À emporter, Audio, Musique de chambre et récital

Chostakovitch par les Mandelring : goal !

Plus de détails

Dimitri Chostakovitch (1906-1975) : Quatuor n°11 op. 122 ; Quatuor n°12 op. 138 ; Quatuor n°15 op. 144. Quatuor Mandelring : Sebastian Schmidt, 1er violon ; Nanette Schmidt, 2nd violon ; Roland Glassl, alto ; Bernhard Schmidt, violoncelle. 1 SACD Audite 92. 530 (hybride multicanal). Enregistré à Klingenmünster du 27 au 29 mai 2009. Notice bilingue (anglais-allemand). Durée : 67’46’’.

 

Pas de surprise pour le dernier volume de l’intégrale des quatuors de Chostakovitch par le , qui confirme les qualités plastiques remarquées dans le précédent volume réunissant les autres quatuors tardifs n°10, 12 et 14, toujours dans un style occidental plein d’allant.

C’est d’ailleurs ce qui surprend le plus dans cette interprétation : elle avance, tend vers un accomplissement. Avec les Mandelring, les quatuors tardifs ne sont plus une méditation tragique sur le destin, celui d’un homme devenu de son vivant – et à son corps défendant – l’incarnation de l’âme russe face aux cataclysmes du XXème siècle. Il a y du drame chez les Mandelring, mais c’est dans le sens anglais d’action théâtrale et non dans le sens latin de tourments de et de tragédies.

Ce qui est perdu en incarnation est compensé par une plus grande facilité d’accès. était un grand amateur de football, et sa musique est assez forte pour bénéficier d’options interprétatives contrastées. Logiquement, la presse anglo-saxonne semble avoir apprécié la vision «droit au but» des Mandelring.

(Visited 44 times, 1 visits today)

Plus de détails

Dimitri Chostakovitch (1906-1975) : Quatuor n°11 op. 122 ; Quatuor n°12 op. 138 ; Quatuor n°15 op. 144. Quatuor Mandelring : Sebastian Schmidt, 1er violon ; Nanette Schmidt, 2nd violon ; Roland Glassl, alto ; Bernhard Schmidt, violoncelle. 1 SACD Audite 92. 530 (hybride multicanal). Enregistré à Klingenmünster du 27 au 29 mai 2009. Notice bilingue (anglais-allemand). Durée : 67’46’’.

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.