À emporter, DVD, DVD Musique, Opéra

Tristan, Isolde et l’inspecteur Derrick !

Plus de détails

Richard Wagner (1813-1883) : Tristan et Isolde. Mise en scène : Christoph Marthaler ; Décors et costumes : Anna Viebrock ; coordination à la mise en scène : Anne-Sophie Mahler. Avec : Robert Dean Smith, Tristan ; Iréne Theorin, Isolde ; Michelle Breedt, Brangäne ; Robert Holl, Marke ; Jukka Rasilainen, Kurwenal ; Melot, Ralf Lukas. Chœur et orchestre du festival de Bayreuth, direction : Peter Schneider. Réalisation télévisée : Michael Beyer. 3 DVD Opus Arte. Référence : OA 1033 D. Code barre : 8 09478 01033. Enregistré le 9 août 2009 au festival de Bayreuth. Sous titres en : anglais, allemand, français et espagnols. Format son : PCM Stéréo, DST Surround. Format image : 16 : 9. DVD : toutes zones. Bonus : making of Tristan et Ilsolde, synopsis et photos. Durée : 292′

 

Créée en 2005 sur la scène du festival de Bayreuth, cette production de Tristan et Isolde bénéficiait alors de l’Isolde magnifique de Nina Stemme et du Marke éblouissant de Kwangchul Youn. La mise en scène revenait au Suisse pour ses premières armes sur la colline bavaroise. Ces débuts du scénographe helvétique sur la scène festivalière étaient, en soit, légitimes tant l’homme est un dramaturge qui compte et le festival peut s’enorgueillir de prestigieuses collaborations avec des monstres sacrés de la scène.

Pourtant, le travail de Marthaler, cohérent par rapport à l’ensemble de son œuvre, fait ici l’effet d’un pétard mouillé. La transposition des amants mythiques dans un univers de petits bourgeois ennuyeux et médiocres, très seventies surannées, plonge l’œuvre dans une banalisation sordide. Cette «bovarisation» des personnages ne fait qu’affaiblir la portée mythique de l’œuvre. Même si certains détails sont parfois intelligents et justes, l’ensemble s’avère disgracieux et triste à regarder. On est très loin ici de l’abstraction extrême et de l’intemporalisation magique d’un quelques années plus tôt à Bayreuth. La captation, très réaliste, pourrait s’avérer intéressante mais ne fait que renforcer le côté cheap d’une mauvaise série télé surannée (genre Derrick en bien pire !) et ne rend pas hommage aux chanteurs engoncés dans des costumes miséreux et bardés de maquillage.

Une mise en scène décevante peut toujours être sauvée par une équipe musicale de haut vol. Tel n’est (bien hélas) pas le cas ici. Succédant à l’une des plus grandes chanteuses actuelles, la modeste n’a ni les facilités vocales, ni le charisme scénique de Nina Stemme. Sa prestation souffre ainsi d’un chant et d’un timbre banaux alors que les aigus sont souvent stridents. L’expérimenté Robert Holl est assez brut de fonderie et rocailleux tandis que , éternel Kurwenal, est tout aussi râpeux de timbre et manque de subtilités vocales. Du côté vocal, on peut juste sauver la Brangäne de et le Tristan de qui tient la rampe et s’avère même émouvant. Cela étant, on reste tout de même très loin des grands prédécesseurs de ces chanteurs !

Solide routier, Peter Schneider est un des fidèles du festival de Bayreuth. Sans fulgurance, sa direction à la fois franche et plutôt massive, fait fi de l’émotion et des subtilités harmoniques de l’écriture wagnérienne. L’orchestre, pas franchement concentré et concerné, est terne, peu précis et plutôt grossier.

Au regard du très riche contexte de la vidéographie de l’œuvre, on ne perçoit pas franchement l’intérêt de cette publication. Retour donc aux grandes valeurs de la partition : Metha (Arthaus), Baremboim avec Ponnelle ou Müller (les deux chez DGG) ou Jordan (Bel Air).

Plus de détails

Richard Wagner (1813-1883) : Tristan et Isolde. Mise en scène : Christoph Marthaler ; Décors et costumes : Anna Viebrock ; coordination à la mise en scène : Anne-Sophie Mahler. Avec : Robert Dean Smith, Tristan ; Iréne Theorin, Isolde ; Michelle Breedt, Brangäne ; Robert Holl, Marke ; Jukka Rasilainen, Kurwenal ; Melot, Ralf Lukas. Chœur et orchestre du festival de Bayreuth, direction : Peter Schneider. Réalisation télévisée : Michael Beyer. 3 DVD Opus Arte. Référence : OA 1033 D. Code barre : 8 09478 01033. Enregistré le 9 août 2009 au festival de Bayreuth. Sous titres en : anglais, allemand, français et espagnols. Format son : PCM Stéréo, DST Surround. Format image : 16 : 9. DVD : toutes zones. Bonus : making of Tristan et Ilsolde, synopsis et photos. Durée : 292′

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.