Mot-clef : Brigitte Engerer

ffguy liege 2012

François-Frédéric Guy à Liège

Un ambitieux programme était proposé ce jeudi par l'OPRL, proposant à l'auditeur un voyage dans les paysages de Bohème. Et pour installer d'emblée un tableau significatif  de l'Europe Centrale, quelle excellente idée que d'avoir retenu une pièce de Janácek! Dès les premiers coups d'archets des violonistes, les sonorités singulières et pourtant si familières du compositeur de Jenůfa ou de La Petite Renarde rusée se rappellent à nous. Mais ce soir, ...
Beauvais pianoscope Pommier-Berezovsky DR

Pianoscope à Beauvais : le Testament de Brigitte Engerer

La septième édition du festival Pianoscope fut la dernière entièrement conçue par Brigitte Engerer, décédée en juin dernier. Elle était habituellement toujours légèrement en retard pour la programmation, mais cette fois-ci, tout était prêt avant l’heure. Elle avait dit, lorsque les concerts avaient été bouclées : « Voilà quelque chose de fini ! » Chose étonnante, elle avait établi des programmes qui n’ont nécessité aucune modification, malgré sa propre disparition. ...

Décès de Brigitte Engerer, survenu ce 23 juin 2012 à Paris.

La pianiste Brigitte Engerer est décédée, ce 23 juin 2012. Nous publions ici le communiqué de son agence artistique, témoignage émouvant de cette grande artiste, figure incontournable de la vie musicale et de la discographie : "Les Concerts de Valmalète sont immensément fiers d’avoir été à ses côtés tout au long de sa carrière. "… Infaillible dans sa technique, héroïque dans sa prouesse, Brigitte Engerer s’offre tout entière aux spectateurs et à ...
Andrei Korobeinikov © Sergei Poltavski

Sacre russe aux Folles journées de Nantes

Cette année les Folles journées nous ont proposé leur dix-huitième édition intitulée « Le Sacre russe ». C’était aussi, cette année, la dixième édition des folles journées en région des Pays de la Loire : une participation de dix villes dans cinq départements. Et c’est avec un succès et un taux de fréquentation record que le festival initié par René Martin et la ville de Nantes passe le cap et unit avec toujours ...
brahms_engerer_mirare

Brahms mérite bien mieux !

Quelle déception ! Quelle déconvenue ! Deux pianistes, parmi les plus doués, ne parviennent pas à conférer à la musique de Brahms,  tout ce qui en fait la saveur, l’inventivité et la beauté.  En un mot, sa valeur intrinsèque universelle. L’enregistrement de l’opus 52, baptisé Liebeslieder-Walzer (créé en 1869) et de Dix  Danses hongroises dans sa version pour piano à quatre mains (publiées en deux cahiers en 1869 et 1880), se déroule ...
Romantisme en bonne compagnie

Brigitte Engerer et Henri Demarquette, romantisme en bonne compagnie

Pour ce concert de début de printemps, Brigitte Engerer et Henri Demarquette ont choisi de nous plonger en plein romantisme avec Schumann, Chopin et Liszt, avant de finir avec une œuvre de 1949 que Prokofiev écrivit pour Rostropovitch, dont le ton est sans doute plus proche des trois autres œuvres au programme que de la musique de son temps, le milieu de XXème siècle. Le duo Engerer-Demarquette n’en est pas à ...
L’empire de Saint-Saëns

Henri Demarquette, l’empire de Saint-Saëns

Il y a des rendez-vous incontournables, même s’ils ne sont pas liés à un anniversaire particulier, simplement organisés sur l’idée de réjouir l’auditeur. Après l’intégrale de l’œuvre pour vents par les solistes de l’Orchestre de Paris, Camille Saint-Saëns revient au disque avec un des instruments les plus proches de la voix humaine ; le violoncelle qui nous invite à explorer les palettes sonores dans le registre de … l’émotion. Comme nous le ...
Des débuts prometteurs…

Les débuts prometteurs de Brigitte Engerer

Retour sur le marché (grâce à un généreux mécène ?) des premiers enregistrements de la pianiste Brigitte Engerer. Plusieurs disques sortent sous étiquette Decca (avec les couvertures des microsillons d’origine, très seventies !), le volume Schumann qui nous intéresse ici paraissant pour la première fois en CD, excepté quelques pièces (Variations Abegg, Bunte Blätter). Primée au Concours Marguerite Long en 1969, Brigitte Engerer se perfectionne pendant cinq ans auprès du pianiste et pédagogue ...
L’univers de Chopin

Folles journées 2010, l’univers de Chopin

Encore une fois les folles journées organisées par René Martin sont un succès et un sujet de grande satisfaction pour l’organisateur lui-même et la ville de Nantes : 98 % de fréquentation, une ouverture vers les publics jeunes ou défavorisés, les plus démunis, la prison, les quartiers «sensibles» et cette année, pour la première fois, une action en faveur des maisons de retraite. L’ambiance est agréable, la foule se presse par ...
Je te mangerais

Je te mangerais

ICE 3 / Little Stone Distribution «Marie quitte sa famille pour aller vivre à Lyon et y étudier le piano au conservatoire. Pour des raisons économiques, elle partage l’appartement d’Emma, une amie d’enfance, qui y vit seule depuis la mort de son père et la désertion de sa mère. Marie se soumet aux règles de vie imposées par sa colocataire, toujours plus oppressante. Emma la fascine, la domine, la bouleverse, Marie ...
Saint-Saëns canonisé par Brigitte Engerer

Saint-Saëns canonisé par Brigitte Engerer

Après un superbe enregistrement en compagnie de Boris Berezovsky consacré à des œuvres pour deux pianos de Rachmaninov, Brigitte Engerer continue de graver chez Mirare pour notre plus grand plaisir. Cette fois, elle est seule au piano pour interpréter deux des concertos de Camille Saint-Saëns, les plus connus, c’est-à-dire le deuxième et le cinquième. Et là encore, c’est un coup de maître. En effet, la pianiste fait merveilleusement sonner son instrument. ...
Vers un bonheur noble, intelligible et précis

Vers un bonheur noble, intelligible et précis

L’idée originale et inspirée de réunir dans un même enregistrement deux compositions distantes par l’esprit et le temps - plus d’un demi-siècle - comporte fatalement son revers : instituer une hiérarchie qui reléguerait au second plan l’œuvre la moins aboutie. Ecueil contourné dans le cas présent par l’intérêt d’une première mondiale ainsi que par la spécificité des genres abordés qui offre au final peu de matière à une véritable comparaison. Créée le ...
Un dialogue à quatre mains pour Rachmaninov

Engerer-Berezovsky, dialogue à quatre mains pour Rachmaninov

Qu’en est-il lorsque deux monstres du piano se rencontrent dans des œuvres à quatre mains ou à deux pianos ? Il est légitime de penser que leur ego peut nuire au compositeur qu’ils interprètent. Et bien ici, il n’en est rien. Boris Berezovsky et son amie Brigitte Engerer – avec qui il donne de nombreux concerts en duo – sont sur la même longueur de touches ! Et dans des œuvres d’un compositeur ...
Une Nuit à l’Opéra

Brigitte Engerer & Boris Berezovsky, une Nuit à l’Opéra

Brigitte Engerer et son partenaire Boris Berezovsky sont tous deux de grands pianistes aux carrières internationales fulgurantes, collaborant avec les plus grands orchestres et les chefs les plus renommés du monde entier. Ce soir là, ils se sont produits ensemble, à deux pianos comme à quatre mains, dans un répertoire inspiré de l’art lyrique. La Flûte enchantée étant connue de tous, cette transcription pour deux pianos est une version sophistiquée de ...
Le doux réconfort offert par Dvořák aux plus malheureux.

Le doux réconfort offert par Dvořák aux plus malheureux.

Cette version du Stabat Mater d'Antonín Dvořák n’est en rien une ébauche, ou un travail préparatoire à la version orchestrale crée en 1881. Rien ne permet de dire que la version avec piano de 1876 ait été donnée du vivant du compositeur. Pourtant il s’agit bien d’une version pensée avec et pour le piano. La qualité de l’écriture (l’introduction du premier morceau) et le détail des indications de tempo et ...
Henri Demarquette Volume I

Henri Demarquette, violoncelliste international

Présent dans trois sorties discographiques importantes de cette année : L’Invitation au Voyage avec Brigitte Engerer chez Warner, Sonate pour violoncelle seul dans le disque de Florentine Mulsant les Nœuds d’une Vie intérieure chez AR Re-Se et de la musique de chambre d’Eric Tanguy chez TransArt, nous avions envie d’en savoir un peu plus sur la vie d’un grand soliste international tel que peut être Henri Demarquette. Ce premier volet ...
Une sobre victoire

Une sobre victoire

Forte, Marcato, sobriété, éloquence, dialogue entre le Christ et les autres protagonistes. Voilà en quelques mots le Via Crucis de Franz Liszt enregistré par Laurence Equilbey à la tête d’Accentus et Brigitte Engerer au piano. De prime abord la partition semble ne pas mettre en valeur l’immense potentiel technique que l’on connaît à ce chœur remarquable, mais c’est précisément dans l’intensité donnée à la sobriété que ce potentiel se déploie ...
Les madeleines de Brigitte Engerer et d’Henri Demarquette

Les madeleines de Brigitte Engerer et d’Henri Demarquette

Bien loin des taux du CAC 40, comment ne pas succomber au charme si suave de ce disque ? Ces mélodies revisitées par ces deux grands interprètes, sont un régal sonore rarement proposé par les labels. Leurs confidences intimes nous sont livrées à cœur ouvert. C’est bien par certaines mélodies de Debussy, de Duparc ou de Poulenc que cette « invitation au voyage » nous est offerte. Il faut dire que ces œuvres portent délicieusement ...
Piano romantique

Brigitte Engerer, piano romantique

Curieusement, le récital de piano attire, aujourd’hui encore, un public sensiblement plus nombreux que le concert de musique de chambre … L’auditorium de Dijon, pour ce récital Brigitte Engerer, connaissant une affluence proche de celle des grandes soirées symphoniques, on peut se demander si le piano, en ce début de XXIe siècle, n’aurait pas gardé tout le prestige qui fit de lui l’instrument-roi du XIXe ou si, plus vraisemblablement, certains ...
Beethoven, royal invité de Prades aux Champs-Elysées

Beethoven, royal invité de Prades aux Champs-Elysées

Michel Lethiec Depuis plusieurs années déja, le célèbre Festival de Prades, dont l’actuel directeur artistique est le clarinettiste Michel Lethiec, prend ses quartiers d’hiver au Théâtre des Champs Elysées, dans cette salle feutrée qui a résonné de tant de présences illustres. Outre Beethoven, Haydn, Mozart, Schubert et Arvo Pärt figuraient, cette année, au programme des trois concerts prévus par les organisateurs du Festival. La musique de chambre de Beethoven est probablement une ...