À emporter, CD, Opéra

Un petit opera buffa tout en vivacité

Plus de détails

Giovanni Paisiello (1740-1816) : Gli Astrologi immaginari. Carmen Lavani, Clarice ; Angela Vercelli, Cassandra ; Giancarlo Montarano, Giuliano ; Teodoro Rovetta, Petronio. Coro e Orchestra della Radiotelevisione della Svizzera Italiana, direction : Bruno Rigacci. 1 CD Nuova Era Internazionale. Référence et code barre : 4 011222 325860. Enregistré en 1967. AAD. Notice trilingue (anglais, allemand, italien) de Danilo Prefumo. Durée : 69’

 

Après plusieurs enregistrements de Donizetti, vient de graver un disque consacré à et à son opéra Gli Astrologi immaginari, créé en 1779 à Saint-Pétersbourg. Cet opera buffa, sans prétention et sans grands moyens (quatre chanteurs), suit un canevas plutôt éculé : Giuliano se fait passer pour un grand philosophe auprès du vieil aristocrate Petronio, afin de pouvoir obtenir la main de sa fille Clarice. Mais l’intrigue n’est qu’un prétexte, et les divers aléas et rebondissements suscitent deux actes d’une musique vive et piquante.

L’atmosphère fraîche et légère est bien rendue par les interprètes. On sourit volontiers du contraste entre la basso comico Petronio et les inflexions lyriques du baryton Giuliano, notamment dans le duetto « Con anni cento addosso », à la fin du deuxième acte. Teodoro Rovetta tire astucieusement parti de son rôle ridicule, dont il accentue la bêtise par une voix nasillarde et un bégaiement assez comique dans les récitatifs.

Quelques plages lyriques sont ménagées lors des arias, comme « Se pietoso » de Clarice ou encore « L’ora cheta », dans laquelle Cassandra dialogue avec le petit chœur. Les chanteurs semblent cependant davantage à leur aise dans les passages prestes et espiègles : Clarice, comme les autres interprètes, semble plus libre et maîtrise mieux sa vocalité dans les sections enjouées que dans les sections lentes et expressives. Cet opéra n’a pas la vocation de révolutionner la musique, mais de faire passer un bon moment, et le pari est réussi.

Plus de détails

Giovanni Paisiello (1740-1816) : Gli Astrologi immaginari. Carmen Lavani, Clarice ; Angela Vercelli, Cassandra ; Giancarlo Montarano, Giuliano ; Teodoro Rovetta, Petronio. Coro e Orchestra della Radiotelevisione della Svizzera Italiana, direction : Bruno Rigacci. 1 CD Nuova Era Internazionale. Référence et code barre : 4 011222 325860. Enregistré en 1967. AAD. Notice trilingue (anglais, allemand, italien) de Danilo Prefumo. Durée : 69’

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.