Le ballet chanté The Golden Goose tiré d’un conte des frères Grimm fut une commande pour une école de musique ; cette partition respire l’air des campagnes anglaises par son atmosphère sereine et pastorale. Fruit d’une commande du Département de musique de la BBC, The Morning of The Year propose un mélange de thèmes issus de la musique traditionnelle et d’une orchestration fluide et étincelante.

Au long de ces pièces, on découvre la grande palette d’un compositeur insaisissable qui s’oriente vers des contrées instrumentales où il n’est pas attendu. Car, comme le signale dans son introduction, Holst a refusé de se répéter. Fuyant le succès des Planètes et une écriture symphonique démonstrative que le public attendait, l’artiste se plaisait à déconcerter les auditoires en essayant des alliages instrumentaux et des mélodies inattendues.

, avec le talent de l’aquarelliste, sait agencer les timbres et les couleurs pour rendre toute la sève et l’énergie de ces partitions à la tête de forces vocales et orchestrales attentives et convaincues par la tâche qui leur incombe.

(Visited 77 times, 1 visits today)

Plus de détails

Gustav Holst (1874-1934) : The Perfect Fool, suite de ballet op. 39 ; The Golden Goose op. 45 n°1 ; The Lure ; The Morning of the Year op. 45 n°2. Joyful Company of Singers (chef de chœur : Peter Broadbent). BBC National Orchestra of Wales, direction : Richard Hickox. 1 SACD Chandos CHSA 5069. Code barre : 0 95115 50692. Notice trilingue (anglais, allemand et français). Texte chanté en anglais. Durée : 67’42’’

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.