Mot-clef : Orchestre du Festival de Bayreuth

Bayreuth à Paris avec Andris Nelsons

Tout juste sorti de la fosse mystique du Festspielhaus de Bayreuth, l’Orchestre du Festival éponyme, accède à une juste lumière sur la scène de la Philharmonie de Paris pour un ...

Le Vaisseau fantôme à Bayreuth… sans vaisseau, ni fantôme… et sans Wagner !

Nouvelle production de cette année 2021, marquant les débuts à Bayreuth du metteur en scène Dmitri Tcherniakov et de la cheffe Oksana Lyniv, le Vaisseau fantôme, malmené par la mise ...

À Bayreuth, une Walkyrie bien chantante interdite aux daltoniens

Remise à 2022 pour cause de pandémie, la nouvelle production du Ring se trouve réduite cette année à cette Walkyrie isolée, donnée en version de concert et incluse dans une ...

À Bayreuth, Les Maîtres chanteurs font le procès de Richard Wagner

Après une année blanche en 2020 pour cause de pandémie, l’édition 2021 du Festival de Bayreuth redonne l’ancienne production des Maîtres chanteurs de Nuremberg datant de 2017, dans la mise ...

Le Tannhäuser révolutionnaire de Tobias Kratzer

Prix Faust pour Le Crépuscule des dieux à Karlsruhe, metteur en scène d'opéra de l’année 2018 pour le journal Die Deutsche Bühne, Tobias Kratzer n’aura pas manqué, avec ce Tannhäuser, ses ...

Le Tristan sans filtre et sans magie de Katharina Wagner à Bayreuth

L'adéquation texte-musique est au cœur de la problématique compositionnelle chez Wagner, qui écrivait lui-même ses livrets, chargés, on le sait, d'une symbolique relayée par les Leitmotive de l'orchestre. Bouleverser l'ordre ...

À Bayreuth, le Tannhäuser de Tobias Kratzer dans la distance et l’innovation

Événement attendu que cette nouvelle production de Tannhäuser sur la « colline verte » dont Tobias Kratzer, toujours bien inspiré, intègre le décor à sa mise en scène, dans un aller-retour aussi ...

Le Parsifal d’Uwe Eric Laufenberg sur la colline sacrée

Emmené de main de maître par Semyon Bychkov entouré d'une distribution de premier ordre, le Parsifal de Uwe Eric Laufenberg, qui investit la scène du Festspielhaus de Bayreuth pour la ...

Birgit Nilsson en live, 25 ans de sommets lyriques en un coffret

Birgit Nilsson a enchanté la scène lyrique internationale pendant près de trente-cinq ans. Cette compilation de ses plus beaux enregistrements sur le vif était la meilleure façon de célébrer le ...

Un Lohengrin bleu pour Piotr Beczała à Bayreuth

Nouvelle production du Festival de Bayreuth 2018, Lohengrin dans la mise en scène de Yuval Sharon ne trouve qu’une proposition axée sur la couleur bleue, dont l’absence de dramaturgie ne ...

Parsifal à Bayreuth emporté par Semyon Bychkov

Créée en 2016, la mise en scène du Parsifal d’Uwe Eric Laufenberg pour Bayreuth autour des guerres de religions au Proche-Orient laisse un scénario inabouti pour une distribution correcte mais ...

Walkyrie solitaire pour Bayreuth en 2018

Reprise seule avec une dramaturgie moins travaillée, la production de Die Walküre de Frank Castorf devient une simple scène de répertoire pour une distribution qualitative, livrée à elle-même par la ...

Tristan et Isolde à Bayreuth : Marke et Isolde

An III pour le Nô wagnérien revu et corrigé par la très originale vision de Katharina Wagner. Une Isolde vindicative, un Tristan de première classe et un Marke bien noir ...

Siegfried à Bayreuth : Wotan en Allemagne

Wotan n’aura jamais aussi bien mérité le surnom de Wanderer qui est le sien dans la deuxième journée de la Tétralogie. Frank Castorf, après l’Amérique et la Russie, poursuit le ...

La Walkyrie à Bayreuth : Wotan en Russie

En 2002, l’Opéra de Stuttgart avait fait appel à quatre metteurs en scène différents pour une même Tétralogie avec un résultat des plus mouvants en terme de linéarité. Bayreuth a ...

L’Or noir du Rhin à Bayreuth : Wotan en Amérique

En ces temps d’extrême consensualité, le Festspielhaus est un des rares endroits au monde où les huées les plus décomplexées peuvent cueillir à chaud une production. C’est ce qui arrive ...

Les Maîtres-chanteurs de Bayreuth : dans la tête de Richard Wagner

Très ambitieuse production sur trois époques que ces nouveaux Maîtres-chanteurs de Nuremberg confiés au génial Barrie Kosky : en sus de la lourde tâche d’ausculter la plus longue comédie musicale du monde, ...

Très classique et consensuelle nouvelle production de Parsifal à Bayreuth

Confiée à Uwe Eric Laufenberg, la mise en scène de cette nouvelle production de Parsifal joue la carte esthétique du consensus et du compromis entre modernité et tradition. Maudit Parsifal… ...

Fin de partie pour le Vaisseau fantôme de Gloger au festival de Bayreuth

Dernière virée pour un Fliegende Holländer qui ne fera pas de vagues dans les annales du festival de Bayreuth malgré la qualité de la direction d'Axel Kober et un plateau ...

Reprise en demi-teintes pour le Tristan de Katharina Wagner

Pour sa deuxième année à Bayreuth, le Tristan signé Katharina Wagner peine à imposer sa rhétorique laborieuse de l'amour absolu et impossible. Certes, on ne saurait reprocher à Katharina Wagner d'avoir ...

Mélancolie et séduction dans le Siegfried de Castorf à Bayreuth

Magistral Siegfried, en grande partie grâce à l'orchestre enfin révélé de Marek Janowski, parfaitement secondé par un plateau de haut niveau. On aurait pu croire le public "apprivoisé" à la présence ...

Bayreuth offre une Walkyrie de répertoire avec un casting renouvelé

Le changement dans la continuité : voilà à quoi se résume cette Walkyrie à l'effectif vocal profondément remanié et qui tient à la seule force de la mise en scène ...

Les premiers pas de Marek Janowski dans l’Or du Rhin à Bayreuth

La quatrième année de présence sur la Colline de ce Ring consacre définitivement la mise en scène de Frank Castorf, tandis que de nombreux changements de rôles et l'arrivée de ...

Bayreuth s’offre un Vaisseau fantôme anticapitaliste et radical

À la lumière d'une mise en scène très scolaire de Jan Philipp Gloger, ce Vaisseau fantôme conclut l'édition 2015 du festival de Bayreuth. L'approche d'Axel Kober ne cherche pas à ...

Lohengrin, baptême du feu d’Alain Altinoglu à Bayreuth

Dernière année sur la Colline pour ce qu'il est désormais convenu d'appeler "le Lohengrin des rats" imaginé par Hans Neuenfels. Après six années de présence, il reste encore quelques huées ...

Le Tristan de Katharina Wagner, entre sophistication et dépouillement

Surprenante Katharina Wagner. De 2007 à 2011, elle avait su contre vents et marées imposer à Bayreuth une production audacieuse des Meistersinger - tenant tête aux huées d'une partie du ...

Le Götterdämmerung de Kirill Petrenko : pour l’éternité

Clôture exceptionnelle pour ce Ring à Bayreuth  Quand le rideau s'ouvre, c'est au célèbre "Lasciate ogni speranza, voi che'ntrate" de l'Enfer de Dante auquel on pense. Avec Berlin comme métaphore et ...

Siegfried onirique et désenchanté à Bayreuth

Cette troisième journée à Bayreuth marque une évolution vers davantage de prolixité de détails, à la hauteur de la complexité de la trame musicale. Cette partition de Siegfried est abondamment ...

Bayreuth célèbre une Walkyrie iconoclaste et politique

Frank Castorf voit dans la Walkyrie l'occasion de remonter à la source historique de la malédiction de l'Or noir. Le puits de forage n'est pas une allusion aux origines de l'exploitation ...

Le Rheingold imaginaire de Frank Castorf

Pour sa troisième année sur la Colline sacrée, ce Ring signé Frank Castorf prend ses marques et s'impose comme un des plus fascinants spectacles que Bayreuth ait proposé depuis des ...