Mot-clef : Bohuslav Martinů

martinu_pentatone

Aspects de Bohuslav Martinů avec trois concertos représentatifs

Lawrence Foster et ses troupes motivées nous initient à trois concertos succulents du prolifique Martinů, compositeur tchèque auquel ResMusica a consacré un dossier à l'occasion du cinquantième anniversaire de sa mort. En arrivant à Paris en 1923, Bohuslav Martinů connut un certain succès en tant que compositeur, mais plus tard, son opposition à la politique de Hitler le conduisit à s’exiler aux États-Unis en 1941 et à ne revenir en Europe ...
TheSecretMass-9mmDigipack.indd

Martin, Martinů : perles de la musique chorale du XXe siècle

Après des productions consacrées à la musique chorale de Francis Poulenc et d’Olivier Messiaen, l’Ensemble vocal national du Danemark, sous la direction de Marcus Creed, se livre à l’exploration des œuvres de deux compositeurs nés en 1890, dont le nom pourrait prêter à une confusion pour les non-initiés : Martin et Martinů. L’album témoigne, autant par la diversité du répertoire que par le caractère des prestations, d’une richesse étonnante des partitions ...
0099925422028_600

Bouquet de fleurs de Martinů dans une nouvelle version tchèque

Inspiré par les grands poètes tchèques classiques, et en particulier par le recueil de chants populaires moraves de František Sušil, Martinů composa Kytice (« Bouquet de fleurs »), une cantate pour solistes, chœur mixte, chœur d’enfants et orchestre grâce à une commande de la Radiodiffusion tchécoslovaque. Un vigoureux chef-d’œuvre à découvrir. Kytice reçut sa création en version radiophonique en avril 1938, et pour son premier enregistrement commercial en 1955, très réussi, la ...
HRUSA Jakub 2013 (Crédit Prague Philharmonia)_0

Albert Roussel et Bohuslav Martinů magnifiquement servis par Jakub Hrůša

Un programme intelligent, rapprochant le maître, Albert Roussel, et l’élève, Bohuslav Martinů, et une direction musicale d’une belle vitalité mais aussi très précise : ce concert dédié à deux compositeurs trop peu joués a été servi par un Philharmonique de Radio France en grande forme sous la direction inspirée du jeune chef tchèque Jakub Hrůša. Le concert s’est ouvert sur un hommage à Pierre Boulez tout récemment disparu : une interprétation par Nicolas ...
Vladimir Jurowski

Radu Lupu et Vladimir Jurowski : Moderato cantabile

Martinů et Janáček accompagnant Mozart, voilà le programme original que nous offrait, dans la salle Philharmonie 2, le Chamber Orchestra of Europe mené ce soir par Vladimir Jurowski. Encadrant le piano orienté dans l'axe de la scène, les deux ensembles de cordes parfaitement symétriques placés ainsi face à face étaient complétés par les timbales pour le Double concerto de Bohuslav Martinů qui ouvrait le concert. Reprenant en 1938 l'esprit voire la ...
gastinel

Anne Gastinel impeccable dans Martinů

A Liège, avec un orchestre parfaitement maîtrisé par Christian Arming, la violoncelliste Anne Gastinel confirme son jeu sobre et racé dans Bach et Martinů. L'OPRL sort des sentiers battus en ouvrant ce concert avec un Hymne à la justice, composé en réaction à l'affaire Dreyfus qui a agité la France de 1894 à 1906 (année de la réhabilitation du capitaine injustement condamné). Force est de constater que Albéric Magnard demeure encore ...
genuin-mariani

Rares Quatuors avec piano par le Mariani Klavierquartett

Quel programme ! D'abord la Phantasy de Bridge, dont Britten a saisi le charme en parlant de "Brahms heureusement tempéré par Fauré". Ensuite le premier Quatuor avec piano de Martinů, qui a bien plus que sa rareté pour se recommander. C'est une partition très puissante. Enfin, un des chefs-d’œuvre de Schumann. Les jeunes instrumentistes du Quatuor avec piano Mariani nous sont ainsi présentés. La délicate rhapsodie de Bridge est bien servie, ...
Sextuor 27 octobre-1

2e édition de Pornic Classic présage son avenir radieux

Le samedi 26 octobre, Jean-François Zygel dévoile le secret de l’improvisation à cinq étudiants – trois pianistes, une violoniste et une clarinettiste – du Pont Supérieur de Rennes (Pôle d’enseignement supérieur Spectacle vivant Bretagne-Pays de la Loire, comprenant le diplôme national supérieur du professionnel de musicien). D’une atmosphère décontractée, c’est en définitif un cours public sur l’improvisation, à travers des démonstrations du musicien avec ou sans la complicité des étudiants. À ...
berlin jansons munich12

Chapeau bas pour le triplé tchèque de Mariss Jansons à Berlin

Juste après avoir entendu l’orchestre bavarois de Mariss Jansons dirigé par Esa-pekka Salonen, nous avions l’opportunité d’entendre le chef letton diriger le Philharmonique de Berlin, lui-même entendu peu avant salle Pleyel sous la direction de Gustavo Dudamel puis de son chef Simon Rattle ici même à la Philharmonie. Presque une boucle bouclée due aux hasards du calendrier, qui nous permet d’avoir une illustration de l’empreinte imposée par le chef sur ...
© GTG/Yunus Durukan

Songe surréaliste à Genève

Rarement monté sur les scènes lyriques, Juliette ou la clé des songes de Bohuslav Martinů pose son rêve éveillé sur le plateau du Grand Théâtre de Genève. Si le compositeur tchèque ne jouit pas de la popularité de ses compatriotes Dvořák, Janáček et Smetana, sa musique reste parmi les plus intéressantes du répertoire de la première moitié du XXe siècle. A l’image de celle qu’il propose dans cet opéra, ode ...
fugalibera_martinu_sym_1

Bohuslav Martinů à Bruxelles

Que l’auditeur se rassure, il existe encore des rencontres étonnantes. Non que Bohuslav Martinů soit un parfait inconnu mais sa musique repose en vrac et en silence dans  les dictionnaires et les bacs délaissés des disquaires. Cap donc sur le plaisir assuré et la volupté musicale avec deux partitions de toute beauté, d’une grande densité sonore, d’une permanente activité où bouillonne sous-jacent un lyrisme incandescent, profond et sincère mais jamais ...
bis_maldi

Vent(s) de fraîcheur sur la musique tchèque

Fréquemment cité dans les manuels d’histoire de la musique pour ses écrits théoriques – voire en tant que professeur de Berlioz, Gounod, Franck et Liszt au Conservatoire de Paris – le Tchèque Anton Reicha composa pas moins de vingt-cinq quintettes à vents, se positionnant ainsi comme l’un des principaux fondateurs du genre. C’est une lecture de luxe de l’opus 88 n°2 et des Trois Pièces (non numérotées au catalogue) que ...
dux_martinu

Un Martinů aux justes proportions par Bartek Nizioł

Aucun compositeur depuis Josef Haydn n’avait composé autant de musique de chambre que Bohuslav Martinů –92 œuvres sont recensées dans la seconde édition (2007) du catalogue établi par Harry Halbreich (Schott)- et comme le prouve le programme de ce disque, la flûte n’est pas en reste de pièces passionnantes. Page la plus « ancienne » d’entre elles, la Sonate pour flûte violon et piano H. 254 (1937) créée « en famille » par Marcel ...
L’intransigeant

Václav Talich (1883-1961), l’intransigeant

Václav Talich marqua profondément l’histoire de la direction d’orchestre du XXe siècle. Sous son règne, long d’une vingtaine d’années, l’Orchestre Philharmonique Tchèque se hissa à la hauteur des meilleures formations mondiales. Animé par une forme de carriérisme et une ambition artistique qui ne sont pas sans rappeler celles de Gustav Mahler, il dirigea également d’une main de fer le Théâtre national de Prague, institution emblématique de l’histoire de son pays. ...
Gaieté sans partage

Mirandolina de Bohuslav Martinů, gaieté sans partage

L’Atelier Lyrique de Bastille et l’Orchestre-Atelier Ostinato sont de belles entreprises dont le but est de former de jeunes solistes à l’art lyrique. En cette fin d’année, ils joignent leurs forces pour nous proposer cette production attachante d’une œuvre méconnue de Martinu, Mirandolina, basé sur une des pièces les plus connues de Goldoni, La Locandiera. L’intrigue de cet opéra posthume repose sur une série de badinages dans une auberge transalpine, d’où ...
Hommage à Martinů

Hommage à Martinů par Robert Kolinsky

Le pianiste suisse Robert Kolinsky se démène pour l’œuvre de Martinů. À Bâle, ville de ses études pianistiques, il a fondé, en 2002, le Festival Martinů sous le parrainage du président Václav Havel. Le label Ondine nous offre une belle collaboration de ce pianiste autour de concertos pour piano du compositeur tchèque. Composé en 1934, créé en 1935, le concerto pour piano et orchestre n°2 fut ensuite remanié par le compositeur ...
Notre destin à tous

Notre destin à tous

L’Orchestre de Paris présentait lors de cette soirée trois compositeurs de styles – et d’époques – différents. Cependant, les œuvres jouées, consciencieusement choisies, se faisaient écho les unes les autres, donnant un sens et une saveur particuliers au programme. Dans la première pièce, un poème symphonique de Bohuslav Martinů, composé en souvenir du village tchèque de Lidice, rasé durant la Seconde Guerre Mondiale, l’orchestre de Paris s’est montré uni et émouvant. ...
Au pied du mur

Miloš Popovič & Lorenzo Gatto en voyage musical dans l’Europe centrale du XXe siècle

Le label belge Fuga Libera peut s’enorgueillir d’avoir en son sein quelques jeunes artistes parmi les plus prometteurs de leur génération : Plamena Mangova, le Trio Dali, Severin von Eckardstein, Miloš Popovič, etc.. Le jeune violoniste belge Lorenzo Gatto, auréolé, entre autres distinctions, du deuxième prix du Concours Musical International Reine Elisabeth de Belgique (2009), fait aujourd’hui son entrée dans l’écurie bruxelloise après avoir démontré ses talents de chambriste dans des ...
Martinů / Beethoven

Martinů / Beethoven avec Günther Herbig

Orchestre philharmonique de Liège Alors que le public de l’Orchestre philharmonique de Liège garde encore en mémoire l’exceptionnelle Symphonie n°7 de Chostakovitch interprétée par Günther Herbig à la tête de l’orchestre liégeois, en 2008, le chef d’orchestre allemand, invité régulier de l’OPL depuis 2003, nous proposait cette année une autre septième : celle de Beethoven. Mais avant d’aborder ce tube du répertoire classique, le chef d’orchestre nous livrait une pièce exceptionnelle et ...
LOCG-David_Greilsammer_copyright_Antoine_Le_Grand

Le symphonique, un long fleuve tranquille ? Certes non !

Orchestre d’Avignon-Provence Qui donc eût pensé qu’une soirée symphonique ne fût pas un long fleuve tranquille ? Le programme de ce vendredi soir allait nous faire redécouvrir un répertoire peut-être moins connu du grand public, Darius Milhaud et Bohuslav Martinů, encadrés par ces deux grands classiques que sont Ravel et Mozart. Mais ce fut pour beaucoup une découverte que de passer d’une formation de dix instruments à vent, debout autour du chef - pour ...
A la source de la poésie populaire slave

A la source de la poésie populaire slave

Chœur de Radio-France Dans le cadre du programme musical «Culture des sons, son des cultures», Irène Kudela et le Chœur de Radio-France mettent en lumière la richesse de la musique populaire slave, et offrent un regard très intéressant sur la manière dont quatre figures emblématiques de la musique tchèque et serbe ont su puiser dans leurs traditions musicales pour concevoir la musique de leur temps. A travers Smetana, dans les Chœurs à ...
Entre habitués

Entre habitués

Orchestre du Concertgebouw Amsterdam Quelques heures après une triomphale Symphonie n°2 de Mahler à Pleyel, l’Orchestre du concertgebouw d’Amsterdam se produisait, comme chaque année, dans la grande salle du Palais des Beaux-Arts de Bruxelles. Semaine faste pour l’orchestre hollandais car sa direction annonçait l’amorce de trois résidences annuelles prestigieuses : Londres, Paris et Bruxelles. Fidèle du Palais des Beaux-Arts, la phalange se produira, pendant trois ans, à raison de deux concerts par saison. ...
Sonatines pour clarinette et piano

Sonatines pour clarinette et piano

À croire que la clarinette n’a eu au XXe siècle que des « sonatines » ! Il manque pour être complet celles de Darius Milhaud et Arthur Honegger… Mais ces brèves pièces, toutes en trois courts mouvements, n’ont que peu de rapports entre elles si ce n’est titre et forme. Les perles y côtoient la vacuité… Côté bonnes surprises, la très vivifiante Sonatine de Bohuslav Martinů, typique de son auteur, avec ses ...
bohuslav_martinu5

Bohuslav Martinů, l’exil éternel et le mal du pays

Comme Smetana, Dvořák et Janáček avant lui, Martinů est un patriote convaincu et militant. A ce titre, sa musique est proscrite par les nazis lors de l’invasion allemande. L’interdiction vaut aussi bien pour la France que pour la Tchécoslovaquie, également occupée par Hitler depuis mars 1939. Le couple Martinů fuit les allemands en s’installant provisoirement, en septembre 1940, à Aix-en-provence. Ayant fui aussi vite que possible avec un minimum de ...
Maria Youdina, l’icône cachée de l’URSS

Maria Youdina, l’icône cachée de l’URSS

Maria Youdina (1899-1970) est une artiste légendaire de l’époque soviétique, qui pourtant ne manque pas de titans, d’Oïstrakh à Richter, de Mravinski à Chostakovitch. D’origine juive mais convertie à la religion orthodoxe deux ans après la révolution bolchévique de 1917, elle fut une farouche défenseure de la foi et de la liberté. Ouvrant ses concerts par un signe ostensible de croix, elle pouvait les conclure par une lecture des extraits ...
bohuslav_martinu4

Bohuslav Martinů : l’entre-deux guerres, entre Prague et Paris

L’état tchécoslovaque, libéré depuis 1918 du joug germanique, accorde au jeune compositeur (qui a déjà plus de 150 œuvres à son actif !) une petite bourse lui permettant de partir pour Paris (1923), ville qu’il affectionne énormément. Le séjour était censé durer 3 mois, mais la capitale française le retient 17 ans ! Les débuts sont difficiles pour cause de soucis matériels et la barrière de la langue est difficile à surmonter. Mais ...
bohuslav_martinu2

Bohuslav Martinů : Enfance et formation sous l’empire Austro-hongrois

De la musique tchèque, on retient en général les noms de Smetana, Dvořák et Janáček. A ce tableau, fort incomplet, il faut ajouter un grand compositeur du XXe siècle : Bohuslav Martinů, dont on fête cette année le cinquantième anniversaire de la mort. L’homme, trop mal connu des mélomanes actuels, compose comme il respire, autant que Bach ou Haydn. Si son esthétique est composée d’inspirations diverses et qu’il vécut la majeure ...
Les ancêtres de Thierry Escaich

Les ancêtres de Thierry Escaich

Le projet de ce curieux disque est de trouver les racines de la musique de chambre de Thierry Escaich. Si Debussy et Bartók semblent couler de source, on se posera la question de la présence de Bohuslav Martinů, si ce n’est une certaine énergie communicative. Scènes d’enfants au crépuscule pour flûte, violoncelle et piano est une œuvre de jeunesse de Thierry Escaich, une série de variations sur A la claire fontaine ...
Martinů et Juliette

Martinů et Juliette par Sir Charles Mackerras

Le toujours très actif label Supraphon publie une captation réalisée dans le cadre des journées Martinů 2008 de Prague. Le grand connaisseur des musiques tchèques Sir Charles Mackerras officie pour rendre justice à deux versions synthétiques de l’opéra Juliette ou la clé des songes du compositeur. Bohuslav Martinů tenait particulièrement à cet opéra. Créé à Paris en 1937, avec grand succès, la partition tirée d’un livret de George Neveux fut synthétisée ...
christian_tetzlaff

Enfants de Bohême et hongrois d’adoption

L’intéressant programme offert par l’Orchestre Philharmonique de Radio-France fait alterner deux compositeurs tchèques avec deux musiciens germaniques s’abandonnant aux plaisirs du style «hongrois». La légende de Šárka est l’un des mythes fondateurs de la nation tchèque, illustré aussi par des opéras de Zdeněk Fibich et de Janáček. Pour camper l’héroïne qui, à la tête de ses amazones, massacre les hommes pour venger son amour trahi, Smetana exploite une veine épique ...