À emporter, CD, Musique symphonique

Classique et pour toujours …

Plus de détails

Edward Elgar (1857-1934) : Concerto pour violoncelle et orchestre en mi mineur, Op. 85 (transcription pour alto et orchestre de Lionel Tertis et David Aaron Carpenter) ; Alfred Schnittke (1934-1998) : Concerto pour alto et orchestre. David Aaron Carpenter, alto ; Philharmonia Orchestra, direction : Christoph Eschenbach. 1 CD Ondine. Référence : ODE 1153-2. Code barre : 0 761195 115329. Enregistré en juin et juillet 2008 à Londres. Notice de présentation en : anglais, français et allemand. Durée : 64’40

 

L’altiste américain est, comme tous les jeunes virtuoses, bardé de prix internationaux et de compliments superlatifs de stars du milieu musical. Il se voit offrir chez Ondine, un bel album «carte de visite» autour d’un des grands chefs d’œuvres de l’instrument.

Un an après la lecture d’Antoine Tamestit chez Ambroisie, on ne peut que se réjouir de retrouver, au disque, le concerto pour alto d’. La lecture du jeune homme, très bien soutenue par un des grands jours, est essentiellement instrumentale mais très contrôlée et indiscutablement musicale. On peut certes aller plus loin dans l’exploitation du message de souffrances et de doutes de cette pièce, mais arrive à maîtriser la forme et le sens stylistique de la partition.

L’altiste anglais Lionel Tertis avait réalisé une transcription pour alto du concerto pour violoncelle d’Elgar. Il avait demandé, à de multiples, reprises au compositeur de lui écrire une partition, mais épuisé et affaibli par le décès de son épouse, Elgar ne pouvait plus rien entreprendre. L’altiste, avec l’accord du compositeur, s’était donc lancé dans un arrangement qu’il joua, à plusieurs reprises, sous la direction du maître. David Aaron Carpenter a souhaité apporter quelques modifications à cette version pour alto. Nous sommes si habitués au son du violoncelle dans cette œuvre qu’il est, de prime abord, difficile de se familiariser à la sonorité de l’alto. L’altiste est pourtant aussi engagé que musical mais l’accompagnement du Philharmonia est un peu plus relâché et fonctionnel que dans Schnittke.

Un beau disque d’un jeune artiste incontestablement doué et prometteur…

Plus de détails

Edward Elgar (1857-1934) : Concerto pour violoncelle et orchestre en mi mineur, Op. 85 (transcription pour alto et orchestre de Lionel Tertis et David Aaron Carpenter) ; Alfred Schnittke (1934-1998) : Concerto pour alto et orchestre. David Aaron Carpenter, alto ; Philharmonia Orchestra, direction : Christoph Eschenbach. 1 CD Ondine. Référence : ODE 1153-2. Code barre : 0 761195 115329. Enregistré en juin et juillet 2008 à Londres. Notice de présentation en : anglais, français et allemand. Durée : 64’40

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.