À emporter, CD, Musique de chambre et récital

Les débuts prometteurs de Brigitte Engerer

Plus de détails

Robert Schumann (1810-1856) : Sonate n°2 op. 22 ; Variations Abbeg op. 1 ; Scènes d’enfants op. 15 ; Bunte Blätter op. 99 n°1-3 ; Carnaval op. 9 ; Carnaval de Vienne op. 26. Brigitte Engerer, piano. 2 CDs Decca 4803681. Code barre : 028948036813. Enregistré en mai 1979 et mai 1983. Livret bilingue (français, anglais). Durée : 47’48 et 49’59

 

Retour sur le marché (grâce à un généreux mécène ?) des premiers enregistrements de la pianiste . Plusieurs disques sortent sous étiquette Decca (avec les couvertures des microsillons d’origine, très seventies !), le volume Schumann qui nous intéresse ici paraissant pour la première fois en CD, excepté quelques pièces (Variations Abegg, Bunte Blätter).

Primée au Concours Marguerite Long en 1969, se perfectionne pendant cinq ans auprès du pianiste et pédagogue Stanislav Neuhaus (fils d’Heinrich) au Conservatoire de Moscou. Lauréate également du Concours Tchaïkovski en 1974 (sixième prix) et du Concours Reine Elisabeth de Belgique en 1978 (troisième prix), sa carrière se développe après avoir auditionné devant Herbert von Karajan. Ce dernier l’invite en effet à se produire avec le Philharmonique de Berlin et à participer aux commémorations du centenaire de l’orchestre en 1982. Les enregistrements faits pour Philips datent de ces années-là, le volume Schumann contenant également des œuvres enregistrées à Moscou en 1979 et publiées à l’origine par Le Chant du Monde.

Dans les différentes pièces, et malgré une prise de son assez sèche et dure dans les prises moscovites, Brigitte Engerer fait preuve d’un jeu franc et massif, d’une technique très solide et d’une expressivité qui fait merveille notamment dans la Sonate n°2 ou le Carnaval de Vienne. On reste par contre plus nuancé à propos des Scènes d’enfants, manquant de la tendresse et de la poésie que l’on trouve chez Claudio Arrau par exemple. L’ensemble reste néanmoins recommandable en cette année Schumann (bicentenaire de sa naissance), même si la concurrence est rude dans ce répertoire. Et une pianiste qui n’a cessé de confirmer depuis les bonnes impressions suscitées à l’écoute de ces enregistrements de jeunesse.

Plus de détails

Robert Schumann (1810-1856) : Sonate n°2 op. 22 ; Variations Abbeg op. 1 ; Scènes d’enfants op. 15 ; Bunte Blätter op. 99 n°1-3 ; Carnaval op. 9 ; Carnaval de Vienne op. 26. Brigitte Engerer, piano. 2 CDs Decca 4803681. Code barre : 028948036813. Enregistré en mai 1979 et mai 1983. Livret bilingue (français, anglais). Durée : 47’48 et 49’59

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.