À emporter, Audio, Musique de chambre et récital

Alexandre Tansman à l’école de Paris

Plus de détails

Alexandre Tansman (1897-1986) : Deux pièces pour violoncelle et piano ; Sonate pour violoncelle et piano ; Fantaisie pour violoncelle et piano ; Partita pour violoncelle et piano ; Quatre pièces faciles pour violoncelle et piano. Cracow Duo : Jan Kalinowski, violoncelle ; Marek Szlezer, piano. 1 CD Dux 0697. Code barre : 5902547006970. Enregistré le 23, 24 et 25 janvier 2009, à l’Académie musicale de Cracovie. Notice bilingue (polonais, anglais). Durée : 51’46’’

 

Les Clefs ResMusica

On cite rarement le nom d’ parmi les compositeurs qui firent le prestige de Paris entre les deux guerres mondiales, alors qu’il y fut un artiste reconnu : arrivé de Pologne en 1919, il avait l’estime de Ravel, Bartók, Stravinsky, et Koussevitsky. Les œuvres pour violoncelle et piano réunies sur cet album témoignent d’ailleurs de son succès auprès des grands violoncellistes de son temps : elles sont écrites pour Casals, Maurice Maréchal, Gregor Piatigorsky et Gaspar Cassado. La Sonate de 1930 et les Deux pièces de 1931 reflètent l’esprit moderniste qui domine alors le milieu musical parisien : harmonies fauréennes, tournures néoclassiques et rythmes swing s’y mêlent avec distinction. La Fantaisie de 1936, d’un style plus épuré, évoque Schumann par son caractère fuyant, presque instable à force de cultiver l’irrégularité rythmique. Après avoir émigré aux États-Unis pendant l’Occupation, Tansman revient en France dès 1946, mais son œuvre, toujours abondante jusqu’à sa mort, est vite éclipsée par des courants plus radicaux. La Partita de 1955 confirme son goût pour la concentration formelle et la polyphonie dissonante, agrémentée de quelques accents folkloriques. Les Quatre pièces faciles sont de jolies danses baroques destinées aux jeunes musiciens.

L’interprétation est globalement excellente, d’une fluidité qui convient au style limpide de Tansman. Le violoncelliste assume avec beaucoup de panache des parties parfois retorses (surtout la Partita écrite pour Cassado) et des phrasés souvent tortueux. Au piano, fuit avant tout l’opacité, au point de sacrifier une partie des couleurs. Ces pièces avaient déjà été enregistrés par des labels polonais confidentiels, elles sont maintenant accessibles aux amateurs de ce répertoire.

(Visited 95 times, 1 visits today)

Plus de détails

Alexandre Tansman (1897-1986) : Deux pièces pour violoncelle et piano ; Sonate pour violoncelle et piano ; Fantaisie pour violoncelle et piano ; Partita pour violoncelle et piano ; Quatre pièces faciles pour violoncelle et piano. Cracow Duo : Jan Kalinowski, violoncelle ; Marek Szlezer, piano. 1 CD Dux 0697. Code barre : 5902547006970. Enregistré le 23, 24 et 25 janvier 2009, à l’Académie musicale de Cracovie. Notice bilingue (polonais, anglais). Durée : 51’46’’

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.