Banniere-ClefsResmu-ok

De Berlioz à Stylianou, une belle compilation de musique de chambre

À emporter, CD, Musique d'ensemble

Constantinos Stylianou (1972-) : Chansons de fon cuer (sans mentir !) ; Franck Martin (1890-1974) : Ballade pour flûte et piano ; Maurice Ravel (1875-1937) : Chansons Madécasses ; Hector Berlioz (1803-1869) : Les Nuits d’été (extraits) ; Gabriel Pierné (1863-1937) : Sonata da camera op. 48 (1927) « A la mémoire de Louis Fleury ». Ensemble Pyxis : Lionel Allemand, violoncelle ; Isabel Soccoja, mezzo-soprano ; Agnès Bonjean, piano ; Nicolas Vallette, flûte. 1 CD Parnassie Editions. Code barre : 3 760145 560131. Enregistrement réalisé les 5 et 6 juillet et les 24 et 25 septembre 2008 au Temple Saint Marcel à Paris. Notice bilingue (anglais, français) de Gérard Sutton. Durée : environ 65’.

 

La géométrie variable de l’, constitué en 2002, lui permet de proposer plusieurs combinaisons musicales au sein du même CD. Les quatre instrumentistes sont réunis dans les Chansons Madécasses de Ravel et dans celles de , qui s’insèrent entre des pièces pour flûte et piano (), voix et piano (Berlioz), ou flûte, violoncelle et piano (). Les plages s’enchaînent avec cohérence, formant un tout varié et bien équilibré.

Le choix comme la conception du programme sont intéressants : l’association relativement inhabituelle des instruments rend possible des recherches sur le timbre et sur les couleurs instrumentales. Les quatre musiciens se livrent à un travail sur les sonorités tout à fait remarquable. L’ parvient à créer des univers sonores particuliers, excellant dans le répertoire de la musique française du début du XXe siècle. Certaines intonations dans la Ballade de ou dans la Sonata de nous ont semblé justes et bien choisies. L’Ensemble Pyxis explore également le répertoire plus contemporain, introduisant le CD par une œuvre de Stylianou.

Les musiciens font preuve de qualités d’ensemble, avec un raffinement indéniable des phrasés et des couleurs. Peut-être les Nuits d’été d’ font-elles preuve d’un peu moins de finesse que le reste de l’enregistrement. Mais à l’issue d’une écoute d’ensemble, on reste touché par la subtilité de cette musique et par son interprétation. On est heureux de goûter le travail de ces quatre artistes, et d’explorer avec eux le répertoire connu ou moins connu de la musique de chambre.

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.