Carmen-banniere-728x90

Lancement du Cabaret Contemporain

Concerts, La Scène, Musique de chambre et récital

Paris, Studio de l’Ermitage. 25-IX-2009. Œuvres de Astor Piazzolla, Enrique Granados, George Gershwin, Mike Curtis, Goran Bregovic, Francis Poulenc, Thierry Escaich, Nino Rota & Nicholas Roubanis. Quatuor de Pavillons de Banlieues : Vincent Michel, clarinette et petite clarinette ; Frank Russo, clarinette et cor de basset ; François Tissot, clarinette et cor de basset ; Matthieu Franot, clarinette basse

Le

Porté à bout de bras par Laurent Jacquier et son équipe, le est un nouveau concept de concerts autour de la musique contemporaine. Loin des salles habituelles (seule exception : la Péniche-Opéra, une salle elle-même peu commune), ce sont les bars-lounge qui sont investis, pour de courts concerts d’un peu plus d’une heure, dans lesquels se mêlent les musiques contemporaines (acoustiques ou non) et autres métissages musicaux.

Soirée donc exceptionnelle, à laquelle était associé ResMusica, pour le lancement de ce nouvel acteur de la vie musicale parisienne, avec le Quatuor de Pavillons de Banlieues, quatre jeunes talentueux clarinettistes à peine sortis du CNSM de Paris. Un répertoire festif pour une soirée de lancement, mêlant classiques (Piazzolla, Granados, Poulenc, Gershwin), contemporain (Escaich), klezmer (Curtis) ou musiques de films, que ce soient des compositions originales pour clarinette ou des arrangements. Une musique certes «légère» (avec tous les guillemets nécessaires pour que toi, ô lecteur, ne te méprennes pas sur ce sens : la légèreté, pas la futilité), défendue par quatre virtuoses qui frôlent la perfection. Saluons au passage les performances à la petite clarinette, instrument ingrat s’il en est, ainsi que les improvisations sur des thèmes klezmer, avec glissandos, bisbigliandos, effets de micro-intervalles, … donnant ainsi les effets de la klarnet, la clarinette en métal utilisée dans les Balkans et en Turquie.

Après le concert le public était invité à rester, boire un verre ou autre, sur une playlist diffusant en fond sonore Ligeti, Adams, Reich, Stravinsky, Walton, etc. La musique contemporaine vue sous une ambiance décontractée, dans une écoute tout autant attentive, et par un public d’une tranche d’âge radicalement inférieure aux salles plus «traditionnelles». Le premier concert du Cabaret Contemporain a été un succès, souhaitons lui en bien d’autres.

Banniere-ClefsResmu-ok

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.