Plus de détails

Thierry Escaich (né en 1965) : Scènes d’enfants au crépuscule ; Lettres mêlées. Claude Debussy (1862-1918) : Sonate n°1 pour violoncelle et piano. Béla Bartók (1881-1945) : Contrastes Sz111. Bohuslav Martinů (1890-1959) : Quatuor pour hautbois, violon, violoncelle et piano H315. Trio Wanderer : Jean-Marc Phillips-Varjabédian, violon ; Raphaël Pidoux, violoncelle ; Vincent Coq, piano. Emmanuel Pahud, flûte ; Paul Meyer, clarinette ; François Leleux, hautbois. 1 CD Accord 480 1152. Code barre : 28948 01152. Enregistré en avril et juin 2007 à l’Espace de projection de l’Ircam, Paris. Notice bilingue (français, anglais). Durée : 80’42’’

 

Le projet de ce curieux disque est de trouver les racines de la musique de chambre de . Si Debussy et Bartók semblent couler de source, on se posera la question de la présence de , si ce n’est une certaine énergie communicative.

Scènes d’enfants au crépuscule pour flûte, violoncelle et piano est une œuvre de jeunesse de , une série de variations sur A la claire fontaine qui n’apporte rien à leur auteur. Le discours, excellemment défendu par , et , n’en reste pas moins vide de sens, noyé sous les références à Ravel et Debussy. Lettres mêlées (commande du Grand Prix Lycéen des compositeurs et de notre partenaire La Lettre du Musicien) en revanche est une pièce de la maturité, qui assume pleinement ses références (Brahms, Bach et Bartók en l’occurence) non par pastiche mais en reprenant les réflexes compositionnels de ces trois compositeurs. Nettement plus inventive et variée que la précédente, cette partition bénéficie de surcroit du jeu assuré du .

Au centre de ce programme, les solistes convoqués nous livrent trois version magistrales des œuvres de Debussy, Bartók et Martinů. La Sonate n°1 pour violoncelle et piano et les Contrastes rivalisent sans peine avec les meilleures versions existantes. Et le Quatuor pour hautbois, violon, violoncelle et piano de Martinů ainsi défendu est une heureuse découverte.

Plus de détails

Thierry Escaich (né en 1965) : Scènes d’enfants au crépuscule ; Lettres mêlées. Claude Debussy (1862-1918) : Sonate n°1 pour violoncelle et piano. Béla Bartók (1881-1945) : Contrastes Sz111. Bohuslav Martinů (1890-1959) : Quatuor pour hautbois, violon, violoncelle et piano H315. Trio Wanderer : Jean-Marc Phillips-Varjabédian, violon ; Raphaël Pidoux, violoncelle ; Vincent Coq, piano. Emmanuel Pahud, flûte ; Paul Meyer, clarinette ; François Leleux, hautbois. 1 CD Accord 480 1152. Code barre : 28948 01152. Enregistré en avril et juin 2007 à l’Espace de projection de l’Ircam, Paris. Notice bilingue (français, anglais). Durée : 80’42’’

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.