À emporter, CD, Musique d'ensemble

Bach par Patrick Cohën-Akenine : La délicate intensité de la vie

Plus de détails

Johann Sebastian Bach (1685-1750) : Sonates pour violon et clavier : n°4 en do mineur BW1017 ; n° 5 en la mineur BWV 1018 ; n°6 en sol majeur BWV 1019. Mouvements isolés issus de la première et seconde version de la sonate BWV 1019. Patrick Cohën-Akenine, violon ; Béatrice Martin, clavecin. 1 CD Fontmorigny label 0904. Code barre : 3 770000 420043. Enregistrement à l’abbaye de Fontmorigny en septembre et novembre 2007. Notice bilingue : français, anglais ; Durée : 67’58’’

 

Les Clefs ResMusica

En novembre 2007, sortaient le premier volume des sonates pour clavecin et violon de , voici donc la fin de cette intégrale. Ce qui frappe dans cette version d’œuvres déjà si souvent enregistrées, c’est la délicate poésie lumineuse offerte par les deux instrumentistes. Le programme de ce CD comprend deux sonates, les BWV 1017 et BWV 1018, construites sous la forme Sonata da chiesa en quatre mouvements de caractères alternativement lents et vifs et la sonate BWV 1019 de genre Sonata da Camera, en cinq mouvements dont on connait plusieurs états que les artistes nous proposent d’entendre ici. Cet enregistrement montre combien une œuvre de Bach n’est jamais définitive. Il nous révèle des couleurs, des ombres et des lumières par la grâce d’interprètes inspirés qui libèrent l’âme de cette musique. Ils se plaisent à la laisser s’exprimer par l’humilité de leur talent.

En duo, Patrick Cohën-Akenine et font preuve d’une attention, d’une écoute à l’autre sur le fil du rasoir. La vivacité du clavecin répond à la souplesse des phrasés du violon créant une enluminure sonore délicate et fusionnelle. Une poésie intense émane de leurs conversations. En solo, l’un comme l’autre sont des virtuoses en quête non pas du geste parfait, mais de l’intime charme de l’instant. L’abbaye de Fontmorigny à l’acoustique généreuse est un véritable écrin où la musique est un joyau. Elle autorise une prise de son où les interprètes peuvent laisser la musique s’exprimer avec clarté.

Le livret précis et concis n’insiste pas plus qu’il n’est nécessaire sur la présentation de ces œuvres bien connues. Cette version sur instruments anciens mérite sa place dans votre discothèque. et offrent à ces œuvres de Bach bien plus qu’une énième version, une pulsation, un cœur qui bat comme un cadeau à la vie, dans toute sa sensibilité et sa fragilité.

Plus de détails

Johann Sebastian Bach (1685-1750) : Sonates pour violon et clavier : n°4 en do mineur BW1017 ; n° 5 en la mineur BWV 1018 ; n°6 en sol majeur BWV 1019. Mouvements isolés issus de la première et seconde version de la sonate BWV 1019. Patrick Cohën-Akenine, violon ; Béatrice Martin, clavecin. 1 CD Fontmorigny label 0904. Code barre : 3 770000 420043. Enregistrement à l’abbaye de Fontmorigny en septembre et novembre 2007. Notice bilingue : français, anglais ; Durée : 67’58’’

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.