À emporter, DVD, DVD Musique, Opéra

Jackie O, était-ce bien la peine ?

Plus de détails

Michael Daugherty (né en 1954) : Jackie O. Mise en scène et lumières : Damiano Michieletto ; Décors : Paolo Fantin ; Costumes : Claudia Pernigotti ; Chorégraphie : Roberto Pizzuto. Fiona Mc Andrew, Jackie O ; Nora Sourouzian, Maria Callas ; Simone Alberghini, Aristote Onassis ; Paul Carey Jones, Andy Warhol ; Alice Quintavalla, Liz Taylor ; Elizabeth Grayson, Grace Kelly ; Enea Scala, la voix de J. F. K. Chœur du Teatro Rossini de Lugo (chef de chœur : Gianluigi Giacomini), Orchestra del teatro comunale di Bologna, direction musicale : Christopher Franklin. Réalisation : Matteo Ricchetti. 1 DVD Dynamic 33605. Code barre : 8-007144-336059. Enregistré au Teatro Comunale de Bologne du 2 au 4 juillet 2008. Livret quadrilingue (italien, anglais, allemand, français). Format image : 16 : 9 NSTC. Format son : PCM Stereo. Sous-titres : anglais, français, allemand, italien, espagnol. . Format son : NSTC. Zone : 0. Durée totale : 93’

 

La création lyrique américaine, après Copland, Bernstein, Barber ou Menotti, serait-elle en panne ? Mis à part l’effet de surprise de Susannah de Carlisle Floyd (découvert en France il y a une quinzaine d’années par l’Opéra de Lyon) et le désopilant The Ghosts of Versailles de John Corigliano, bien peu d’œuvres lyriques récentes d’outre-Atlantique semblent convaincantes – John Adams excepté. Jackie O de s’inscrit dans cette lignée de pièces conçues sur un livret solide mais parées d’une musique indigente.

L’idée de départ ne manque pas d’originalité : Jacqueline Lee Bouvier, veuve Kennedy, est une Orphée au féminin, partagée entre la volonté de vengeance contre un mari volage et le désir de le retrouver. L’opéra retrace sa rencontre avec Aristote Onassis, l’abandon par ce dernier de Maria Callas, puis la confrontation entre les deux rivales, qui, en lutte contre les paparazzi, finssent par se réconcilier. Le tout sous le regard commentateur d’Andy Warhol, Liz Taylor et Grace Kelly en coryphées et du traditionnel chœur de la tragédie antique.

La réalisation scénique ne manque pas de piquants. Les décors très colorés de et les éclairages subtils de – qui assure aussi la mise en scène – recréent les intérieurs bourgeois ou les bars à la mode du New York «Pop Art» de la fin des années 60. Le chœur, souvent sollicité, est de bonne tenue, l’orchestre est fermement mené par , le plateau vocal est de haute volée, dominé par et – cette dernière dans le redoutable rôle de Maria Callas, qu’elle ne cherche pas à imiter.

Mais la musique de ne marche pas. Ersatz de comédie musicale, de jazz et de post-romantisme, malgré une orchestration inventive respectueuse de la voix, cela reste désespérément plat et uniforme. Le sujet méritait un traitement musical plus inventif.

Plus de détails

Michael Daugherty (né en 1954) : Jackie O. Mise en scène et lumières : Damiano Michieletto ; Décors : Paolo Fantin ; Costumes : Claudia Pernigotti ; Chorégraphie : Roberto Pizzuto. Fiona Mc Andrew, Jackie O ; Nora Sourouzian, Maria Callas ; Simone Alberghini, Aristote Onassis ; Paul Carey Jones, Andy Warhol ; Alice Quintavalla, Liz Taylor ; Elizabeth Grayson, Grace Kelly ; Enea Scala, la voix de J. F. K. Chœur du Teatro Rossini de Lugo (chef de chœur : Gianluigi Giacomini), Orchestra del teatro comunale di Bologna, direction musicale : Christopher Franklin. Réalisation : Matteo Ricchetti. 1 DVD Dynamic 33605. Code barre : 8-007144-336059. Enregistré au Teatro Comunale de Bologne du 2 au 4 juillet 2008. Livret quadrilingue (italien, anglais, allemand, français). Format image : 16 : 9 NSTC. Format son : PCM Stereo. Sous-titres : anglais, français, allemand, italien, espagnol. . Format son : NSTC. Zone : 0. Durée totale : 93’

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.