Danse , La Scène, Spectacles Danse

Ana Laguna et Mikhaïl Barychnikov, suprême élégance

Plus de détails

Paris. Théâtre de la Ville. Dans le cadre du festival Les Etés de la Danse. 18/VI/10. Ana Laguna et Mikhail Baryshnikov : Three Solos and a Duet. Valse-Fantasie. Chorégraphie : Alexeï Ratmansky (2009). Musique : Mikhaïl Glinka. Lumières : Jennifer Tipton. Costume : Deanna Berg MacLean. Solo for two (extrait). Chorégraphie : Mats Ek (1996). Musique : Arvo Pärt. Lumières : Erik Berglund. Scénographie et costumes : Peter Freiij. Years later. Chorégraphie : Benjamin Millepied (2006 et 2009). Film et vidéo : Asa Mader. Musique : Philip Glass. Lumières : Jennifer Tipton. Costume : Marc Happel. Place. Chorégraphie : Mats Ek (2007). Musique : Fläskkvartetten. Lumières : Erik Berglund. Scénographie : Peter Freiij. Avec Ana Laguna et Mikhaïl Barychnikov.

Les spectateurs de ce premier programme du festival Les Etés de la Danse au Théâtre de la Ville sont venus voir une légende. En réalité, ils en ont vu deux…

et réunis à Paris pour une soirée exceptionnelle, on n’avait jamais vu cela ! Deux expatriés, l’une est née en Espagne, vivant en Suède depuis 1974 aux côtés du chorégraphe , l’autre est d’origine russe, ayant sauté à grand fracas le rideau de fer la même année et installé depuis à New York. Tous deux sont des interprètes qui ont porté leur art – danse contemporaine pour elle, danse classique pour lui – au sommet et qui dansent encore aujourd’hui, pour le plus grand plaisir de leurs fans.

Dans le premier solo, Valse-Fantasie, Mika ouvre le bal. Sur une histoire du XIXème siècle, signée Glinka, il dresse le portrait contemporain d’un jeune homme un peu lâche. C’est une pochade un peu anecdotique, mais elle est révélatrice de la suprême élégance de ce grand danseur. La maturité a injecté un peu de désinvolture dans ses déplacements, peut-être aussi un zeste de cabotinage, mais il conserve la légèreté qui l’a fait connaître dans ce solo en forme de clin d’œil, créé sur mesure pour lui par Alexeï Ratmansky.

Dans Solo for two, extrait d’un pas de deux créé par pour la télévision suédoise sous le titre de Smoke, , offre la lumineuse interprétation d’une femme seule – ou qui se croit telle – avec la présence fantomatique d’un homme – l’absent. On admire cette femme dans son quotidien, ses gestes frustres ou désespérés, magistralement incarnée par la danseuse.

Mika lui succède sur scène dans Years later, créé pour lui par , sur une idée d’Olivier Simola. C’est un amusant et léger dialogue entre son reflet dansé et le danseur devenu (un peu) trop vieux pour enchaîner sissonnes, entrechats et tours en l’air ! Avec beaucoup d’humour et de modestie, il s’en amuse, jouant avec son image filmée de très jeune homme – dans une danse simple, de type pionnier, tout droit sortie d’Union soviétique ou dans un enchaînement de cours de danse. En-dehors, taille prise et ports de bras sont encore bien là…

Les deux interprètes sont enfin réunis dans Place. Mats Ek est le seul des trois chorégraphes présentés au cours de cette soirée à avoir proposé à Mikhail Baryshnikov de se mettre en danger en 2007 dans ce duo explosif et inégal. Les deux interprètes y font preuve de maturité et d’expérience, tout en conservant une bonne dose de juvénilité très rafraîchissante. On se prend néanmoins à rêver de ce qu’un chorégraphe contemporain, moins tétanisé par la légende de Mika, aurait pu proposer à ce grand danseur…

dans Years Later de : Crédit photographique © Julieta Cervantes

Ana Laguna et Mikhaïl Barychnikov dans Place de Mats Ek  : Crédit photographique © Bengt Wanselius

Plus de détails

Paris. Théâtre de la Ville. Dans le cadre du festival Les Etés de la Danse. 18/VI/10. Ana Laguna et Mikhail Baryshnikov : Three Solos and a Duet. Valse-Fantasie. Chorégraphie : Alexeï Ratmansky (2009). Musique : Mikhaïl Glinka. Lumières : Jennifer Tipton. Costume : Deanna Berg MacLean. Solo for two (extrait). Chorégraphie : Mats Ek (1996). Musique : Arvo Pärt. Lumières : Erik Berglund. Scénographie et costumes : Peter Freiij. Years later. Chorégraphie : Benjamin Millepied (2006 et 2009). Film et vidéo : Asa Mader. Musique : Philip Glass. Lumières : Jennifer Tipton. Costume : Marc Happel. Place. Chorégraphie : Mats Ek (2007). Musique : Fläskkvartetten. Lumières : Erik Berglund. Scénographie : Peter Freiij. Avec Ana Laguna et Mikhaïl Barychnikov.

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.